La bande dessinée La vie Compliquée de Léa Olivier «Perdue» de Catherine Girard-Audet

La bande dessinée vie Compliquée de Léa Olivier «Perdue».
La bande dessinée vie Compliquée de Léa Olivier «Perdue».

Ceux qui connaissent déjà l’univers de l’auteure Catherine Girard-Audet seront heureux d’apprendre qu’une bande dessinée vient tout juste de sortir, basée sur le tome 1 du roman jeunesse La vie Compliquée de Léa Olivier «Perdue».

En 2011, Catherine Girard-Audet a débuté la publication d’une série de romans épistolaires visant un public de jeunes filles (neuf à quinze ans) qui raconte les mésaventures de Léa Olivier, une jeune étudiante de 14 ans qui doit quitter son village natal pour aller s’établir à Montréal avec sa famille. Les divers tomes «Perdue»,  «Rumeurs », « Chantage » ,  « Angoisses »,  «Montagnes russes» et «Tornades» ont été vendus à plus de 300 000 exemplaires et les jeunes du Québec en attendent le 7e tome en 2015 et on sait déjà qu’il y aura au moins 9 tomes. Même les Français sont intéressés par cette série de livres, puisque les 4 premiers tomes ont été publiés sur le marché européen déjà et la bande dessinée aussi est disponible en librairie autant au Québec qu’en France.

Ainsi donc, cette bande dessinée revisite le premier tome de La vie compliquée de Léa Olivier et est le fruit de la collaboration de Catherine avec les bédéistes belges Didier Alcante et Ludowick Borecki.

Synopsis

Ce premier tome de « La Vie compliquée de Léa Olivier » nous emmène à Montréal, en compagnie de Léa, 14 ans, qui vient tout juste d’y emménager avec ses parents. Séparée de sa meilleure amie Marilou et de son amoureux Thomas, elle peine un peu à se faire à son nouvel environnement. En plus d’avoir de la difficulté en anglais et dans les sports, Léa peine à se faire des amis, malgré la présence de son frère Félix dans la même école. Heureusement, il y a Marilou, à qui elle raconte tout, par courriels et par SMS, ses déboires avec la gang de nunuches qui lui causent des ennuis, et sa rencontre avec Alex et Éloi, deux beaux gars qu’elle aime bien, mais qui ne lui font pas oublier son beau Thomas. Marilou, elle, la tient au courant de la vie de leur village, des faits et gestes de Thomas et des aléas de sa vie amoureuse…

Je n’ai pas lu les livres de la série La vie compliquée de Léa Olivier, mais je peux dire que cette bande dessinée est des plus intéressantes. Pour les jeunes filles qui préfèrent lire les bandes dessinées ou qui ne sont pas trop portées par la lecture, cette BD est une belle alternative au roman. De plus, on y voit de belles images, des dessins très bien présentés, avec beaucoup de détails pour s’y attarder. Cela rend le tout des plus vivants. L’histoire racontée est captivante pour les jeunes. On y parle de sujets qui les préoccupent comme la confiance en soi, l’amitié, l’appartenance à un groupe, le magasinage, les problèmes à l’école, l’amour, mais aussi des sujets plus lourds comme l’intimidation, le rejet, le corps qui se transforme. Bref tout ce que les adolescents vont vivre probablement à un moment ou un autre de leur vie.

En plus de suivre les péripéties de Léa Olivier, on a également des nouvelles de son amie Marilou qui est demeurée dans leur village natal. Ainsi, c’est très original de suivre leur conversation à distance par courriels ou SMS comme le font la plupart des jeunes aujourd’hui. Se parler par internet est devenue la nouvelle mode pour eux et cette BD (de même que la série de romans) mise sur cette nouvelle façon de se tenir à jour entre amis par Facebook ou par clavardage. On peut donc avoir le point de vue des amis en plus de ce que pense la jeune Léa. Cette première BD n’est que le début, puisqu’il est prévu y avoir une suite avec le tome 2   «Rumeurs », prévu en 2015.

L’auteure est très habile à raconter ces histoires. On la sent très proche des préoccupations des jeunes. Ce n’est pas surprenant de savoir qu’elle écrit un courrier du cœur dans le magazine Cool, cela lui permet de savoir ce qui touche les filles et ce sur quoi elles se questionnent

Pour découvrir davantage le personnage de Léa Olivier, rendez-vous sur la page Facebook de Léa Olivier!

Catherine Girard-Audet
Catherine Girard-Audet

Catherine Girard-Audet a créé le populaire L’ABC des filles en 2008, un guide indispensable pour les adolescentes qui a été fortement salué par la critique et qui est publié annuellement en version améliorée chaque année. Elle est aussi la traductrice de centaines de romans et d’albums jeunesse. Elle est également la confidente de milliers de jeunes lecteurs et lectrices sur son blogue à VrakTV et dans le magazine québécois COOL.

Date de parution: 13/11/2014

Nombre de pages: 48

Format: 8.5 x 11

Couverture: Rigide

version papier

Prix : 17,95 $

Éditions Les Malins

http://www.lesmalins.ca/

Autre livre d’intérêt par la même auteure dont j’ai publié un article récemment

L’ABC des filles 2015

http://info-culture.biz/2014/11/20/labc-des-filles-2015-de-catherine-girard-audet/#sthash.VRNdETEp.dpuf

La vie moins compliquée de Maude M. Bérubé la reine des abeilles

: http://info-culture.biz/2014/10/30/la-vie-moins-compliquee-de-maude-m-berube-la-reine-des-abeilles-par-catherine-girard-audet/#sthash.IXOhCbfH.dpuf