Sources: Mask Ha Gazh

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
41

 

alt

Voilà maintenant 10 ans que les quatre membres du groupe MASK HA GAZH poursuivent leur belle aventure musicale. Originaires du grand ouest de la France, ils sillonnent la France et l’Europe de concerts en concerts.

L’année 2005 fut le point de départ de leur carrière professionnelle qui les amèna à parcourir la France de Metz à Douarnenez et de Dunkerques à Gap, et aussi à travers les frontières en allant visiter l’Italie et l’Océan Indien. Des concerts donnés devant un public de plus en plus enthousiaste.

Mahoreggae (Power Radio Edit)
Armorilien (Alternative Mix)
Breizh Hell
Eveil
Eldo Andro
Evelyne
Mil Douar
Simena Laïenn
Pilou An Noz
Grand Large
Mahoreggae (original)
Armorilien (original)
Eveil (Enter mix)
 
La musique des MASK HA GAH trouve ses racines au cœur de la musique celtique. Leur musique obstinément actuelle est une nouvelle façon d’utiliser des instruments traditionnels, tous acoustiques, et de faire sonner avec la vigueur du rock aujourd’hui. Le groupe est composé de 4 membres dont : Luc –chant & sabots, cuillers, bodhran ; Jérémy – guitares et chœurs; TOF – bombardes & tin whistles, low whistles; Bleiz – violons.

Ainsi que d’adapter et de créer de nouveaux espaces sonores, peuplés de violons et guitares énergiques, des flûtes et des bombardes mystiques, de cuillers et de sabots percussifs.

Cette musique résolument festive, tentée de celtitude et de folk, se prend parfois au jeu d’un reggae aux couleurs du terroir. Leurs compositions évoquent la mer et ses tempêtes, de lointaines contrées fascinantes ou encore les mystérieuses landes bretonnes. Tout en s’attachant à ne pas oublier de peindre la vie de tous les jours.

Le quarter reprend la route et repart avec des nouveaux projets dans ses bagages. 2010 sera une année riche et qui risque de vous surprendre… 2 albums studio, 2 albums Live et un DVD plus tard, ils ont fêtés en 2009 leur première décennie de musique et de souvenirs.


PARTAGER
Article précédentLess Is More
Article suivantL’album du groupe JACK