Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Le Monastère des Augustines dévoile le concept de son Musée et des détails inédits sur sa toute première exposition permanente

5 novembre 2014 21 h 14 min 0 commentaire
Views: 126

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Louise Vachon

Tags:

Catherine Gaumond, Marcel Barthe, Daniel Castonguay, Caroline Lajoie, Musée du Monastère des Augustines

Catherine Gaumond, Marcel Barthe, Daniel Castonguay, Caroline Lajoie, Musée du Monastère des Augustines

Québec aura bientôt un nouveau Musée

Le Monastère des Augustines dévoilait aujourd’hui le concept de son futur Musée ainsi que des détails inédits au sujet de sa première exposition permanente. Le Musée, qui fait partie intégrante du projet Le Monastère des Augustines depuis ses origines, demeure aujourd’hui un de ses produits-phares. L’exposition permanente, qui prendra principalement place au premier étage des ailes anciennes (1695), mettra en valeur un patrimoine exceptionnel et sera accessible au grand public dès l’été 2015, une fois que les travaux de réhabilitation seront complétés.

Le legs d’une communauté de pionnières

Sur près de quatre siècles, les Augustines ont rassemblé un nombre considérable d’objets et de documents issus de leur quotidien, de leur travail et de leur culte. Ces témoins du passé forment une remarquable collection de 40 000 artéfacts et 1 km linéaire d’archives et de livres anciens. Ce patrimoine raconte 375 ans d’engagement dans le soin et il retrace l’histoire d’une contribution déterminante dans l’établissement du système de santé québécois actuel.

Nouveau musée : première exposition permanente

L’exposition permanente (titre à venir) présentera aux visiteurs l’œuvre des Augustines auprès des malades (1), leur mode de vie communautaire (2) et leur idéal spirituel (3). Au fil des salles, les quelques 1000 artéfacts et archives choisis parmi la collection provenant des 12 monastères-hôpitaux des Augustines illustreront avec cohérence ces trois grandes thématiques.

Grâce à un design épuré et contemporain, l’aménagement des salles du Musée accentuera la force d’évocation de cet ancien cloître, de même que celle des artéfacts (objets médicaux et pharmaceutiques, œuvres d’art, objets familiers évoquant la vie quotidienne de la communauté, objets liturgiques, objets liés à des savoir-faire traditionnels, vaisselle d’étain, ustensiles de cuivre, etc.) et des archives (registres d’entrées des religieuses, contrats de fondation et autres documents signés par Louis XIII, Louis XIV et le ministre Colbert, correspondance avec les fournisseurs, livres anciens, annales écrites presque au jour le jour, etc.) présentés en vitrine.

Afin d’intensifier le rapport du visiteur avec le riche héritage que les Augustines ont légué à la population, l’expérience muséale s’appuiera sur un nombre limité de technologies. Celles-ci se résument à des vidéos d’atmosphère et à la possibilité d’agrémenter la visite par des ambiances sonores, diffusées via un casque d’écoute.

« Ce qui impressionnera les visiteurs de notre Musée, c’est d’abord et avant tout la richesse des collections et des archives des Augustines. Ils seront ensuite saisis par l’expérience que le lieu a à leur offrir, avec son architecture de tradition européenne du 17e siècle. Nous espérons qu’ils seront touchés par le récit de ces pionnières en santé, et peut-être aussi, qu’ils repartiront avec le sentiment d’avoir renoué avec leurs racines culturelles », affirme Catherine Gaumond, directrice de la conservation et de la muséologie au Monastère des Augustines.

Une monastère-musée

Au Monastère des Augustines, l’expérience muséologique se confond avec le lieu, riche de près de quatre siècles d’histoire. En plus d’être présentée au Musée, l’impressionnante collection des Augustines sera mise en valeur dans plusieurs autres espaces. Le Musée offrira d’ailleurs la possibilité de faire une visite guidée de certains de ces autres lieux, dont les voûtes (1695) ainsi que les corridors des deuxième et troisième étages des ailes anciennes (1695) où des peintures et des photos historiques seront mises en valeur. Le choeur (1930) et l’église (1800) pourront également faire l’objet d’une visite accompagnée, même s’ils sont encore utilisés par les Augustines.

« Nous tenons à ce que le patrimoine des Augustines fasse partie du quotidien de nos visiteurs et invités, et pas seulement au Musée. Ce contact intime avec la mémoire des religieuses est extrêmement riche et c’est aussi notre façon à nous de sortir de la vision traditionnelle d’une institution muséale », précise Isabelle Duchesneau, directrice générale du Monastère des Augustines.

En plus de l’exposition permanente et des visites guidées du monastère, Le Musée proposera une programmation éducative à tous les niveaux scolaires et présentera éventuellement des expositions temporaires. La programmation culturelle, le centre d’archives et la réserve muséale font aussi partie de l’offre du Monastère des Augustines.

Le Monastère des Augustines est l’OSBL (organisme sans but lucratif) responsable des opérations et des activités qui se déroulent dans les ailes anciennes du monastère de l’Hôtel-Dieu de Québec, qui est à l’origine du premier hôpital en Amérique, au nord du Mexique (1639). Situé en plein coeur du Vieux-Québec, complètement restauré et réaménagé, le Monastère propose aux visiteurs une expérience unique en santé globale et un contact vivant avec le patrimoine des Augustines, dans une approche non confessionnelle : hébergement d’expérience, musée, centre d’archives, programmation, restaurant, boutique, soins spécialisés, le tout, accessible dès son ouverture à l’été 2015. Le projet du Monastère des Augustines est rendu possible grâce à la collaboration et au soutien financier de la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines, propriétaire du patrimoine légué par les Augustines au bénéfice de la population du Québec.

Crédit photo : Louise Leblanc

monastere.ca

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top