Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Tout le monde en parle- Invités du 27 mars 2016

25 mars 2016 14 h 29 min 0 commentaire
Views: 423

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Info-Culture

Tags:

Photo - Tout le monde en parle - 27-03-2016

Photo – Tout le monde en parle – 27-03-2016

NOUS SOMMES BRUXELLES

À quelques mètres des bombes qui ont explosé à l’aéroport de Bruxelles, la comédienne Salomé Corbo a su garder son sang-froid. Guidée par son instinct de survie, elle a entraîné des gens dans sa fuite, tout en se disant qu’elle courait peut-être, qui sait, vers la mort… De son côté, le journaliste Fabrice de Pierrebourg aborde la question de la sécurité nationale en Belgique et craint que la radicalisation n’ait pas dit son dernier mot, malgré tous les efforts déployés de par le monde.

L’ENFER DU PARADIS… FISCAL

Reconnu pour ses films en marge, le cinéaste Robert Morin ne fait pas exception avec son dernier long métrage, Un paradis pour tous, dans lequel un expert-comptable désillusionné crée un guide d’évitement fiscal. Le réalisateur dit y avoir volontairement insufflé une forte dose de mauvais goût pour que son sujet laisse un véritable goût amer. Seulement quatre personnes apparaissent au générique, dont Stéphane Crête, le seul acteur du film, qui incarne une trentaine de personnages. L’œuvre permettra peut-être d’ostraciser davantage ceux qui, comme on le dit dans le jargon, « fourrent l’impôt »…

SÉNAT 2.0

On accuse souvent le sénat d’être inutile, poussiéreux et sans réel pouvoir. Dans une volonté de changement et de réforme, Justin Trudeau a désigné de nouveaux sénateurs indépendants selon un processus de nomination révisé. L’athlète paralympique Chantal Petitclerc et l’éditorialiste de La Presse André Pratte font partie de ces nouveaux visages censés transformer l’institution. Ne prêtant allégeance à aucun parti, ils ont d’ailleurs tous deux accepté le poste avec la garantie de pouvoir s’exprimer et voter sans discipline de parti. Y aura-t-il réellement plus d’action à la chambre haute?

LA RENCONTRE DE DEUX TREMBLAY

On rêve tous que* Guylaine Tremblay* soit notre amie, notre sœur ou notre mère. Le dramaturge Michel Tremblay aura droit à cette vision, alors que la comédienne prendra les traits de sa mère, Nana, dans la pièce Encore une fois, si vous le permettez. Elle-même une grande admiratrice de l’œuvre de Tremblay, elle aimerait jouer tous ses personnages tant elle se reconnaît dans leur humanité. L’humanisme, l’empathie et l’absence de jugement sont d’ailleurs les traits qui font de Guylaine Tremblay une parfaite animatrice pour l’émission Banc public. Tout converge!

PLEIN D’AMOUR À DONNER

L’absurdité est un terreau fertile pour l’humoriste Jean-Thomas Jobin, qui a appris à mieux se connaître en tant que personne et en tant qu’artiste avant de pondre son troisième spectacle : Apprendre à s’aimer. Plus lucide que son personnage ne le laisse croire, il a peaufiné son style pour sa nouvelle création, afin de sortir de sa zone de confort et pour continuer à surprendre le public. Moins froid, moins hermétique, mais toujours aussi « bibitte », l’humoriste a maintenant plein d’amour à donner!

LA MORT JOYEUSE

Condamnée par un diagnostic de cancer et une récidive, Anne-Marie Séguin a fait le choix de vivre ses derniers instants comme s’il n’y avait pas de lendemain. Elle a donc renoncé aux traitements de chimiothérapie pour vivre pleinement jusqu’à ce que la mort la rattrape. À travers sa lentille, son amie d’enfance, Marcia Pilote, a documenté ce qui devait être les derniers moments d’Anne-Marie pour en faire un film. Seulement, la mort n’a pas encore frappé à sa porte. Le film en est devenu un sur la résilience totale de cette femme qui cultive le bonheur plutôt que la noirceur.

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top