Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

LA SOPRANO MARIE-JOSÉE LORD ENCHANTE TOTALEMENT SON PUBLIC À SAINTE-PÉTRONILLE !

24 août 2012 4 h 15 min 0 commentaire
Views: 161

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Jacques Leclerc

Tags:

Musique de chambre à Saint-Péronille

Musique de chambre à Saint-Pétronille

Pour son dernier concert de saison, la direction de Musique de chambre à Sainte-Pétronille avait invité la réputée soprano, Marie-Josée Lord dans le cadre intime et chaleureux de l’église de Sainte-Pétronille à l’Île d’Orléans. Cette dernière pour ce récital consacré à la musique classique espagnole et latino-américaine, avait choisi d’être accompagnée par un guitariste et un contrebassiste de renom, soit David Jacques à la guitare et Ian Simpson à la contrebasse.

La première partie du concert se voulait assez classique et plus sérieuse mais non austère. Les quatre chants du compositeur Joaquin Rodrigo établirent un début de contact de haut niveau entre la chanteuse, ses musiciens et le public. Par la suite, en guitare solo, David Jacques ira chercher l’attention et l’intérêt du public avec une jolie pièce espagnole. Et pour terminer, Marie-Josée Lord poursuit cette ouverture de concert avec sept magnifiques chants populaires de Manuel de Falla. Émotion, humour et grande sensibilité se dégagent de ces chants superbes.

 

 

LA SOPRANO MARIE-JOSÉE LORD ENCHANTE TOTALEMENT SON PUBLIC À SAINTE-PÉTRONILLE !

LA SOPRANO MARIE-JOSÉE LORD ENCHANTE TOTALEMENT SON PUBLIC À SAINTE-PÉTRONILLE !

En seconde partie, Marie-Josée Lord se fait plus « populaire », moins classique. Une Valse brésilienne, interprété en duo par le guitariste et le contrebassiste, donne le ton. Et la soprano revient et nous séduit complètement en interprétant une sélection fort bien choisie de chants plus légers dont certains connus du grand public. Entre autres, elle chante avec force et émotion les fameux Bachianas Brasileiras. Le chant le plus connu, Bésame Mucho est peut-être l’interprétation la plus belle et la plus émouvante que j’ai entendue de cette chanson simple mais si touchante, composée par une Espagnole à l’âge de 17 ans.

Au cours de la soirée, Marie-Josée Lord se fait complice de son public. Elle nous parle simplement et directement avec quelques anecdotes au passage. Elle nous explique le sens des chants présentés. Elle se fait complice de nous, des compositeurs au programme et de ses magnifiques musiciens. Elle se montre enjouée, pleine de vitalité et d’humour et parfois coquine. En cette soirée, Marie-Josée, revenant de vacances, est tellement en voix. Sa voix est belle, forte, juste, fine et subtile. On est constamment ravi et séduit par son immense talent. De plus, elle est tellement expressive et présente dans ses interprétations fines et subtiles, chaleureuses, émouvantes mais sensibles et sensuelles même, parfois.

Pour ma part, comme habitué des concerts à l’église de Sainte-Pétronille, je n’ai jamais assisté à une telle ovation du public. On sort content et satisfait d’un tel concert. Marie-Josée Lord nous a donné tellement de plaisir. Bref, Marie-Josée Lord donne du pur plaisir, du bonheur à tous en chantant.

Musique de chambre à Sainte-Pétronille

Musique de chambre à Sainte-Pétronille

Soulignons la qualité remarquable de tous les arrangements et adaptations musicaux du concert, effectués par le grand guitariste et virtuose qu’est David Jacques. Ce dernier est secondé à l’accompagnement par un excellent contrebassiste, Ian Simpson.
Ces deux musiciens se complètent et jouent en symbiose avec Marie-Josée Lord. Quelle magnifique soirée ! On souhaite réentendre cette formidable soprano et on anticipe avec plaisir la nouvelle programmation 2013 de Musique de chambre à Sainte-Pétronille.

Les musiciens :
Marie-Josée Lord, soprano
David Jacques, guitare
Ian Simpson, contrebasse

Le programme :
« Cuatro Madrigales Amatorios » de Joaquin Rodrigo
« Xacaras, Canarios, Marizapalos et Jota » de Santiago de Murcia
« Siete canciones populares » de Manuel de Falla
« Valse brésilienne » de Baden Powell de Aquino
« Bachianas Brasileiras » de Heitor Villa-Lobos
« Hijo de la Luna » de Jose Maria Cano
« Bésame mucho » de Consuelo Velazquez et Enrique Granados
« La flor de la canela » de Chabuca Granada
« Granada » de Augustin Lara

www.mariejoseelord.com

www.musiquedechambre.ca

crédit photo: Jocelyn Michel et aussi de courtoisie

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top