De l’enfermement à l’envol

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
38
De l’enfermement à l’envol
De l’enfermement à l’envol

De l’enfermement à l’envol, rencontres littéraires est un ouvrage unique car il présente des textes de création issus d’ateliers littéraires menés en milieu carcéral et communautaire.

Près d’une centaine d’hommes et de femmes se sont prêtés à cet exercice singulier. À mon avis, la beauté de leurs propos et la puissante sensibilité de leurs récits sont autant de façons de se faire entendre, autrement.

Le titre de l’ouvrage évoque bien le résultat de ce processus réussi. Prendre un nouvel envol, déployer ses ailes à travers l’écriture et, pourquoi pas, réussir à modifier certaines perceptions propres à ces milieux. Mission accomplie !

Comme moi, vous serez agréablement surpris, et ravis, de parcourir la vaste gamme de genres littéraires, du poème au slam, en passant par le théâtre et l’épistolaire jusqu’au récit et au conte.  Une variété d’émotions et d’expériences qui plaira à coup sûr à un très grand nombre de lecteurs !

Plusieurs narrations font référence aux aléas de la vie de tous les jours, aux espoirs entretenus aussi. Ils nous touchent par leur sincérité et leur sensibilité à fleur de peau.

Les ateliers d’écriture ont été menés sous la direction de Sylvie Frigon, professeure et chercheure à l’Université d’Ottawa, spécialisée en création en milieu fermé. Soulignons également que les participants sont principalement issus des pénitenciers québécois (l’Établissement Leclerc, l’Établissement Joliette) et des centres communautaires Elizabeth Fry (Gatineau), Les Impatiens et La rue des femmes (Montréal).

L’initiative est une collaboration de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français et de la Chaire de recherche « La prison dans la culture, la culture dans la prison » de l’Université d’Ottawa.

Cette formidable aventure aura également permis à des artistes « du dehors » de joindre leur voix à ces œuvres en créant, à leur tour, des textes inspirés par l’enfermement : Jane Evelyn Atwood, Natalie Beausoleil, Chrystine Brouillet, Margaret Michèle Cook, Denise Desautels, Valérie Descroisselles-Savoie, Claire Jenny, Andrée Lacelle et Michel Ouellette.

L’ouvrage est publié en coédition par les Éditions du remue-ménage et les Éditions Prise de parole.

Sylvie Frigon
Sylvie Frigon

À propos de l’auteure :

Sylvie Frigon est titulaire d’un doctorat de l’Institut de criminologie de l’Université de Cambridge en Angleterre. Elle est professeure en criminologie à l’Université d’Ottawa, où elle est titulaire d’une Chaire de recherche facultaire, «?La prison dans la culture, la culture dans la prison?». Elle a publié deux romans et plusieurs essais.

Nombre de pages : 247

Prix suggéré : 28,95$

Genre : Littérature québécoise

Catégorie : Essais et critique littéraire

Éditions Prise de parole

www.prisedeparole.ca