Justine ou comment se trouver un homme en 5 étapes faciles

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
46
« Un livre de fille à lire avec son ipod et une margarita!»
 alt
 
Justine est une jeune femme hypocondriaque, qui a une forte tendance à dramatiser. Aussi, lorsque son amant prétend qu’elle lui a refilé une MTS, c’est la catastrophe. S’ensuit une chute vertigineuse dans les excès de toutes sortes. Heureusement, une remarque de sa meilleure amie provoque une remise en question qui débouche sur un constat : à trente-deux ans, il serait temps qu’elle cesse d’ingurgiter des médicaments comme s’il s’agissait de pastilles pour la gorge, qu’elle modère sa consommation d’alcool, et surtout qu’elle se trouve un amoureux qui n’est pas déjà marié. Car si Justine sait comment attirer les hommes dans son lit, elle ne sait pas comment les garder dans sa vie.

Lors d’une beuverie avec des amies, Justine consulte son jeu Ouija. Les réponses qu’elle obtient la mènent à un vieux livre : Comment se trouver un job en cinq étapes faciles. Au bord du désespoir, Justine fait alors un pacte : elle va suivre les étapes de ce livre en les appliquant aux relations sentimentales. Cette résolution la forcera à faire des choix qui se révéleront difficiles.

 
Les premiers chapitres de ce livre sont plutôt assez difficiles à absorber. Cela parle surtout des partys démesurés, remplis de baise, consommation d’alcool, drogues et médicaments. Même les parents de la jeune fille sont aussi flyés que celle-ci avec leurs partouzes en plein milieu de l’après-midi avec des avocats et autres personnes assez hauts placés. Cela devient lassant à la longue, puisque je ne m’identifie pas à ce genre de personnages. Cependant, lorsque Justine commence ses démarches pour trouver un amoureux, à la manière de se trouver un job, et que par le fait même, elle tente de reprendre en main sa vie, alors l’intérêt pour ce livre et ses personnages revient.
 
Fait intéressant aussi, tout au long de notre lecture, le personnage principal nous propose d’écouter des morceaux de musique, correspondant à son état émotionnel du moment. Cette trame sonore se retrouve précisément sur le site de la maison d’édition http://www.edstanke.com/justine.aspx et on peut l’écouter pour se mettre dans le même état qu’elle. Ceci est, à mon avis, une belle trouvaille, et une autre façon de nous rallier à elle.
 
Naturellement, ce livre est considéré comme un livre de fille Chick Lit, du style de Sexe à New York, où on suit les déboires de jeunes femmes célibataires dont les préoccupations principales tournent autour des relations amoureuses et des moyens de se faire plaisir. Justine demeure tout de même un personnage très attachant, avec un humour et une façon de voir la vie très intéressante. L’attrait de cette histoire pour moi est très lié à la façon dont l’auteure compare constamment la recherche de l’homme idéal à celle de se trouver un emploi idéal. C’est rafraîchissant et parfait comme lecture d’été, sur le bord d’une piscine, accompagné d’une bonne margarita, et de son iPod, pour suivre l’action au diapason de ce que Justine écoute elle aussi.
 
Si vous aimez les histoires du style Bridget Jones Diary, et Sexe à New York, vous allez adorer.
 
alt
 
L’Auteure Annie Ouellet, originaire de Lévis et spécialiste de la margarita, a décidé d’écrire comme on entre en religion. Après avoir « commis » plusieurs nouvelles, dont Mémoires d’un disparu, qui a obtenu une mention spéciale au concours de Voir en 1995, et La Punition, une pièce de théâtre, elle livre ici son premier roman.
 
384 pages
Prix : 27.95 $
 
Éditions Stanké
 
PARTAGER
Article précédentDantza
Article suivantLa France célèbre la vie avec originalité