Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Ces Noëls d’autrefois, Paul Daraîche

6 novembre 2013 18 h 46 min 0 commentaire
Views: 378

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Diane Morency

Tags:

Ces Noëls d'Autrefois

Ces Noëls d’Autrefois

Années de moisson s’il en est, pour un type qui, 46 ans durant, aura fait vivre des émotions à la pelle, à un public qui lui aura toujours été fidèle et qui lui a une fois de plus prouvé.  Les 125 000 preneurs de son album Mes amours, mes amis (certifié or en moins d’un mois puis platine et finalement couronné d’un Félix lors du dernier Gala de l’Adisq), sont et resteront toujours attachés à cet homme de la Gaspésie, issu d’une famille de chanteurs et de musiciens qui aura semé des histoires de gens ordinaires, des morceaux de vies dans lesquelles tous se sont retrouvés.  Paul Daraîche, pour remercier son public, si précieux à son cœur, lui offre comme un cadeau, dans un écrin, ses souvenirs des Noëls d’autrefois, gravés dans sa mémoire, nos mémoires!  Ces Noëls pieux, purs, familiaux, festifs et … musicaux.  Ceux que la plupart des gens d’ici ont connus.

À l’écoute de l’album Ces Noëls d’autrefois, croyez-moi,  à votre grande surprise vous chanterez à pleine voix et vous serez transportés dans vos propres souvenirs.

Sa voix se prête à merveille aux chansons fétiches de nos Noëls d’antan telles que : Petit papa Noël, Vive le vent ou Minuit Chrétiens. La famille Daraîche est à l’honneur dans les harmonies justes de : Les anges dans nos campagnes, puis c’est un Tex Lecor touchant et émouvant qui, 43 ans plus tard, reprend son célèbre Noël au camp que Paul a revisité en y greffant une partie chantée qui lui confère un ton noble et solennel. Un 23 décembre que bon nombre d’interprètes ont repris mais jamais avec leurs créateurs originaux cependant… Marie Michèle Desrosiers et Michel Rivard ont fait cet honneur à Paul Daraîche qui leur rend lui-même très bien.

Son ami Shawn Barker, l’homme en noir habité par l’âme de Johnny Cash, est venu directement du Missouri pour un Blue Christmas senti.

Et, le grand, l’impressionnant monstre sacré de la chanson française, M. Charles Aznavour, idole incontesté du petit gars de la Gaspésie, est venu mélanger sa voix à cette de M. Daraîche dans Noël au saloon, écrite des années auparavant par le plus connu des fils d’Arménie.  Moment de pur privilège!

Et puis, comme un cadeau avant l’heure, André Gagnon et Luc Plamondon, pour exprimer leur respect envers cet homme d’honneur, offrent une chanson inédite à Paul Daraîche.  Il est fort à parier que Noël sans amour deviendra un classique du genre, que bien des artistes reprendront au fils des ans.

Un album de 13 chansons, dont la réalisation a été confiée à Éloi Painchaud, aux couleurs d’autrefois mais dans un son bien de son temps, entre chansons classiques ou originales à la signature de Paul Daraîche, c’est un disque d’ores et déjà incontournable.

Ces Noëls d’autrefois, Vive le vent, Petit Papa Noël, Noël au saloon avec Charles Aznavour, Noël en tournée, Les anges dans nos campagnes (avec La Famille Daraîche), Blue Christmas avec Shawn Barker, Le noël d’un sans abri, 23 décembre (avec Marie Michèle Desrosiers et Michel Rivard), Noël au camp avec Tex Lecor, Minuit chrétiens, Chez nous, Noël sans amour.

Ces Noël d’autrefois, un cadeau à mettre sous le sapin.

Site internet officiel: pauldaraiche.com

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top