Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Martine Doucet : éLoges s’expose (avec inédits), Une exposition photographique

3 novembre 2012 18 h 53 min 0 commentaire
Views: 402

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Christiane Dubreuil

Tags:

 

 éLoges s'expose (avec inédits), exposition photographique de Martine Doucet © photos: courtoisie

éLoges s’expose (avec inédits), exposition photographique de Martine Doucet © photos: courtoisie

Avec éLoges s’expose (avec inédits) Martine Doucet revient sur un thème qui lui est cher et dont elle a fait un recueil aux Éditions du Passage en 2008 : celui des comédiennes derrière le rideau, avant le spectacle, dans ce moment d’intimité, de profonde concentration mais aussi d’excitation et parfois de peur. Ce moment où l’actrice se métamorphose en un personnage et qui précède celui où elles va entrer en scène. À travers cette exposition, on découvre avec la pudeur et la discrétion de la photographe toutes les étapes « d’avant », d’avant la scène. Elle nous invite à passer derrière le rideau, à être dans les coulisses.

24 des 300 photographies parues dans le recueil publié aux Éditions du Passage nous sont présentées dans cette exposition. 24 photographies autant de portraits d’artistes qui ont accepté ainsi de se dévoiler à nous à travers l’objectif de Martine Doucet : Guylaine Tremblay, Andrée Lachapelle, Marie-Chantal Perron, Josée Deschênes, Macha Limonchik et Fanny Mallette, pour n’en nommer que quelques-unes. À l’unicité des ces artistes portraiturées Martine Doucet a joint une mosaïque de photographies réalisées dans les loges de la pièce Tout comme elle de la metteure en scène Brigitte Haentjens qui, en 2006, avait invité 50 actrices sur une même scène. Une mosaïque à propos de laquelle Martine Doucet dit : 50 actrices, une même pièce. C’est le pari insensé de la metteure en scène Brigitte Haentjens pour, Tout comme elle, présenté à l’Usine C en janvier 2006.50 femmes, une même loge. Je propose l’expérience; faire un portrait de chacune de ces artistes en situation réelle. Ma présence dans les loges est admise le soir de la générale le 11 janvier, ainsi que le soir de la première le 17 janvier. Pour moi ces photos sont indissociables.

Actrices dans les loges du Théâtre Musical Belles-Sœurs au Monument National. Photographie de Martine Doucet © photos: courtoisie

Actrices dans les loges du Théâtre Musical Belles-Sœurs au Monument National. Photographie de Martine Doucet © photos: courtoisie

L’exposition par rapport au recueil s’est aussi enrichie des photographies 17 actrices dans les loges du Théâtre Musical Belles-Sœurs au Monument National. Des artistes dans les loges dont émane, comme le souligne Martine Doucet, et qu’elle nous restitue si parfaitement dans ses photographies : « Une effervescence de couleurs, d’énergie et d’émotions qui fait écho avec le sujet de sa pièce au thème même de cette étude photo : Le jeu des transformations et des apparences car au théâtre comme dans la vie, le maquillage, la coiffure et le costume témoignent d’un même désir profond et légitime d’être regardé. »

Pour Martine Doucet la photographie est une passion. Une passion qui l’habite depuis l’enfance. Mais ce n’est que depuis les années 2000 qu’elle a décidé de s’y consacrer pleinement et d’en faire plus qu’une carrière professionnelle une véritable expression d’artiste. Auparavant, Martine Doucet a été recherchiste, animatrice et reporter culturel, tant à la radio qu’à la télévision. Un univers professionnel déjà très en lien avec le monde de la création et du spectacle. L’émission Portrait de famille, diffusée à TV5 dans laquelle elle se révèle à la fois animatrice et photographe est le passage vers cette vocation affirmée et assumée.

Mais Martine Doucet n’abandonne pas pour autant cet univers dont elle a fait la source de ses thématiques et de son d’inspiration pour ce recueil devenu exposition. Soucieuse de la vulgarisation et de la diffusion de l’Art photographique, cette artiste qui est contributrice exclusive d’Istook, continue de s’investir dans des projets notamment à Radio Canada à l’émission La tête ailleurs où elle assure la chronique Derrière l’image, dans laquelle elle raconte la petite histoire derrière de grandes photos.
Parallèlement, elle partage son expertise en offrant des conférences sur les banques d’images au Collège Marsan.

Le monde du spectacle est donc un monde qu’elle connaît donc bien, de l’intérieur, qu’elle a vécu autant comme artiste elle-même, que comme technicienne avant d’en témoigner par la photographie. Cette connaissance, cette communauté de vie donne force à cette exposition qui est bien plus qu’un reportage, un documentaire, c’est un hommage en même temps d’un véritable regard.

ÉLoges, un titre particulièrement bien choisi qui incarne pleinement sa démarche tant pour le sujet que pour le sens que Martine Doucet lui confère car il témoigne en les saisissant dans ces moments de fragilité, d’intimité et d’humanité, du respect de l’attention et de l’affection qu’elle porte aux artistes.

ÉLoges (avec inédits)  exposition photographieque de Martine Doucet

ÉLoges s’expose (avec inédits) exposition photographique de Martine Doucet © photo: Constance Maubant

Ainsi Martine Doucet dit d’elle-même et de son travail sur les comédiennes qui est présenté dans cette exposition : En tant que photographe, je suis observatrice, j’aime regarder. Les actrices sont des femmes qui apprécient qu’on les regarde, donc j’aime les actrices. Elles m’ont accepté avec mon appareil dans leurs loges pour que je puisse observer toutes les étapes qui mènent à la représentation : maquillage, coiffure, costume, mais aussi concentration, répétition, trac, rituels et superstitions.

Martine Doucet souligne aussi la permanence dans ses photographies du miroir dont elle dit : Seul objet commun de toutes les photos, le miroir, 1er témoin de l’apparition du personnage. Ce miroir, omniprésent, auquel se livre l’artiste pour accomplir sa métamorphose autant qu’elle se livre à nous à travers lui puisque la plupart des photographies sont celles de leur reflet qu’il renvoie. Ainsi, ces actrices, qui pourtant tournent le dos à la photographe et donc à nous, semblent nous regarder, se livrer plus encore, presque dialoguer.

Martine Doucet sera en séance de dédicace au Salon du livre de Montréal au kiosque des éditions du passage le jeudi 15 novembre de 16h30 à 17h30, et le vendredi 16 novembre de 16h à 17h.

Martine Doucet
éLoges s’expose (avec inédits)

Une exposition photographique
Du 3 novembre au 2 décembre 2012

Espace Culturel Georges-Émile-Lapalme
Place des Arts
175, rue Ste-Catherine O
Montréal, QC H2X 1Z8

http://laplacedesarts.com

Entrée Libre
Site de l’artiste : http://www.martinedoucetphoto.com

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top