Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Les petits pieds du bonheur 2 (v.f. de Happy Feet two)

20 novembre 2011 7 h 12 min 0 commentaire
Views: 1,587

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

Affiche du film Petits pieds du bonheur 2 (happy feet two)

Depuis vendredi le 18 novembre, le Cinéma IMAX des Galeries de la Capitale présente en version IMAX 3D, la suite tant attendue des Petits pieds du bonheur (v.f. de Happy Feet) qui avait remporté l’oscar du meilleur film d’animation, il y a cinq ans.

Ainsi, Les petits pieds du bonheur 2 (v.f. de Happy Feet two) renvoient les cinéphiles dans les magnifiques paysages de l’Antarctique. On retrouve certains personnages du premier film, comme Mumble le plus célèbre manchot empereur danseur de claquettes, Gloria, l’amour de sa vie, et leurs vieux amis Ramon et Lovelace. Mumble et Gloria ont maintenant un fils, Érik, qui a de la difficulté à découvrir ses talents particuliers dans le monde des manchots empereurs. Érik se sent plutôt exclu et différent des autres et ne réussit pas vraiment à se lancer dans les chorégraphies de danses comme les autres pour faire la fête. Refusant ainsi de danser, Érik prend la fuite et fait la rencontre de Sven, un manchot capable de voler! Un nouveau héros charismatique avec lequel Mumble ne peut espérer rivaliser. Les choses se corsent quand le monde est ébranlé par des forces obscures. Lorsque Mumble parvient à rassembler les peuples manchots et toutes sortes de créatures fabuleuses, du minuscule krill aux gigantesques éléphants de mer, afin de redresser la situation, Érik constate tout le cran dont son père est capable.

Dès les premiers moments de ce film, les gens dans la salle sont transportés dans cette comédie musicale où le chant et la danse sont à l’honneur. De la claquette, au rap, du break dance au rock et à l’opéra, tous les styles musicaux y passent durant ce film d’une heure 39 minutes.

Érik, son papa et ses amis

Bien sûr, à travers cette histoire du petit Érik et sa différence, le message qui est transmis au public est très clair. Il faut croire en ses rêves et il faut accepter et faire place à la différence et la particularité de chacun. Sous-jacent à ces messages, on retrouve également de belles valeurs qui sont véhiculées, comme l’entraide, l’union fait la force, la débrouillardise, mais surtout, on voit comment les changements climatiques affectent la vie sauvage et les paysages de l’Antarctique. À plusieurs moments dans le film, on se rend compte que les glaciers fondent, la verdure commence à se pointer le nez là où la glace était roi et maître auparavant. Les blocs de glace se déplacent, créant ainsi l’emprisonnement du peuple de manchots. De plus, on a même une séquence dans le temps, où le manchot coloré explique comment il a été réchappé par les humains, alors qu’il se noyait dans la marée noire (référence probable au déversement de pétrole dans le golfe du Mexique en 2010).

Ce qui est magnifique dans un film comme celui-ci, présenté sur un écran géant en IMAX 3D, c’est de voir ces paysages grandioses, cette multitude de manchots ou d’animaux de toute sorte, ces milliers de krills sous l’eau, bref, des images à couper le souffle. Et l’effet du 3D nous permet d’avoir des vues plongeantes du haut des montagnes de glace. Pour ceux qui auraient le vertige, ils feraient mieux à certains moments de fermer les yeux.

la danse est à l'honneur

L’histoire qui nous est contée est intéressante, mais parfois inégale. Le mélange de chansons et de chorégraphies, à travers les situations d’urgences et d’actions, vient ralentir le rythme, mais apporte tout de même de beaux moments musicaux. Il y a plusieurs chansons connues qui sont interprétées et je pense que de voir la version originale anglaise, pour ceux qui comprennent l’anglais, serait une meilleure option pour apprécier la qualité des chansons.

Mon moment préféré dans le film, et celui qui m’a le plus ému (j’en ai eu les larmes aux yeux), c’est lorsqu’Érik chante, avec sa belle voix d’opéra, un hymne à son père. Un pur délice pour les oreilles!

J’ai aimé voir la multitude de créatures qui s’entraident, que ce soit les manchots de diverses origines, les éléphants de mer ou même les krills (surtout Will et Bill). Bien que j’ai trouvé ces deux petites bêtes très mignonnes, je n’ai pas trop compris leur présence dans le film. Je sais que le message qu’ils avaient à transmettre est qu’il faut s’adapter et se transformer, si on veut pouvoir survivre à ces changements climatiques. De plus, tous deux apportent des répliques plutôt rigolotes dans le film. Mais, j’avais plutôt l’impression de voir un court-métrage intégré à ce long métrage, lorsqu’ils apparaissaient à l’écran.

Sven le macareux (le manchot qui vole)

Somme toute, ce film est drôle, touchant et divertissant. On en ressort avec plein de chansons dans la tête et des fourmis dans les jambes, car à tout moment, on aurait eu envie de se lever et danser avec eux (chose que les petites filles un peu partout dans la salle n’ont pas hésité de faire à quelques occasions).

Réalisé par George Miller, la version anglaise du film met en vedette les voix de Elijah Wood, Robin Williams, Hank Azaria, Alecia Moore (P!nk), Brad Pitt, Matt Damon, Sofia Vergara, Common, Hugo Weaving, Magda Szubanski, Anthony LaPaglia, Richard Carter et Benjamin « Lil P-Nut » Flores, Jr.

 George Miller a coécrit le scénario avec Gary Eck, Warren Coleman et Paul Livingston, et coproduit le film avec Doug Mitchell et Bill Miller. Chris deFaria, Graham Burke et Bruce Berman agissent à titre de producteurs délégués. Le prodige des claquettes Savion Glover se joint à l’équipe afin d’élaborer les danses exécutées à l’écran par les personnages des manchots. La direction photo est assurée par David Peers et la direction de l’animation par Rob Coleman. Des chansons du film sont interprétées par P!nk, sur une musique de John Powell.

LES PETITS PIEDS DU BONHEUR 2 – L’EXPÉRIENCE IMAX 3D est à l’affiche un peu partout, dont au IMAX des Galeries de la Capitale depuis le vendredi 18 novembre 2011.

Afffiche des petits pieds du bonheur 2

Les billets pour le IMAX des Galeries sont en vente sur la billetterie en ligne au www.imaxquebec.com ou directement sur place.

Notez que deux représentations en version originale anglaise par semaine auront lieu les mardis à 19 h et les mercredis à 21 h.

Pour plus d’information, visitez le WWW.IMAXQUEBEC.COM

Suivez IMAX des Galeries de la Capitale sur Facebook.

National wildlife federation

http://www.nwf.org/happyfeettwo

 http://www.penguinscience.com/

 http://happyfeettwo.warnerbros.com/index.html

crédit photos : gracieuseté de IMAX Québec

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top