Histoire de jouets 3 v.f. de Toy Story 3 Entrevues avec les acteurs / Appréciation du film

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
136

   Le 18 juin 2010

 

 

J'ai vu, en grande première, sur invitation de presse, le film Histoire de jouets 3 . Un film de Disney qui était attendu depuis longtemps par les fans assidus aux deux premières histoires. Je vous en donne mon appréciation plus détaillée à la fin de cet article.

Entrevues :

J’ai rencontré, à l’Auberge St-Antoine à Québec, les comédiens Guillaume Lemay-Thivierge et Mariloup Wolfe qui font les voix québécoises de Ken et Barbie. Ce film sortira en salle le 18 juin 2010.

Questions pour Mariloup et Guillaume : Mariloup, vous êtes comédienne à la télé, au cinéma, réalisatrice et maintenant doublage.  Est-ce votre première fois? Comment cela se passe-t-il? Qu’avez-vous trouvé de difficile?

Mariloup : « C’est la deuxième fois, j’avais été approché avant pour faire dans les rois du surf (Surfs up). Je faisais une petite pinguoine lifeguard. Guillaume lui a déjà fait le doublage de Horton. Mais disons que nous sommes assez novices là-dedans. Il existe des formations pour faire du doublage. Et des acteurs sont professionnels dans ce domaine, ce qui n’est pas mon cas. Je me sens vraiment privilégié qu’on m’ait offert d’en faire.  Il y a vraiment une technique dans le doublage, c’est difficile. Cela va vite, il y a un écran et les mots qui défilent rapidement, ils sont en lettres attachés avec des signes spéciaux avec des flèches qui montent, qui s’allongent. Il faut donc tomber exactement au bon moment, en étirant les voyelles pour que cela marche avec la bouche. C’est souvent lecture à vue et il faut donner les bonnes intonations. On a une chance ou deux pour donner le résultat. Ceux qui sont habitués le font rapidement.»  

Guillaume qui vient d’arriver ajoute : « Nous, on voudrait voir la scène 5 ou 6 fois avant pour le faire correctement. Par exemple, Alain Zouvi qui fait Woody, il regarde une fois la scène et bang il la fait tout de suite, avec les émotions et tout. Mais nous, on nous a accordé plus de temps que pour quelqu’un qui en fait normalement. C’est comme de jouer dans la ligue nationale tout d’un coup, sans avoir eu le temps de pratiquer. Et une chose qu’on n’est pas habitué nous, ici, c’est de parler à la française. Il faut que notre accent soit international. Alors des fois, il fallait refaire des scènes, car on entendait le québécois. Il y a des fois aussi où, les personnages de dessins animés surtout parlent vite, font des crises et donc il ne faut pas être gêné pour mettre de l’émotion et des intonations. Une chance, Ken et Barbie ne sont pas les rôles principaux comme Woody ou Buzz. Ils sont importants, mais ne sont pas là tout le long, ce qui a été bien parfait pour nous  

Question : Trouvez-vous que le choix pour interpréter Ken et Barbie s’est arrêté sur vous au Québec parce que vous représentez bien ces personnages ?

M: « On espère que non!( Rire)  »

G: « Tu as ce petit côté blond quand même… Moi aussi mon petit côté brun, mais pas de foulard dans le cou. Je pense que c’est assez évident pourquoi on nous a pris. La mode est de prendre des gens qui sont connus, pour faire les voix du film et faire la promo du film. Et ce clin d’œil là, c’était d’avoir un couple connu, qui colle avec les âges et les voix aussi. »

Question :Il y a beaucoup de référence à divers films de prisons et prisonniers. Pensez-vous que ce film plaira autant aux adultes qu’aux enfants, un peu en partie à cause justement de ces références à d’autres films en autres? 

M : « Dans tous les films d’animation, il y a toujours des clins d’œil pour les adultes. Et c’est tant mieux, puisque cela fait des films familiaux. C’est intéressant, puisqu’on n’envoie jamais nos jeunes enfants voir les films tout seul. Il y a des blagues pour les adultes et d’autres pour les enfants, et des références peut-être à d’autres films.»

: « Je sais quand je vais louer un film avec ma fille et qu’elle veut voir un film pour enfant, je sais tout de suite si c’est un genre de film qui pourrait m’intéresser ou pas, par l’intelligence du scénario. Dans le cas de ce film-ci, c’est un scénario très intelligent. Il parle à plusieurs générations depuis longtemps et il y a des clins d’œil. Avec Ken et Barbie, il y a des sous-entendus pour les adultes, sans être déplacé pour les jeunes. Alors, je serais curieux de voir la réaction d’une famille qui à mon avis vont rire à des moments différents. Et en plus, dans Histoire de jouet 3, on va pouvoir le voir en 3D ce qui sera sûrement drôlement intéressant. On ne l’a pas vu encore en 3D cependant. »

 


En entrevue: Guillaume Lemay-thivierge et Mariloup Wolfe.

 

Questions: Pensez-vous qu’ils ont attendu trop longtemps pour en faire un troisième?

M « C’est vrai que cela fait 11 ans depuis le dernier. Les raisons pour cela, je ne les connais pas personnellement. Mais je pense qu’il faut les comprendre, ils voulaient peut-être attendre d’avoir un bon flash, une bonne histoire à raconter ou tout simplement ils étaient occupés à faire d’autres projets. D’ailleurs, on va leur poser la question tiens!. Mais, les vrais fans des films précédents vont sûrement trouver que cela valait la peine d’attendre.. »

Question :Est-ce que cela a été difficile de trouver la voix du personnage? Êtes-vous satisfait du résultat du film en français versus en anglais? Aviez-vous entendu la voix en anglais de Michael Keaton et Jodi Benson? Vous en êtes-vous inspiré?

M : « c’est venu assez naturellement. J’ai essayé certaines intonations. Ma voix est un plus grave que ce que j’ai fait dans le film. Cela a été essai et erreur. On a vu le film en anglais au départ, pour connaître l’histoire. Souvent il fallait que cela colle avec ce qui a été fait auparavant, en amenant notre couleur. »

G: « Moi c’était plus clair. J’avais le goût de faire un Brice de Nice (Jean Dujardin). Je voyais cela dans l’attitude de Ken, qui lève le sourcil, qui est sûr de lui, qui essaie de charmer Barbie. J’ai donc imaginé Jean Dujardin qui double Ken. Cela m’amusait beaucoup. Pour ma part, en anglais, celui qui a fait Ken, c’est Michael Keaton qui est un acteur que j’ai tellement aimé, entre autres dans Beetlejuice. C’est un gars qui s’est transformé en plusieurs personnages tout au long de sa carrière. C’est intéressant de la façon qu’il a fait Ken. Les acteurs américains ont tendance à entrer dans la peau du personnage et tu sens qu’ils ne cabotinent pas. Tandis que nous, on aurait eu tendance à cabotiner un peu, si on nous avait laissé faire. »

Question :Guillaume vous êtes habitué à faire des rôles plutôt physiques, pourquoi avoir été attiré par du doublage de film pour enfant?  

G : « Un trip pour pouvoir travailler avec ma blonde et pour ma fille et le nouveau bébé. C’est vraiment mon côté paternel de vouloir participer à un projet familial. J’adore les extrêmes. Dans le dernier film que je faisais avant cela, je faisais un tueur et là je fais Ken dans histoire de jouets 3. C’est ce que je trouve merveilleux de mon travail, de pouvoir aller à gauche et à droite et que ce soit accepté et par le public et par les médias. C’est juste le plaisir de toucher à des choses différentes. »

 


En entrevue: Guillaume et Mariloup

 

Question : Le fait d’avoir donné naissance tout récemment à un petit bébé, est-ce que cela va diminuer vos ardeurs pour travailler? Est-ce que vous prenez un temps d’arrêt? Quels sont vos autres projets actuellement en cours?

G: « On travaille présentement sur un projet de série ou de film ensemble. C’est au tout début. On a une bonne idée. Cela peut pendre 3 à 4 ans à se concrétiser. Moi, je fais la promo de deux films qui sortent bientôt. Filière 13 qui sort le 2 août  et  le poil de la bête qui sort le 1er octobre. Et je travaille très fort sur un projet que j’ai mis sur pieds moi-même qui est l’aérodium, un simulateur de chute libre. On sort du domaine artistique pour le domaine du parachutisme. Je travaille fort là-dessus. Je saute en parachute cette année. Je m’occupe de cela beaucoup. Mais le projet le plus important aussi c’est le bébé. On prend le temps de s’en occuper. Il y a la fête nationale, le 23 juin sur les Plaines d’Abraham que je vais animer.»

M « Moi je vais prend un temps de repos pour l’été surtout pour m’occuper du bébé. Mis à part le projet d’écriture avec Guillaume, j’ai un projet aussi de long métrage. Je suis porte-parole aussi de la chaine pour les enfants Yoppa. J’écris aussi dans le magazine, dans une page à moi, où je peux écrire ce que je veux. J’explique un peu mes aventures de nouvelle maman. Je m’amuse bien là-dedans. Avec les dernières années très prenantes pour moi, cela me fait du bien de passer tout mon été avec mon bébé, et prendre du recul et retomber dans les vraies valeurs. »

 



Synopsis :

Alors qu’Andy se prépare à partir pour le collège, Buzz, Woody et le reste de leurs loyaux compagnons sont inquiets face à leur avenir incertain. Les jouets aboutissent dans une pièce pleine de bambins surexcités de mettre leurs petites mains sur eux, et au milieu de cette agitation les jouets tentent l’impossible afin qu’aucun jouet ne soit abandonné. 

 


 

 

Mon appréciation :

Après 11 ans d'attente, la suite des films mettant en vedette Woody et Buzz est enfin arrivée. Histoire de jouets 3 est à l’affiche dès aujourd’hui le 18 juin. Présenté en version Disney Digital 3D ainsi qu’en IMAX 3D, ce film a valu toutes ces années d’attente!

À ma surprise, Histoire de Jouets 3 est un film pour des gens de tout âge. Évidemment que l’idée générale des jouets qui parlent plaira, comme à l’habitude aux enfants, mais la différence, selon moi, est que l’on retrouve une histoire un peu plus dramatique dans la vie de Andy. Or, cela captivera également les adultes. En effet, lors d’une des scènes, je n’avais plus l’impression de visionner un film pour enfant. Bref, c’est un bon mélange qui attirera encore plus de gens à voir le film.

Cette suite comporte beaucoup d’action du début à la fin et il y a aussi plusieurs références à des films de prison. Durant le film, on a souvent affaire à des prisonniers qui veulent s’échapper. Voila ce qui nous garde à l’affut de l’action. Il y a tout un suspense à savoir s’ils s’échapperont ou pas. Également, plusieurs confrontations prennent place entre les jouets de Sunnyside et ceux de Andy.

Malgré que ce dessin animé soit un peu dramatique, l’humour est présent à chaque scène. Certains personnages sont tous simplement toujours drôles à cause de leurs réactions tandis que d’autres fois ce sont les situations qui nous font rire. Je dois dire que les personnages qui m’ont le plus amusé ont été Rex le dinosaure, Barbie et Ken. Ces jouets nous surprenaient et nous faisaient rigoler à chacune de leurs répliques.

Heureusement, on y retrouve tous nos personnages préférés des deux autres films, mais il y a également plusieurs nouveaux ajouts qui nous attendrissent. C’est notamment le cas de Barbie et de Ken doublés par Mariloup Wolfe et Guillaume Lemay-Thivierge. Ce sont sans aucun doute les jouets qu’il manquait aux autres films. On voit bien qu’ils font partie d’un monde totalement différent de celui des autres jouets. Ils sont dans un monde de matérialisation.

Un élément qui a capté mon attention durant le film a été le grand nombre d’objets symboliques à tout moment dans le film. On aperçoit par exemple la photo de graduation d’Andy qui a remplacé la photo de ses jouets. Et il y a plusieurs autres références à des objets que l’on pourrait penser sans importance mais que l’on découvre par la suite qu’ils sont importants.

 



De nouveaux amis

Équipe de conception : Fiche technique

Réalisateur :   Lee Unkrich
Producteur :   Darla K. Anderson
Compositeur :   Randy Newman
Scénariste : Michael Arndt

Pixar animation studio

 



Ken et Barbie

 

 

Distribution des voix en anglais :

Tom Hanks, Tim Allen, Joan Cusack, Don Rickles, Wallace Shawn, John Ratzenberger, Estelle Harris, John Morris, Laurie Metcalf, R. Lee Ermey, Jodi Benson, Ned Beatty, Bonnie Hunt, Timothy Dalton, Jeff Garlin, Whoopi Goldbert et Michael Keaton


Voix en français (québécois) :

  • Mario Desmarais : Buzz Lightyear
  • Alain Zouvi : Woody
  • Benoit Rousseau : Ham
  • Louis-Georges Girard : M. Patate
  • François Sasseville : Rex
  • Aubert Pallascio : Sergent
  • Violette Chauveau : Jessie
  • Mireille Thibault : Madame Patate
  • Mariloup Wolfe : Barbie
  • Guillaume Lemay-Thivierge : Ken

 



pour plus de photos http://espace.canoe.ca/breton2010/album/view/838452

 

Date de sortie en salle: Vendredi 18 juin 2010

Site internet et téléphonie mobile : Disney.com/TOYSTORY

Communications Popcorn

http://www.lespaceaerodium.com/

 

 

crédit photos : Lise Breton et Disney & Pixar Studio