AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL EN 2012-2013

10 août 2012 17 h 12 min 0 commentaire
Views: 1,398

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Luc Bertrand

Tags:

Musée des beaux-arts Montréal

Musée des beaux-arts Montréal

L’automne arrive à grands pas au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), chargé de projets d’envergure et de nouvelles expositions. Pour cette programmation 2012-2013, le MBAM réserve un grand nombre de surprises : de grandes expositions internationales, des présentations renouvelées de ses différentes collections et de nouveaux espaces éducatifs agrandis et complètement réaménagés pour les grands comme pour les petits!

En effet, alors que les chefs-d’œuvre impressionnistes du Sterling and Francine Clark Art Institute envahiront en exclusivité canadienne le MBAM en octobre 2012 dans le cadre d’une tournée mondiale unique, le pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie ainsi que la salle de concert Bourgie fêteront leur premier anniversaire. Pendant que les nouveaux Studios Art & Éducation Michel de la Chenelière seront inaugurés sous l’œil attentif des enfants et des familles, l’exposition dédiée à Jean Paul Gaultier s’envolera pour Madrid après voir circulé à Dallas et San Francisco avec plus de 500 000 visiteurs à son actif. Aussi, pendant que le Pérou sera à l’honneur en février 2013 dans une exposition initiée par le MBAM et constituée d’œuvres inédites, des galeries du Musée consacrées aux collections des cultures du monde mettront de l’avant l’art islamique, chinois et japonais.

La programmation 2012-2013 du MBAM s’annonce une fois de plus d’une incroyable diversité pour les amateurs d’art de tous niveaux.

Les différentes activités qui rythmeront cette année culturelle au MBAM sont présentées ci-dessous selon les différents volets définis préalablement.

Volet 1 – Une programmation sous le signe de l’éducation

Des espaces ludiques et innovateurs

Nouveaux Studios Art & Éducation Michel de la Chenelière 

Dès le 14 septembre 2012

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveaux 1 et S1)

Entrée libre en tout temps

Chaque année, plus de 100 000 visiteurs (publics scolaire, familial, adulte et communautaire) profitent des activités éducatives et culturelles (pour la plupart gratuites) du MBAM. D’ici cinq ans, le nouveau comité Éducation du Musée, aussi surnommé « Hercule » en raison des 12 travaux qu’il a définis, souhaite réaffirmer sa mission éducative et accueillir plus de 200 000 personnes par an. C’est pourquoi il a fallu réinventer et agrandir considérablement les espaces dédiés à l’éducation, passant d’une superficie de 900 m2 à 1 500 m2.

C’est dans ce cadre que les nouveaux Studios Art & Éducation Michel de la Chenelière, qui comptent désormais un Lounge des familles, sept studios-ateliers dont un pour les ados et les adultes (quatre de plus qu’auparavant) ainsi qu’un espace d’exposition, une salle de lunch et un vestiaire pour les groupes scolaires, seront inaugurés en septembre.

L’espace pour les familles, installé au coin des rues Sherbrooke et Crescent et désormais accessible via le hall d’entrée du pavillon Jean-Noël Desmarais, bénéficie d’une grande visibilité. Il propose des activités autonomes en tout temps, dont des jeux et un coin lecture et, chaque week-end, une riche programmation d’activités. Ainsi, cet automne, des ateliers d’art et des démonstrations seront animés par des illustrateurs de livres jeunesse. Petits et grands pourront également découvrir et expérimenter la touche et le geste propres à la peinture impressionniste. Des jeux de piste, des visites clin d’œil, des concerts et une foule d’autres activités seront aussi au programme. Les artistes du projet En Masse ont décoré tous les murs de ce nouveau lieu dans un style « Street Art », le rendant unique en son genre et très attirant pour les jeunes. En effet, une impressionnante murale en noir et blanc réalisée par les artistes du projet insuffle rythme et bonne humeur au lieu. Pour apprécier pleinement le Lounge des familles, les visiteurs peuvent s’y prélasser grâce au mobilier amusant, coloré et confortable conçu par les designers québécois du Collectif Rita et fabriqué à Montréal par le Studio Periphere.

Chacun des sept studios, dédié à des activités d’arts plastiques a été entièrement rénové, rééquipé et remeublé. Ces espaces sont reliés par un grand hall, la Promenade, qui s’ouvre à la fois sur les rues Crescent et Bishop, les espaces publics du Musée et le nouvel espace famille. Premier contact avec le Musée pour les visiteurs en groupe, dont les milliers d’élèves du primaire, la Promenade, avec sa signalisation efficace et ses mobiles colorés conçus par la firme de design Paprika, représente un espace accueillant et joyeux donnant le ton à la visite.

Pour le grand plaisir de tous les utilisateurs, ces espaces incluent aussi des œuvres d’art. Ainsi, dès leur arrivée, les visiteurs découvrent une nouvelle sculpture commandée à l’artiste Jim Dine représentant un cœur. Cette œuvre ludique qui se trouve à l’entrée des Studios complète la paire et le trio de cœurs du même artiste déjà installés aux alentours du Musée et qui sont devenus emblématiques de l’institution.

Les plus curieux remarqueront dans le Lounge des familles un véritable aquarium, en fait une œuvre intrigante de l’artiste contemporain Pierrick Sorin, qui s’anime lorsque des sirènes virtuelles rejoignent les poissons sur l’air d’une musique entraînante aux sonorités sous-marines.

Enfin, une œuvre de Claude Cormier, Tête(s) de Christ, permettra aux jeunes de s’extasier devant des centaines de peluches qui leur font les yeux doux.

De nouvelles expositions entièrement éducatives

L’art des livres jeunesse

Du 14 septembre au 14 octobre 2012

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveaux 1 et S1)

Entrée libre en tout temps

Cette exposition éducative propose plus de 80 œuvres originales réalisées par des illustrateurs de livre jeunesse de partout au Canada. Chaque artiste a fait don de l’œuvre exposée au Centre canadien du livre jeunesse. À la fin de l’exposition, les œuvres seront vendues à l’encan lors d’une soirée privée au profit de cette organisation qui encourage la lecture chez les jeunes. Le généreux soutien de TD permet aussi à cet organisme d’offrir des prix et des bourses aux auteurs et illustrateurs d’ouvrages primés pour leur qualité. Chaque année, les récipiendaires des Prix TD de littérature canadienne pour la jeunesse et l’enfance participent à une tournée pancanadienne pour rencontrer les jeunes. Le livre gagnant est aussi imprimé à plus de 500 000 exemplaires et remis gratuitement à chaque enfant canadien de 1re année.

Une fleur = Un être humain

Du 1er novembre 2012 au 20 janvier 2013

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveaux 1 et S1)

Entrée libre en tout temp

La solitude, l’exclusion et l’indifférence prennent de nombreux visages. Il y a quelques années, l’artiste Danielle Roy a entrepris une démarche originale pour nous permettre de voir ces personnes invisibles. Elle crée pour chacune un tableau représentant une fleur, symbole de sa fragilité, de sa beauté. Des élèves de Montréal-Nord se sont inspirés de sa démarche pour créer une exposition touchante qui présente à la fois les œuvres des jeunes et les siennes. Afin d’inspirer et de sensibiliser les élèves, Danielle Roy s’est rendue dans les écoles Jules-Verne et Gérald McShane. Les jeunes ont par la suite visité le Jardin botanique pour prendre des photos des fleurs. Lors d’une visite au Musée, ils ont découvert la collection et, en atelier, ils ont créé des œuvres en transférant leurs clichés sur des supports rigides qu’ils ont colorés et auxquels ils ont ajouté des mots.

Volet 2 – Les grandes expositions internationales

En exclusivité canadienne

Une histoire de l’impressionnisme : chefs-d’œuvre de la peinture française du Clark

Du 13 octobre 2012 au 20 janvier 2013

Pavillon Michal et Renata Hornstein (niveau 2)

Après avoir été vue à l’étranger par plus d’un million de personnes, c’est en grande première canadienne que l’exposition Une histoire de l’impressionnisme : chefs-d’œuvre de la peinture française du Clark sera présentée au MBAM du 13 octobre 2012 au 20 janvier 2013. Montréal sera la seule étape canadienne de cette tournée historique, effectuée de l’Europe à l’Asie, à l’occasion des travaux d’agrandissement de l’éminent Sterling and Francine Clark Art Institute à Williamstown, Massachusetts. Choisies pour leur qualité remarquable, 73 peintures réalisées entre autres par Bonnard, Corot, Degas, Gauguin, Manet, Millet, Monet, Morisot, Pissarro, Sisley et Toulouse-Lautrec seront exposées à Montréal. Cette exceptionnelle sélection inclura 21 tableaux par Renoir, ainsi qu’en exclusivité, la sculpture de la Petite danseuse de quatorze ans par Degas.

En grande première mondiale

Pérou : les royaumes du Soleil et de la Lune

Identités et conquêtes aux époques ancienne, coloniale et moderne

Du 2 février au 16 juin 2013

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveau 3)

L’un des berceaux de l’humanité, le Pérou des mythes et son histoire préhispanique, coloniale et moderne, sont racontés dans cette exposition initiée, conçue, produite et mise en tournée par le MBAM. Réunissant une vaste sélection de trésors précolombiens et de chefs-d’œuvre de l’ère coloniale à l’indigénisme – la plupart jamais exposés hors du  Pérou –, cet éblouissant parcours, une première en Amérique du Nord, adopte une approche inédite de l’art péruvien. Cette exposition spectaculaire présentera près de 300 œuvres d’art provenant d’institutions publiques et privées du Pérou, de l’Europe et des États-Unis (peintures, sculptures, ornements en or et en argent, céramiques, photographies, œuvres sur papier, textiles et vidéos). L’exposition couvrira près de 4 000 ans d’histoire, y compris des découvertes archéologiques fascinantes depuis la fin du XIXe siècle. Elle sera divisée en trois sections : la  première, axée sur les mythes et les rituels des anciennes civilisations andines, établira la place occupée par l’ère précolombienne dans l’identité péruvienne; la deuxième illustrera la perpétuation, la dissimulation et l’hybridation de la culture indigène à l’époque coloniale; enfin, la troisième section mettra en lumière la redécouverte de cette culture au XXe siècle et la remise en valeur des symboles identitaires anciens dans l’iconographie péruvienne contemporaine.

Dernières semaines

Au-delà du Pop Art : Tom Wesselmann  

Jusqu’au 7 octobre 2012

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveau 3)

Présentée au MBAM en exclusivité canadienne jusqu’au 7 octobre 2012, l’exposition Au-delà du Pop Art : Tom Wesselmann explique l’évolution du travail de cet artiste dont le processus de stylisation en fait un héritier des grands maîtres français tels Ingres et Matisse. Sa relecture de l’histoire de l’art et de la définition des genres l’a amené à inventer une nouvelle esthétique Pop aux côtés de Roy Lichtenstein et d’Andy Warhol. L’exposition rassemble quelque 150 œuvres –  75 peintures, bas-reliefs en plastique, découpages, sculptures en bois polychrome –, dont plusieurs de très grand format, représentant les séries les plus significatives de l’artiste, ainsi que 75 dessins et maquettes préparatoires. Au-delà du Pop Art : Tom Wesselmann sera par la suite mise en tournée par le MBAM qui la présentera du 6 avril au 28 juillet 2013 au Virginia Museum of Fine Arts à Richmond.

En tournée

La planète mode de Jean Paul Gaultier  : de la rue aux étoiles

Du 6 octobre 2012 au 6 janvier 2013

Madrid

L’exposition La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles, initiée, produite et mise en tournée par le MBAM, s’est rendue au Dallas Museum of Art (9 novembre 2011 – 12 février 2012) puis aux Fine Arts Museums of San Francisco – De Young (24 mars – 19 août 2012) où elle a été vue par plus de 500 000 visiteurs. À compter du 6 octobre 2012, c’est à la Fundación Mapfre – Instituto de Cultura de Madrid que l’exposition montréalaise se tiendra, et ce, jusqu’au 6 janvier, avant de s’envoler au Kunsthal Rotterdam aux Pays-Bas (9 février – 12 mai 2013) et au Arkitekturmuse et de Stockholm (17 juin – 22 septembre 2013).

Volet 3. Un vent de nouveautés pour l’art contemporain et le design

Piano Panier Piano Panier de Paprika

Du 21 août 2012 au 31 mars 2013

Pavillon Liliane et David M. Stewart (niveau 2)

Entrée libre en tout temps

Dans le cadre de cette saison consacrée aux familles, l’agence de design graphique Paprika transforme le Lab Design en supermarché en détournant le chariot d’épicerie de sa vocation originale. Piano Panier Piano Panier… présente un univers à la fois ludique et haut en couleur. Une sélection d’objets permet de découvrir de beaux et bons objets de design à prix doux pour tous.

L’installation Piano Panier Piano Panier… attire notre attention sur des objets usuels mésestimés. Ceux-ci se transforment par l’utilisation d’éléments graphiques (images – ici des objets tridimensionnels, couleurs et caractères typographiques) et leur mise en place dans l’espace, similaire à une mise en page pour l’imprimé. Les chariots de supermarché peints en vert s’encastrent en rangée, créant ainsi une illusion optique de l’infini. Les mots « piano » et « panier », inscrits en alternance sur les poignées, font référence à la fois à un exercice de diction et aux messages publicitaires souvent apposés sur la poignée, tout en faisant allusion au bruit rythmé d’un chariot en déplacement. D’autres produits pour la maison complètent l’installation. Ces objets sont signés par des maisons de création d’ici et d’ailleurs, dont A di Alessi, Ikea PS, Magis et Toma.

Antoni Tàpies

Du 20 septembre au 9 décembre 2012

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveau S2)

Entrée libre en tout temps

Héritier d’une brillante avant-garde espagnole où trônent Pablo Picasso et Joan Miró, Antoni Tàpies est reconnu comme la figure de proue du monde artistique de son pays durant la seconde moitié du XXe siècle. Les œuvres graphiques de Tàpies, tout en explorant l’esthétique et les possibilités expressives de l’estampe, sont étroitement reliées à ses peintures, assemblages et sculptures. Par son approche iconoclaste de la gravure, il a apporté une contribution majeure à ce médium, introduisant quantité de techniques non conventionnelles comme la collagraphie (une forme de gaufrage), le collage, le flocage, la lacération, le pliage et le découpage, ce qui fait songer aux surfaces scarifiées, superposées et érodées de ses peintures. La collection du MBAM compte désormais quelque 80 gravures et livres d’artiste du maître catalan, ainsi qu’un dessin acquis récemment, issus de sa production sur plus de quarante ans. Une sélection in memoriam est exposée au Centre des arts graphiques, magnifiant l’originalité, la richesse et la profondeur de l’œuvre gravée de cet artiste prolifique.

Missa de Dominique Blain

Du 27 septembre au 28 octobre 2012

Pavillon Jean-Noël Desmarais (niveau S2)

Entrée libre en tout temps

Vingt ans après sa création, l’œuvre Missa de Dominique Blain est présentée au MBAM après un tour du monde qui l’a menée à Rome, Belfast, Londres, Sydney, Amsterdam, Copenhague, Bruxelles… et autant de villes en Amérique du Nord. Découverte aux Cent jours d’art contemporain de Montréal en 1992, Missa, pièce de théâtre immobile composée de cent paires de bottes militaires, suspendues au moyen de fils et disposées en colonnes comme un régiment fantôme de soldats marionnettes, est sans nul doute l’œuvre la plus célèbre de l’artiste montréalaise. Rappelons que Dominique Blain avait remporté en 2011 le concours organisé dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture du gouvernement du Québec. Dans ce contexte, elle avait créé Mirabilia, installation disposée sur la terrasse du nouveau pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie (niveau 3) et représentant le musée fantôme d’œuvres disparues, vandalisées ou détruites du patrimoine de l’humanité.

Volet 4. Les cultures du monde à l’honneur au MBAM en 2013

Nouvelles galeries islamiques

Pavillon Liliane et David M. Stewart (niveau 2)

Entrée libre en tout temps

La collection d’art islamique a été constituée au cours des premières décennies du XXe siècle, grâce à la curiosité intellectuelle et à la générosité de Cleveland F. Morgan, qui fit don de plusieurs œuvres. L’ensemble réunit des artéfacts datant du VIIIe au XXe siècle, et comprend entre autres des tissus, des miniatures, du verre, de la céramique et des œuvres en métal. L’essentiel de la collection se compose toutefois de magnifiques céramiques du Moyen Âge persan, l’une des périodes les plus fécondes de l’histoire de ce matériau, dont des faïences mina’i et des poteries mordorées. Cette prédominance témoigne des intérêts particuliers du marché et des chercheurs, à l’époque où la collection a été créée. De manière générale, chaque collection a sa propre histoire et doit être mise en contexte. La présentation des nouvelles galeries respectera ainsi un ordre chronologique et géographique. Elle proposera en outre une rencontre entre art ancien et art contemporain, notamment par le biais d’une installation de Dominique Blain inspirée de l’artisanat islamique traditionnel, une allusion à la situation politique d’aujourd’hui. Maintenant aménagées plus près des arts décoratifs européens, les nouvelles galeries islamiques mettront enfin en lumière le caractère interculturel de l’art et les nombreux échanges artistiques survenus entre le monde musulman et l’Europe.

Nouvelles galeries asiatiques

Pavillon Liliane et David M. Stewart (niveau 2)

Entrée libre en tout temps

La collection d’art chinois du Musée des beaux-arts de Montréal est l’une des plus anciennes en Amérique du Nord. Amorcée au début du XXe siècle pour offrir une fenêtre sur un monde exotique et mystérieux, la collection et sa présentation visent à sensibiliser le public à l’appréciation d’une esthétique de l’étranger, bien qu’influencée au départ par l’idée fausse que se faisaient les colonialistes d’une Chine monolithique. Les nouvelles salles de la collection d’art asiatique mettent désormais en valeur environ 500 œuvres issues des collections exceptionnelles d’art chinois et japonais, permettant aux visiteurs de rejoindre ces cultures exotiques et fascinantes, notamment grâce à son exceptionnelle collection de kogos (petites boîtes utilisées au Japon lors de la cérémonie du thé) offerte au Musée par l’homme politique français Georges Clémenceau.

En maximisant l’espace consacré à la nouvelle présentation de l’art de la Chine et du Japon, le MBAM renforce de manière significative sa mission de dépositaire encyclopédique du monde de l’art.

Volet 5. Le Musée réinventé : le redéploiement des collections… un an plus tard    

Le pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie fête son premier anniversaire

Entrée libre en tout temps

Il y a un an, le MBAM inaugurait son pavillon Claire et Marc Bourgie pour y exposer sa collection d’art québécois et canadien, doublant ainsi la surface d’exposition totale qui lui était consacrée. Ce nouvel édifice est déjà récipiendaire de plusieurs prix dont notamment le 2010 Canadian Architect Awards of Merit, le Prix d’excellence 2011 de l’Institut de développement urbain du Québec et le Grand Prix du Design 2011 – projet de l’année. Le Musée y offre un parcours unique, révélant une histoire singulière et cohérente de l’art québécois et canadien avec plus de 600 œuvres exposées, depuis l’époque de la Nouvelle-France jusqu’à l’art contemporain. Grâce à un accès et à un audioguide gratuits en tout temps, le pavillon Claire et Marc Bourgie permet à des milliers de visiteurs, groupes scolaires, familles et touristes d’apprendre davantage sur notre patrimoine, lequel est avantageusement présenté dans un contexte historique.

L’art international des maîtres anciens à l’art contemporain dans le pavillon Jean-Noël Desmarais

Entrée libre en tout temps

Où voir un tableau de Véronèse, Greco, Poussin, Lorrain, Ruisdael, Rembrandt, Tiepolo, Gainsborough, Daumier, Corot, Monet, Pissarro, Cézanne, Matisse, Picasso… ? Au Québec, un seul Musée peut se réjouir de posséder de telles œuvres des maîtres anciens à l’art moderne : le MBAM qui les offre en accès gratuit en tout temps. En collaboration avec la firme montréalaise Architem, la présentation a été entièrement repensée par Nathalie Bondil et Hilliard T. Goldfarb, le conservateur des maîtres anciens,  suivant un parcours raffiné et intimiste, considérablement enrichi et mieux adapté à la typologie des galeries. La pierre et le bois, matériaux nobles, et de confortables méridiennes invitent à la jouissance des œuvres comme à la découverte des grandes écoles stylistiques qui racontent une histoire du goût depuis l’époque romane jusqu’à l’art moderne.

Un audioguide musical et commenté unique en son genre

Gratuit

Les visiteurs du MBAM peuvent agrémenter la découverte de la collection d’art européen, des maîtres anciens à l’art moderne, grâce à un audioguide musical et commenté dont le contenu peut être téléchargé sur leur téléphone intelligent ou leur tablette interactive. Cette promenade musicale, disponible aussi avec les appareils traditionnels fournis gratuitement au Musée, propose une cinquantaine de stations totalisant environ 100 minutes d’écoute. L’invitation est lancée de venir « écouter avec les yeux » ou « voir avec les oreilles » la collection d’art européen selon un parcours chronologique tracé de haut en bas et sur trois étages du pavillon Jean-Noël Desmarais, soit les niveaux 4 : « Du Moyen Âge à la Belle Époque »,  3 : « La Galerie Napoléon » et 1 : « De Daumier à Picasso ». Cet audioguide est offert gratuitement grâce au généreux soutien d’Hydro-Québec.

 Les arts décoratifs et le design dans le pavillon Liliane et David M. Stewart

Entrée libre en tout temps

Déployant la collection du Musée, exceptionnelle à l’échelle du continent, le pavillon d’arts décoratifs et de design est incontestablement un atout majeur pour renforcer Montréal Ville Unesco de design. Un parcours savant, mis au point par Rosalind Pepall, conservatrice principale des arts décoratifs, et Diane Charbonneau, conservatrice des arts décoratifs contemporains, offre une lecture plurielle – tantôt transhistorique, tantôt chronologique – avec la complicité de Nathalie Crinière, scénographe reconnue internationalement. Trois cents œuvres jamais exposées, de nombreuses acquisitions récentes complètent les 550 autres. Elles se déploient le long d’un « fil rouge des collections », ruban métaphorique et architecturé traversant les différents niveaux. La collection se décline en autant de sésames parcourant sept siècles d’arts décoratifs.

Le Jardin de sculptures

Gratuit

Le Jardin de sculptures du Musée des beaux-arts de Montréal regroupe vingt-deux œuvres d’artistes québécois, canadiens et étrangers, faisant ainsi de cette collection l’un des plus importants ensembles d’art public de la métropole. Pour le plus grand plaisir des flâneurs, la partie de l’avenue du Musée y donnant accès a été transformée en voie piétonne, et ce, jusqu’au mois d’octobre. Des visites guidées gratuites sont également disponibles du mardi au vendredi, à 14 h (en français) et 14 h 30 (en anglais) ainsi que le dimanche à 14 h 30.

Volet 6 – Autres activités et nouvelles

Programmation 2012-2013 de la Fondation Arte Musica – Salle Bourgie

La Fondation Arte Musica, en résidence au Musée, signe une deuxième programmation exceptionnelle pour l’extraordinaire salle Bourgie. En effet, entre le 13 septembre 2012 et le 13 juin 2013, la saison 2012-2013 comprendra 157 concerts. De ce nombre, 67 concerts seront présentés au grand public par la Fondation Arte Musica, 24 matinées scolaires seront données en collaboration avec les Jeunesses Musicales du Canada, 3 concerts privés seront offerts à la clientèle du MBAM et 63 concerts seront donnés par des ensembles, des diffuseurs et des organismes musicaux montréalais.

Alors que l’exposition dédiée aux artistes impressionnistes battra son plein, la Fondation Arte Musica proposera des Journées Debussy afin de souligner la 150e anniversaire de la naissance du compositeur. Lors des six concerts de cette programmation, des pianistes de réputation internationale, quelques premières chaises de l’OSM et une jeune soprano seront à l’honneur dans la salle Bourgie.

De même, les samedis du 1er septembre au 29 décembre (sauf le 20 octobre), le MBAM proposera une visite guidée de l’église Erskine and American dont la nef a été restaurée et transformée en salle de concert, en attirant l’attention des visiteurs sur le caractère exceptionnel des vitraux de Tiffany.

Le deuxième volume sur les collections du Musée : le premier ouvrage sur la collection d’arts décoratifs et de design

Pour la première fois de son histoire, le Musée des beaux-arts de Montréal publie un ouvrage sur sa collection d’arts décoratifs et de design. Après celui consacré à l’art québécois et canadien, ce deuxième tome d’une ambitieuse série de publications scientifiques initiée par Nathalie Bondil pour présenter les diverses collections du Musée s’intitule Arts décoratifs et design : la collection du Musée des beaux-arts de Montréal. Édité par le service des Éditions scientifiques du MBAM et placé sous la direction de Rosalind Pepall et Diane Charbonneau, il a été divisé en chapitres selon les matériaux utilisés dans la création des œuvres. Quelque 700 objets, parmi les plus significatifs de la collection, sont mis en lumière dans des essais et des notices rédigés par 40 spécialistes recrutés à l’échelle internationale. Le graphisme de ce livre de 400 pages, riche de 750 photographies et illustrations, a été confié à l’agence montréalaise orangetango. L’ouvrage sera distribué à l’international cet automne par les Éditions de La Martinière, pour la version française, et par Abrams pour la version anglaise.

Un site web complètement revampé !

En juin 2012, le Musée a mis en ligne un tout nouveau site web totalement remanié. Plus de 2 000 œuvres de la collection y sont maintenant accessibles avec des données complètes. Un moteur de recherche permet de découvrir des œuvres en fonction de leur époque, de leur date de production, des œuvres vedettes ou d’un axe fort de la collection : soit archéologie et cultures du monde, art québécois et canadien, art occidental, art contemporain international, arts décoratifs et design ou arts graphiques. La programmation des expositions et des activités culturelles et éducatives incluant les concerts y est désormais plus facile à repérer. Le site est beaucoup plus interactif et transactionnel. Acheter des billets pour une exposition ou un concert, réserver des places avec laissez-passer, renouveler un abonnement VIP ou acheter en ligne un livre d’art ou un cadeau à la boutique du musée est maintenant très rapide !

 

@thomasbastien

 

Les détails concernant ces activités et plusieurs autres figurent dans la brochure du Musée ou sur son site Internet : mbam.qc.ca/activites. Un choix de visuels est disponible sur le site web du Musée à l’adresse mbam.qc.ca/media

 

Consignes à respecter pour les visuels : L’œuvre d’art doit être reproduite en entier sans recadrage, ni fond perdu, ni pliage, sans surimpression, ni autre modification d’aucune sorte, et la légende ainsi que le crédit photo doivent accompagner l’œuvre.

 

 

Source et demande de renseignements :

Thomas Bastien

Attaché de presse

Musée des beaux-arts de Montréal

514-285-1600, poste 205 – tbastien@mbamtl.org

 

 

 

À propos du Musée des beaux-arts de Montréal

 

Le Musée des beaux-arts de Montréal est l’un des musées les plus fréquentés au Canada. Annuellement, plus de 760 000 visiteurs peuvent visiter gratuitement en tout temps sa collection encyclopédique unique au Canada et ses expositions temporaires originales, croisant les disciplines artistiques (beaux-arts, musique, cinéma, mode, design), mises en valeur par des scénographies atypiques. Il conçoit, produit et met en tournée en Europe et en Amérique plusieurs de ses expositions. Il est aussi l’un des plus importants éditeurs canadiens de livres d’art bilingues qui sont diffusés partout dans le monde. Plus de 100 000 familles et écoliers participent chaque année à ses programmes éducatifs, culturels et communautaires. L’année 2011 a marqué l’ouverture d’un quatrième pavillon, consacré exclusivement à l’art québécois et canadien – le pavillon Claire et Marc Bourgie – et d’une salle de concert de 444 places intégrant une rare collection de vitraux Tiffany – la salle Bourgie. Les riches collections du Musée sont en même temps redéployées dans ses trois autres pavillons dédiés aux cultures du monde, à l’art européen ancien et contemporain, aux arts décoratifs et au design. Enfin, le Musée intègre désormais la musique pour que ses visiteurs puissent découvrir autrement les arts visuels grâce à des promenades musicales et autres activités inédites.

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top