l’Agenda de Béatrice de Sylvie Lajoie en librairie depuis le 16 février

MauvaisAcceptableCorrectTrès bienExcellent (Donnez votre avis)
l'Agenda de Béatrice
l’Agenda de Béatrice

Sylvie Lajoie, une nouvelle auteure québécoise, publie, aux éditions de l’Apothéose, son premier roman l’Agenda de Béatrice, sur un sujet très actuel, les familles recomposées.

Résumé

Béatrice a été divorcée deux fois. Elle est mère et belle-mère d’une famille recomposée de quatre enfants avec une troisième union avec Jean; employée dans une firme en informatique puis entrepreneure, benjamine d’une famille de sept enfants dont les parents seront tour à tour malades. Un agenda est essentiel pour gérer la vie mouvementée de Béatrice où se pointent, inévitablement, des imprévus. Femme de cœur, Béatrice a un pied dans l’époque de ses parents, dans laquelle le rôle de la mère était d’être « Reine du Foyer », et l’autre dans la modernité où les modèles familiaux sont à inventer. Béatrice souhaite réussir sa vie, mais elle est tétanisée par la peur. D’anciennes peurs, qu’elle fera tout pour surmonter afin qu’elle, son couple et sa famille soient heureux. Elle écrira à Ernestine, l’esprit de sa marraine décédée, à qui elle confie ses craintes et ses pensées les plus intimes. Le roman commence à Milan en 2011, où Béatrice et Jean sirotent un café en amoureux après quinze années de vie commune. Ce périple en Italie sera ponctué par les réminiscences de Béatrice, soit les épreuves et les joies depuis sa séparation avec Marc, son deuxième mari, puis sa rencontre avec son compagnon.

Ce roman est bien intéressant, car, bien que ce soit une œuvre de fiction, cela parle d’un sujet bien réel pour plusieurs, les familles reconstituées. J’aime bien que l’auteure aborde autant les difficultés que vivent les parents dans ce genre de situations, mais également les dommages collatéraux qui affectent les enfants qui doivent vivre dans leurs valises, perdre leurs amis en déménageant, partager leur logis et leurs parents avec d’autres enfants.

Pour bien nous expliquer ce qu’implique de réussir à bien vivre en famille reconstituée, Sylvie Lajoie donne ses trucs, raconte des tranches de vie de cette Béatrice, au fil des ans, à partir de sa rupture avec son dernier mari Marc. Elle parle des moments marquants de sa nouvelle vie avec Jean qui lui aussi s’est séparé et a deux filles à s’occuper. On les suit dans leurs moments difficiles, mais aussi dans leurs moments heureux en famille, en voyage. De plus, Sylvie nous plonge dans la tête de Béatrice pour qu’on soit témoin de ses peurs, son sentiment de faiblesse parfois, ses réussites aussi et surtout son travail d’introspection.  Ainsi, les gens vivant le même genre de situation qu’elle, pourront avoir un bon coup de main pour dédramatiser le sujet du divorce et de l’adaptation en famille reconstituée.

Bref, ce livre est un bon divertissement et une première œuvre intéressante par cette nouvelle auteure.  Pourrait-il y avoir une suite ?

Sylvie Lajoie
Sylvie Lajoie

Née à Ste-Hyacinthe en 1959, Sylvie Lajoie a fait ses études au HEC de Montréal et devient analyste financier pendant vingt ans. Elle effectue également une formation en design et fait de la consultation en décoration d’intérieurs pendant quelques années. Elle participe ensuite à une série télévisée « Maisons et jardins Feng shui » (en 2004) pour la télé Cogéco. Propriétaire d’un commerce de détail pour une bannière reconnue dans le domaine de la décoration pendant cinq ans, elle commence ensuite l’écriture de son premier roman inspiré de sa propre famille reconstituée et de celles de son entourage. Par ce roman, elle souhaite passer des messages sans pour autant culpabiliser le lecteur et du coup, dédramatiser le sujet du divorce et de l’adaptation en famille reconstituée.

Nombre de pages : 283 pages

Prix 24.95$

 

Édition de l’Apothéose

http://leseditionsdelapotheose.com/

http://www.sylvielajoie.com/