Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

There’s a story here de Bob Walsh

17 septembre 2012 19 h 18 min 0 commentaire
Views: 182

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

 

There’s a story here de Bob Walsh

There’s A Story Here  est le 10e album du grand bluesman québécois Bob Walsh. Le lancement officiel de cet album aura lieu à L’Astral à Montréal le 18 septembre à 18 h.

Si on se fie au titre de l’album, c’est vrai qu’il y a toute une histoire, une véritable histoire d’amour entre cet homme, le blues et ses fans qui le suivent depuis des décennies pour certains.  

Sur cet album on retrouve un peu de tout. Du blues décapant, des pièces plus douces et mélancoliques, du rock & roll endiablé et surtout, des textes qui nous charment, des histoires qu’il nous raconte, qu’il nous confie. 

Le disque est un heureux mélange de compositions et d’interprétations dont la très dynamique pièce Move, qui ne peut que nous donner le goût de justement BOUGER!! J’adore. 

Sur When you comin’over, on sent la passion, l’amour fou qui fait oublier tous les problèmes, dès que l’être cher arrive à la maison. Quelle belle chanson d’amour, sur des notes d’harmonica. Une pièce légère et rythmée à souhait. 

La pièce-titre de l’album, plus lente, mais tellement une des plus belles pièces blues de l’album, fait ressortir la voix parfois très grave et rauque de Bob Walsh. Et, oui, derrière les façades, se cache souvent une histoire, qu’on ne connaitra jamais. 

Chicago Blues est également une pièce que j’aime beaucoup, avec ses petites notes de piano et son heureux mélange d’harmonica et autres instruments, on se croirait dans un bar enfumé des années 60. 

Mais je pense que ma pièce préférée est I can’t sit still. Et je vous mets au défi de rester assis sans bouger pour écouter cette pièce. C’est une chanson plus rock & roll que les autres, je dirais, qui donne vraiment le goût de danser ou du moins se dandiner. 

À l’opposé, j’aime bien la pièce plus douce et un peu mélancolique Black and Blue. Finalement, la chanson qui ne me sort pas de la tête depuis sa première écoute et que je ne peux m’empêcher de fredonner dès que je l’entends, c’est Alright, okay you win. Le refrain est entrainant et Bob Walsh se laisse vraiment aller à se défouler en chantant, on le sent. 

La dernière pièce, I love my job, est vraiment un hommage à ce grand bluesman. «I’m a soldier of peace, A builder of dreams… Sing along if you want to I’m just a blues singer… My name is Bob And I can soothe your soul. » Et honnêtement, je pense qu’il dit vrai.

 En résumé, ce dixième album de Bob Walsh est excellent et on peut dire qu’il est assurément un vrai géant du blues.

 Bob Walsh célèbrera la sortie de ce 10e album avec un spectacle le 28 septembre à L’Astral de Montréal dans le cadre de la série Jazz à l’année. De plus, il sera en spectacle au Grand Théâtre de Québec le 8 décembre prochain à 20h.

 Voici la liste des pièces sur cet album.

  1. When You Comin’ Over 

 2. Move 

 3. There’s a Story Here 

 4. Pur Your Foot Down 

 5.ChicagoBlues 

 6. Can’t Sit Still 

 7. Black and Blue 

 8. Pretty Face, Pretty Lies 

 9. Angel fromMontgomery 

 10. Alright, Okay You Win 

 11. She’s Complicated 

 12. Through the Blues 

 13. I Love My Job 

 Bob Walsh : chant et guitare 
Jean-Fernand Girard : piano, harmonies et direction musicale
Guy Bélanger : harmonicas
Christian Martin : guitares et harmonies
Jean Cyr : basse et contrebasse
Bernard Deslauriers : batterie et percussions

http://www.grandtheatre.qc.ca/spectacles/bob-walsh-1487.html 

http://www.bros.ca/bros/ebwalsh.htm

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top