Maxime Landry et sa tournée « L’Avenir entre nous »

5 avril 2012 0 h 17 min 0 commentaire
Views: 431

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Maxime Landry

Maxime Landry

Avec sa simplicité légendaire et son beau sourire, Maxime Landry était au rendez-vous mercredi dans la salle Albert-Rousseau et ses nombreux admirateurs aussi. Malgré le fait qu’il a remporté quatre Félix et vendu plus de 200 000 exemplaires de son premier disque, Maxime reste humble. Pour cette tournée, il a eu l’opportunité de travailler avec Serge Postigo comme metteur en scène.  Serge a su mettre son expérience et ses couleurs au spectacle tout en gardant le coté ouvert, chaleureux et naturel de Maxime.

 

Avec assurance, Maxime a parti le bal avec « Le veilleur », une de ses composition, suivi de « Puni d’avance ». En plus de nous interpréter les chansons de son 2e album «L’Avenir entre nous » déjà disque d’or, et numéro 1 des ventes francophones pendant plusieurs semaine, Maxime a reprit quelques-unes des grandes chansons de « Vox Pop », toujours adorées du public, telle que « Cache-cache ». Les gens se sont levés après cette chanson tellement l’émotion ressentie était vive et Maxime a pu apprécier l’immense capital de sympathie des gens à son égard.

 

Ce grand gagnant de l’avant-dernière mouture de Star Académie, a été sacré interprète masculin de l’année au gala de l’ADISQ en 2010 et sa tournée précédente a été récompensée d’un Billet d’or. (50 000 spectateurs)  Pour ce qui est de son nouvel opus «L’avenir entre nous », il a été longtemps au top 10 d’iTunes depuis sa sortie, et il a été certifié disque d’or, trois semaines après sa sortie. Cet album magique recèle de nombreuses chansons bouleversantes, tel le duo avec Ginette Reno, «Des soleils par millions ». Ce soir, grâce à un rideau géant, on aurait presque cru voir Mme Reno en personne chanter avec Maxime. C’était magique, surtout au début, où l’on a projeté Mme Reno sur le chandail de Maxime, l’effet était génial et surprenant.

 

Amélie Veille et Maxime Landry

Amélie Veille et Maxime Landry

Un autre extrait touchant, « Ma terre », est actuellement jouée sur les radios québécoises, et son vidéoclip, a été réalisé par Jean-François Rivard.

On peut dire que Maxime a su bien s’entourer.  Il est fier de faire partie de la belle équipe de Production J et s’est senti privilégié de la grande collaboration de Lynda Lemay pour l’écriture de dix des douze chansons de son album. « La remplaçante » me touche particulièrement, car elle a su décrire avec justesse le rôle difficile de la belle-mère. On connaît tous une amie qui se retrouve dans cette situation et qui n’a pas toujours la reconnaissance appropriée pour s’occuper des enfants de leur nouveau chum.

 

Maxime a interprété les deux chansons qu’il a lui-même composé : « Les matins ordinaires » et « Le veilleur ».  Maxime rend ses interprétations très touchantes et sait nous émouvoir aussi par ses anecdotes. À la première partie, il a chanté un medley avec des chansons que son frère et lui écoutaient.  Ils n’étaient pas du tout dans le même registre de chansons.  Son frère aimait du Green Day, lui c’était plutôt « Le téléphone pleure » de Claude Lefrançois, ou bien du Sardou, du Alain Chamfort, « C’est un soleil », et du Mireille Mathieu, « Pourquoi le monde est sans amour » que les gens dans la salle ont également chanté.

 

La conception d’éclairage ce soir était exceptionnelle et que dire du son orchestral des cinq musiciens passionnés mené de main de maître par le directeur musical, Éric Rock. J’étais bien contente de revoir également la très jolie et talentueuse Amélie Veille qui en plus de faire les voix, jouait de la guitare.

 

Maxime Landry

Maxime Landry

Dans la deuxième partie, une belle surprise nous attendait.  Le groupe Quartz, avec leur univers rétro accompagnait Maxime pour trois chansons. En rappel, Maxime a interprété « Chez nous avant la nuit » et il a terminé avec « L’Avenir entre nous ». Une très belle finale.

 

Le spectacle « L’avenir entre nous » sera présenté dans tout le Québec. Pour connaître toutes les dates, consultez le site Internet officiel de Maxime Landry.  www.maximelandry.ca

Supplémentaires :

À la salle Albert Rousseau : 5 avril et 5 décembre 2012

Il sera également dans la prestigieuse salle du Centre Bell, samedi 26 mai 2012 à 20 h.

Billets en vente à la billetterie du Centre Bell
Par téléphone: (514) 790-2525 ou 1 877 668-8269
Commandez en ligne:   www.evenko.ca

www.sallealbertrousseau.com/

www.mercurecommunication.com

www.productionsj.com/

 

Crédit photos : Pascal Dumas

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top