Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Croisière d’observation des petits pingouins de l’archipel de l’Isle-aux-Grues

19 mai 2013 12 h 48 min 0 commentaire
Views: 1,022

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Daniel Bouchard

Tags:

Groupe de pingouins au large du site de nidification

Groupe de pingouins au large du site de nidification

La faune et la flore québécoises sont d’une grande richesse et ont beaucoup à offrir à qui veut bien prendre le temps de les apprécier. L’écotourisme, né il y a une trentaine d’années, connaît une croissance constante au Québec. La famille Lachance fait office de pionnier dans le domaine. Dès le début des années 1980, ils sont les premiers à offrir des croisières aux baleines en partance de Tadoussac ou de Baie-Sainte-Catherine.   Depuis, l’offre de service des croisières Lachance s’est accrue et il nous offre une dizaine de croisières et excursions à saveur écotouristique ou historique.

Étant un adepte de l’observation et de la photographie d’oiseaux, la croisière d’observation du petit pingouin a attiré mon attention. Cette croisière nous transporte de Berthier-sur-Mer jusqu’à l’est de l’archipel de L’Isle-aux-Grues où chaque année des centaines de petits pingouins reviennent le temps de leur couvaison. Ces petits pingouins de l’Atlantique Nord nichent dans un trou creusé sous un arbuste ou un rocher et localisé au bord d’une falaise ou d’un équivalent. Les petits pingouins n’étant pas doués pour la marche, la falaise leur permet de prendre leur envole plus aisément.

Le Vent des Îles, navire des Croisières Lachance

Le Vent des Îles, navire des Croisières Lachance

C’est à bord du navire le «Vent des Îles » que nous sommes conviés à vivre cette magnifique expérience.  Ce navire de 80 pieds peut accueillir 170 passagers sur ses deux ponts. On y retrouve même une salle à diner et un salon, tous deux localisés sur le premier pont. C’est donc dans un environnement moderne et confortable que se déroulera cette croisière. L’embarquement débute 1 heure avant le départ. Ceci fait en sorte qu’il n’y a pas de ruée vers le navire, et ainsi, l’embarquement se passe en douceur. C’est avec le sourire que les membres de l’équipage nous accueillent et bientôt le navire lève l’ancre au grand plaisir de tous.

 

 

 

le capitaine Jean-François Lachance

le capitaine Jean-François Lachance

Tandis que l’on s’éloigne de Berthier-sur-Mer, le capitaine Jean-François Lachance nous fait un résumé de ce que sera notre journée en mer. Son frère, le capitaine  Dominique Lachance sera à la barre du navire pour la durée de l’excursion. Notre premier arrêt est Grosse-Île où une partie des croisiéristes débarquent afin d’y découvrir les secrets de son histoire. Nous reprenons par la suite notre route en direction de notre destination finale, l’est de l’archipel où nous observerons les petits pingouins.

Tout au long de la croisière, le capitaine Jean-François Lachance et notre guide, Jocelyn Landry,  nous instruisent sur  l’archipel : sa faune, sa flore, son histoire et le mode de vie des insulaires. Cet archipel a une histoire d’une grande richesse et les passionnées d’histoire y trouvent donc leur compte. Parmi les points d’intérêt observés, on retrouve : Grosse-Île (aussi appelée île de la quarantaine); L’Isle-aux-Grues et la maison du peintre Jean-Paul Riopel;  l’Île-aux-oies et l’atelier où Riopel a peint la majeure partie de son œuvre Hommage à Rosa Luxembourg.

 

 

 

Le petit pingouin affectionne les escarpements d'où il s'envole facilement

Le petit pingouin affectionne les escarpements d’où il s’envole facilement

C’est environ deux heures après notre départ de Berthier-sur-Mer que nous atteignons l’îlot, lieu de nidification des petits pingouins. À notre arrivée, la majorité de ceux-ci sont sur l’eau. Heureusement pour nous, les forts vents font en sorte que les petits pingouins sont très actifs. Ils s’envolent en groupe, tournoient aux alentours pour ensuite revenir atterrir entre le bateau et l’îlot. Ce petit manège reprend à quelques reprises, nous permettant d’observer le vol de ces oiseaux. Quelques minutes avant la fin de notre période d’observation, plusieurs spécimens se posent sur les escarpements de l’îlot. Ceci nous permet de constater qu’ils sont plus agiles dans l’eau et dans les airs que sur terre.

 

 

 

Dispute de petits pingouins

Dispute de petits pingouins

Nous avons même droit à une escarmouche entre deux pingouins. Les deux belligérants, finissent par débouler la petite falaise et se retrouver un mètre plus bas. L’histoire ne dit pas lequel a gagné et ce qu’ils se disputaient, mais elle nous montre bien que ces mignons petits oiseaux peuvent avoir un sacré caractère.   En plus des pingouins, l’îlot habite une colonie de Cormorans, qui eux nichent au sommet des falaises. On peut les apercevoir en vol, rapportant des branches d’arbres qu’ils ont recueillies sur la rive sud ou sur la rive nord du St-Laurent. Ces branches, nécessaires à la construction des nids, se font rares sur l’îlot.

 

 

 

Après une vingtaine de  minutes d’observation, le capitaine nous annonce que c’est le temps de prendre le chemin du retour.  Le protocole impose cette durée maximale afin de s’assurer que la présence humaine n’est pas nuisible à la nidification des petits pingouins.

 

Oies blanches sur la côte de l'Isle-aux-Grues

Oies blanches sur la côte de l’Isle-aux-Grues

Le chemin du retour se fera du côté nord de L’Isle-aux-Grues alors que nous avons emprunté le côté sud à l’aller. Les oies blanches se font très présentes sur les rives de l’île. Nous pouvons les observer et admirer les paysages côtiers s’offrant à nous. Après une halte à la Grosse-Île pour récupérer le reste des passagers, nous regagnons notre point de départ. L’excursion écotouristique aux petits pingouins n’a rien à envier aux excursions aux baleines. Au contraire, elle offre un avantage certain en ce sens où, les croisiéristes sont certains d’observer une grande quantité de petits pingouins. Elle nous permet aussi de mieux connaître la riche histoire de ce beau coin de pays.

 

 

Que ce soit seul, en couple ou en famille, pour le plaisir de la navigation ou la découverte d’une nouvelle espèce d’oiseau, la croisière aux petits pingouins offerte par la famille Lachance saura vous ravir. Vous en reviendrez avec de beaux souvenirs et des connaissances à partager !

Diaporama photo de la croisière : http://danielbouchard.zenfolio.com/p639554165/slideshow

Croisières Lachance :  www.croisiereslachance.com

© photos: Daniel Bouchard

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top