Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Gamers, otaku et doujin des Galápagos : culture(s) du jeu vidéo au Japon

14 mai 2013 17 h 09 min 0 commentaire
Views: 116

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Tags:

Jeux vidéos

Jeux vidéos

Malgré l’importance admise de l’industrie japonaise du jeu vidéo sur la scène mondiale, son marché local et sa culture distincte demeurent encore trop méconnus. Cette conférence souhaite remédier à cette lacune en proposant un tour d’horizon de la culture (ou plutôt des cultures) du jeu vidéo au Japon. Seront abordés les principaux secteurs et sous marchés de cette industrie, allant des consoles de salon au jeu sur portable, en passant par les salles d’arcade et le jeu sur ordinateur, ainsi que les principales pratiques culturelles les accompagnant. Ce constat nous permettra de questionner certains mythes associés au jeu vidéo japonais, tels que la crise de l’industrie nippone tant décriée par la presse spécialisée occidentale et par les communautés en ligne.

Martin Picard est chercheur postdoctoral. Il revient d’un séjour d’un an au Japon dans le cadre d’un projet de recherche sur la culture du jeu vidéo japonais à l’Université Wako à Tokyo. Ses enseignements et recherches portent sur le cinéma numérique, l’histoire et l’esthétique du jeu vidéo, le cinéma et la culture populaire japonaise. Il a publié entre autres dans The Routledge Companion to Video Game Studies (Routledge, à paraître), The Encyclopedia of Video Games (ABC-Clio, 2012), Horror Video Games: Essays on the Fusion of Fear and Play (McFarland, 2009), The Video Game Theory Reader 2 (Routledge, 2009), et The Video Game Explosion: A History From PONG to PlayStation and Beyond (Greenwood Press, 2008).

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top