Frederick Baron, Humeurs Variables

27 avril 2012 16 h 12 min 0 commentaire
Views: 62

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Mizael Bilodeau

Tags:

Frederick Baron, Humeurs Variables

Frederick Baron, Humeurs Variables

La musique électropopulaire de Fréderick Baron nous emporte dans les murmures des lassitudes. Après un premier CD il y a quatre ans intitulé  « Territoires Nord », Frederick nous arrive avec de nouvelles compositions (il les nomme : 11 pilules électro-pop) dont l’instrument central est le piano.

À la seconde où l’on commence à écouter cet album, on s’y perd dans sa suave poésie. La voix du chanteur, Frederick, quoique très posée, définit d’une façon particulière le style pop. Les paroles des différentes chansons portent sur la franchise d’un quotidien dont l’amitié et l’amour font partie intégrale des origines de l’homme. Des chansons comme « Andréa » et « la nuit détend » s’apparentent à des ballades modernes dont le rythme entraîne l’auditeur à rêvasser. La chanson « sois jeune et tais-toi » porte sur une thématique universelle : la jeunesse. Une place prépondérante des plaisirs de la jeunesse est présente dans ces chansons. Une vision de la jeunesse qui ne se rend pas compte de tous avantages d’être jeune et en santé se ressent. Le titre de la chanson supporte une antithèse qui est, à mes yeux, très amusante : le jeune révolté qui aspire à avoir plus de responsabilités et l’individu plus vieux qui jalouse sa condition. On entend entre les lignes des paroles des chansons « le moi quand j’étais jeune… » prononcées par les vielles-personnes. Sa chanson très ironique « Des goûts de Luxe » va plaire à son public plus énergique.

Les chansons sont bien construites, les refrains n’accrochent pas suffisamment, mais la vigueur des paroles remplace aisément cette lacune. La musique, un mélange de piano, de violon et d’effets sonores, s’entremêle dans un suave nœud qui donne des chassons qui ressemble étrangement à du Pierre Lapointe.

Ne vous attendez pas à l’improbable pour ce qui est du CD. Il est préférable de l’acheter sur iTunes. Le boîtier du CD, de facture conventionnelle, n’est pas très original : il donne l’essentiel de ce que doit contenir un CD soit les paroles des chansons dans un pamphlet et une couverture d’album somme toute sommaire.

Dans l’ensemble, le CD est une œuvre qui comblera les amateurs francophones de musique Électro-Pop.

 

http://frederickbaron.com

www.myspace.com/frederickbaron

 

Print Friendly

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top