Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Luchini dans nos chaumières

12 février 2013 13 h 17 min 0 commentaire
Views: 135

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Info-Culture

Tags:

Luchini Variations La Fontaine

Luchini Variations La Fontaine

Fabrice Luchini est de retour dans nos chaumières et nous gâte goûlument avec son coffret de luxe Luchini Variations La Fontaine. Sa lecture fluide et passionnée de 15 fables de La Fontaine et de 5 textes de Charles Baudelaire nous happe dès les premiers instants. Le génie de l’acteur passe par son verbe généreux, son sens de l’improvisation, son oeil pétillant et sa mémoire prodigieuse. Le réalisateur Yves Angelo (Le Colonel Chabert, Les Âmes grises et La Bonté des femmes) aussi directeur photo, a capté sur DVD et en prime sur CD, la prestation de ce grand maître de la parole et du jeu.

Luchini et le Québec
En 2006, Gilbert Rozon, après dix années d’efforts, avait réussi à lui faire prendre l’avion, dont il est phobique, jusqu’à Montréal pour des prestations au Festival Juste pour rire: un spectacle solo dédié à Jean de la Fontaine et un autre à Louis-Ferdinand Céline au Théâtre du Nouveau Monde. En 2009, l’acteur récidive et vient au Québec présenter Le Point sur Robert, collage de ses auteurs de chevet Flaubert, Rimbaud, Molière, Barthes et Valéry aussi saisi sur DVD par Yves Angelo.

Variations
Pendant les 88 minutes que durent Variations, Luchini se lance corps et âme dans la lecture d’un des plus grands chefs d’oeuvre de la littérature française, les Fables de Jean de La Fontaine. Capté en gros plan par une caméra dynamique, Luchini filmé sous tous les angles, a pour seuls accessoires une table, une chaise, un fauteuil, une bouteille d’eau, rarement le texte en main.

Il déclame, joue avec les mots et les intonations, improvise, cite, tourbillonne, fait des parenthèses, s’amuse, gesticule, parle vite, module son débit, ralentit au gré du sens de ces trésors de la langue française parmi lesquels Le meunier, son fils et l’âne, puis Le chat et le vieux rat, L’homme et la couleuvre et Les femmes et le secret. On s’attache à toutes ces histoires et pour mieux en comprendre le sens, on suit dans le livret de 44 pages les textes originaux tandis que Luchini qui a joué dans pas moins de 60 films, fait ressortir tout le fumet de ces récits. C’est jouissif pour les oreilles et fascinant pour les yeux de voir s’exalter sur scène cet acteur qui a le don.

Jean de La Fontaine
Les textes gardent tout leur sens aujourd’hui même s’ils ont été écrits entre 1668 et 1694. L’auteur se sert des animaux pour faire la morale. «Je me sers des animaux pour instruire les hommes», avait dit La Fontaine qui repose aujourd’hui au Cimetière du Père Lachaise à Paris. Son chef d’oeuvre en 3 tomes lui a été inspiré par Ésope, Phèdre, Horace et Hippocrate entre autres. Plusieurs générations de Québécois ont été abreuvés à la petite école de ces histoires pour aiguiser leur mémoire, pour apprendre la prononciation, pour les propos moralisateurs et aussi pour la qualité de la langue française. Mais c’était à une autre époque. Comme le dit Luchini : «Le génie de La Fontaine est qu’il n’insiste pas».

Charles Beaudelaire
En seconde partie de ce coffret de luxe illustré par Kuntzel + Deygas se trouvent cinq pièces tirées de Les fleurs du mal  du poète français Charles Baudelaire,: J’ai plus de souvenirs que si j’avais mille ans, La servante au grand cœur, La Vie antérieure, Chant d’automne et Au Lecteur. Fabrice Luchini mort dans les poésies avec la même ardeur, fait don de soi, et par sa voix de chantre, transite la douleur, la mélancolie et le spleen du poète né en 1821.Fabrice Luchini surprend constamment parce qu’il est un monument de talent.

Le coffret s’adresse à tous les amoureux de la langue française!

photo: courtoisie Juste Pour Rire

Print Friendly
LinkedIn

No Comments

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Top