La fille dans le placard tome 1 de Chantal Brunette

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
106
La fille dans le placard tome 1
La fille dans le placard tome 1

La fille dans le placard tome 1 de Chantal Brunette, un premier roman à la fois drôle et touchant. Un très bon divertissement!

Résumé

À quelques heures de son mariage, Maxime Lafleur (oui, c’est bien une fille !) revient sur des passages turbulents de sa vie amoureuse. Frencheuse compulsive, elle recherchait à l’époque le candidat qui lui ferait ressentir les fameux papillons. Lors d’un voyage d’études, elle découvre que son prince charmant pourrait en fait être une princesse, car elle pense éprouver des sentiments pour sa meilleure amie, Carrie. L’idée qu’elle pourrait être lesbienne la tourmente. Elle n’avait pas envisagé un tel scénario…
Pour oublier, elle multiplie les conquêtes masculines. À une fête, elle fait la connaissance d’une jolie pompière qui sème à nouveau le doute dans son esprit. Confuse, Maxime cherche à obtenir des réponses par tous les moyens. En cours de route, elle fera toutes sortes de rencontres; dans la vie, rien n’arrive pour rien…
Le jour de ses noces, elle repense à ce cheminement amoureux. Est-elle sortie du placard? D’ailleurs, qui s’apprête-t-elle à épouser?

Je dois le dire, la chick-lit est l’un de mes styles de romans préférés et ce premier roman de Chantal Brunette m’a plu énormément. Même si je n’ai aucune attirance pour les femmes, je me suis tout de même reconnue énormément dans le personnage de Maxime et j’ai sympathisé avec elle tout de suite, car Chantal a su nous la présenter comme quelqu’un d’attachant et je me suis trouvé beaucoup de similitudes avec l’héroïne.  On est loin de la littérature gaie habituelle ici. On dirait en fait de la véritable chick-lit à son meilleur. La seule différence c’est que l’héroïne de cette histoire se questionne sur son orientation sexuelle. Elle a toujours frenché les garçons, sans réellement avoir envie d’aller plus loin et encore moins en ressentir les papillons. Alors dans ce roman, Maxime décide de vérifier si le coup de foudre pourrait être au rendez-vous avec une fille. C’est également un livre sur l’amitié entre filles et là aussi, plusieurs pourront se reconnaître dans ces amitiés.

Dans ce livre, les anecdotes et péripéties de Maxime sont désopilantes. Elle a le tour de se mettre les pieds dans les plats et Chantal Brunette nous le raconte d’une manière tellement désopilante. J’adore le fait que l’auteure nous transporte dans la tête de Maxime pour savoir ce qu’elle pense à tout moment. Ses commentaires à soi-même écrits en italiques sont hilarants.

Extrait lorsque Maxime rencontre Karine qu’elle trouve à son goût :

  • Salut! Moi, c’est Karine! C’est gentil à toi de nous avoir invités.
  • Merci! Euuuh… Enchantée… Moi, c’est Carrie. Euh… Non, je veux dire Maxime, une amie de Carrie. C’est un plaisir de te recevoir. Eh bien, je veux dire… de vous recevoir. (Vite, trouve quelque chose de simple et cohérent, ma championne!) Je t’apporte quelque chose à boire? (Bra-vo!)

  • Allo?
  • Salut, Karine, c’est Maxime. Çava bien?
  • (Pour une fois, j’ai été capable de dire mon prénom à la première tentative. Je m’améliore.)

En plus de savoir ce qu’elle pense en tout temps, l’auteure nous régale également à l’occasion de petites notes de bas de page, comme compléments d’information. Par exemple, vu que ce tome 1 se passe majoritairement, il y a un peu plus de 10 ans environ, elle nous rappelle qu’à cette époque, il n’était pas interdit de parler au cellulaire au volant, ou encore nous explique ce qu’était MSN alors que Facebook n’existait pas.

En fait, ce livre débute dans notre récent présent, alors que Maxime se prépare pour son mariage. Mais, elle fait des retours en arrière alors qu’elle terminait ses études au CEGEP, et ensuite lors de ses études universitaires. Ainsi, à travers ces récits des moments importants de sa vie, on apprend à connaître ses amies, celles qui deviendront, quelque 10 ans plus tard, ses demoiselles d’honneur pour la plupart.

Je dois dire que j’ai aimé ce livre beaucoup plus que je m’y attendais, même que j’ai hâte d’en lire la suite dans le tome 2 qui est prévu pour l’automne. C’est décidément de la chick-lit pour filles, sorti ou non du placard.

Chantal Brunette
Chantal Brunette

Chantal Brunette a grandi en parcourant les arénas du Québec. Tout comme l’héroïne de son roman, sa vie est empreinte de dualités. Elle adore ses bottes de cuirs et ses souliers Adidas. Elle carbure au rythme trépidant de la métropole, mais adore la campagne. Elle aime se coucher tard, mais affirme que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Elle souffre de dépendance à son Iphone, mais déplore que les gens ne se parlent plus.

 Date de parution : 17 février 2016
Sujet : Littérature québécoise
Nombre de pages : 288 pages

24,95 $

Éditions Libre Expression

http://www.editions-libreexpression.com/

 

Crédit photo : Michel Paquet