Lancement du livre "Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
27
Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre
Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre

Depuis que Sylvain Lelièvre nous a quittés, le 30 avril 2002, la réédition de plusieurs de ses œuvres a maintenu sa mémoire vivante et rappelé la contribution de l’artiste à l’histoire de la chanson québécoise : Le Chanteur libre (l’intégrale de tous les textes de chansons), le coffret Chansons retrouvées, Le Troisième Orchestre (roman réédité en format poche) et Au milieu de nous deux (anthologie des chansons d’amour). L’album Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre, auquel Élizabeth Gagnon et Monique Vaillancourt-Lelièvre ont donné forme, fait découvrir au public de larges pans de la vie de l’artiste. Le livre, qui adopte la forme du collage, réunit une centaine de témoignages, une iconographie abondante et variée et des textes manuscrits de l’artiste. Amis, collègues, fans, musiciens, parents relatent des anecdotes et des souvenirs qui mettent en valeur des fragments de la biographie de Sylvain. Au fil des pages, le lecteur plonge dans l’intimité de l’auteur-compositeur-interprète et revit de grandes périodes de l’histoire de la chanson québécoise.

Plusieurs témoignages associent le nom de Sylvain à celui de Monique, sa compagne. La vie d’artiste, c’était une aventure partagée, une histoire d’amour toute douce, à l’image du Saint-Laurent dont le poète a si bien chanté la beauté tranquille. Quand l’ADISQ  lui a remis le Félix de carrière en 1994, une immense vague d’amitié s’est alors soulevée : amis de toujours, collègues de l’enseignement ou du métier de la scène, étudiants et admirateurs exprimaient le sentiment que justice venait d’être rendue à un chanteur discret, dont le talent était enfin célébré. Vers la fin des années 1990, Lelièvre allait réaliser une fusion originale entre la chanson et le jazz. Depuis, l’artiste méritait que nous nous rappelions, par une photo, par les mots d’une chanson familière, sa présence dans notre quotidien. Toi l’ami, l’une de ses premières chansons, a inspiré la démarche de l’ouvrage et est à l’origine de son titre. Les mots du poète et ami Pierre Morency cernent à merveille la qualité des relations que l’homme entretenait avec les autres : « l’amour comme aventure capitale d’une vie, une vision humaniste du pays à faire, une aisance à passer de l’universel au quotidien, d’inscrire le quotidien dans l’universel ».

Tout en participant activement à la carrière du chanteur, Monique Vaillancourt-Lelièvre a œuvré dans l’enseignement avant de devenir sexologue et psychothérapeute. Élizabeth Gagnon, animatrice et réalisatrice à la SRC, est bien connue pour les émissions qu’elle a consacrées à la chanson francophone et à la musique traditionnelle ou pour des séries dessinant le portrait des plus grands artistes. Son travail de regroupement de différentes pièces d’archives a été des plus précieux.

En 2012, L’instant même a réédité en format poche le roman de Sylvain Lelièvre, Le Troisième Orchestre.

Élizabeth Gagnon et Monique Vaillancourt-Lelièvre

Toi l’ami. Cent regards sur Sylvain Lelièvre

Coédition L’instant même/Productions Basse-Ville, coll. L’instant scène

240 pages illustrées, format 8½ po × 8¾ po

ISBN 978-2-89502-246-6

Prix : 44,95 $

Sortie : 9 avril