Trois feuilles sur la treille

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
21

Trois feuilles sur la treille
Trois feuilles sur la treille

Trois poètes du haïku francophone nous « offrent leurs accents, leurs parfums mêlés, la fine observation de leurs continents naturels (Amérique, Europe et Océanie)…. Un même souffle humain universel traverse ces textes ».

lune gibbeuse    /    l?éclat du chêne nu     /    elle et moi voyeuses : Janick Belleau

plage érodée    /    en haut de la falaise un pin    /    au bord du vide : Danièle Duteil

tourbillon de vent    /    la citronnelle m?enveloppe    /    de son parfum : Monique Mérabet

Notes biobibliographies sur Janick Belleau :

Montréalaise de naissance. Diplômée de l?Université d?Ottawa en Lettres françaises et en Communications sociales. Rédactrice culturelle, depuis la fin des années 1970, et poète depuis toujours, ses articles de fond paraissent dans des revues littéraires ou alternatives et dans des publications collectives depuis 1985.

Elle a fait paraître des recueils personnels dont Humeur? haïku & tanka (Montréal, 2003) et D?âmes et d?ailes / of souls and wings (Mascouche, 2010); ce recueil de tanka, précédé d’un historique du tanka depuis le IXe siècle, s?est mérité le Prix Canada-Japon.

Elle a codirigé, avec Micheline Beaudry, l?ouvrage collectif L?Érotique poème court / haïku (Bruxelles, 2006); ce thème, cher au Japon, étant une première dans la Francophonie. Le livre s?est classé finaliste au Prix Gros Sel du Public (Belgique).

Elle récidive en 2008, cette fois solo, en dirigeant Regards de femmes ? haïkus francophones (AFH, Lyon & Adage, Montréal); également une première dans la Francophonie (86 femmes poètes, 283 poèmes inédits en français langue originale). Le corpus principal est précédé d?une étude de l?auteure, Francophone et féminin, le haïku.

Elle a initié et coorganisé des événements littéraires dont le 3e Festival international du haïku francophone (Montréal, octobre 2008). Depuis 2007, elle donne des communications sur la contribution des femmes en haïku et en tanka à des associations littéraires et des universités tant en Amérique du Nord qu?au Japon et en France.  Son site Web : http://www.janickbelleau.ca/