Les violons du Roy : Splendeurs françaises!

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
32

 

alt

 

 « J’aime travailler, j’aime la musique, j’aime le monde »
 
Pour Jean-Marie Zeitouni, chef-invité aux Violons du Roy, c’est toujours un plaisir de revenir à Québec : « Ici, à Québec, je fais partie de la famille, je suis là depuis longtemps, les musiciens me connaissent, c’est facile de travailler avec eux. »
alt
C’est ce vendredi 19 novembre à 14 h que nous avons assisté à un festin de musique baroque française qui réunissait des oeuvres des plus grands maîtres, dont la célèbre suite Le Bourgeois gentilhomme de Jean-Baptiste Lully. De retour chez nous, ce concert, baptisé Splendeurs françaises, a été l’occasion de retrouver pour la première fois le chef Jean-Marie Zeitouni depuis sa nomination comme directeur musical du Columbus Symphony, le 5 octobre dernier.
alt
Rencontré à la fin du spectacle, M. Zeitouni nous a parlé de son expérience à Colombus :

« Je vivais une vie de chef itinérant ces dernières années. Columbus sera ma base plus permanente. Mon rôle est un peu comme celui de Bernard Labadie à Québec. Je propose un contenu musical. Je dois faire la planification, l’engagement des musiciens, l’administration et bien sûr, diriger les concerts. Je fais partie des campagnes de financement, des conseils d’administration, je monte la saison…Je continue également à faire de la musique comme chef- invité avec une vingtaine d’orchestre par année. C’est une heureuse façon de rendre les arts vivants. »
alt
Les deux spectacles du 19 novembre étaient l’occasion idéale pour souligner le 10e anniversaire de collaboration avec M. Zeitouni. Les Violons du Roy avaient concocté une promotion unique.  Le coffret des trois CD enregistrés sous la direction de l’ancien chef adjoint de Bernard Labadie était disponible et M. Zeitouni était sur place pour l’autographier à la suite des deux concerts, offerts en après-midi à 14?h et en soirée, à 20?h.
alt
La soprano Dominique Labelle s’est jointe à l’orchestre pour livrer son interprétation d’airs tirés de Zoroastre de Jean-Philippe Rameau. De plus, lors de ce programme, Richard Paré a offert le Concerto pour orgue en sol majeur de Michel Corrette, une oeuvre alliant avec brio les styles français et italien.

Une très belle prestation de M. Zeitouni et des Violons du Roy !


Palais Montcalm

http://www.violonsduroy.com/

http://www.paulettedufour.com

 

Crédit photos : Roland de Québec

PARTAGER
Article précédentLes enfants de Poséidon – Tero Nekonata
Article suivantContre Dieu