Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Le Gala Artis 2016: les hauts et les bas

25 avril 2016 14 h 21 min 0 commentaire
Views: 185

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Tags:

26604777396_d2063e1db6_m

Éric Salvail – Photo: Marc Young

Après un tapis rouge flamboyant animé par Jean-Philippe Dion, Anouk Meunier et Maripier Morin où les artistes arboraient griffes de designers et tenues colorées magnifiques à l’instar du modèle hollywoodien dans le quartier des spectacles à Montréal, le 31e gala Artis a commencé à TVA sur une note musicale pour nous préparer à l’introduction vidéo imaginatif, amusant et osé, concocté avec l’animateur Guy Jodoin.

Treize artistes étaient en nomination pour la première fois cette année dont Catherine-Anne Toupin, Marina Mazza, Mélissa Desormeaux-Poulin, Pénélope McQuade et Marianne Fortier. Comme le soulignait l’animateur Guy Jodoin, qui a su maîtriser admirablement bien et avec sang froid toute la soirée, cette année en aura été une de finales d’émissions qui ont touché le coeur des Québécois, on pense ici entre autres à 30 Vies et Les Parent.

Toutes les blagues écrites pour l’animateur n’ont pas atteint leur cible mais il y a quand même eu quelques bons moments : « 1 an avec PKP au PQ et la séparation s’est faite!», et cette mention des titres d’émissions pour le moins «sans imagination» puisqu’elles portent le nom de l’animateur: Marina, Salvail, Morissette, etc.

26631397185_8d8ca896ce_m

Martin Matte et Julie Le Breton – Photo: Marc Young

C’est le prix d’animation à Éric Salvail qui a cassé la glace. L’animateur l’a reçu avec beaucoup d’humilité et a exprimé sa gratitude envers son équipe dont il a nommé les noms, avec comme principale collaboratrice, directrice générale de Salvail & Co, Viviane Morin. Quelques sketches reprenant les thèmes d’émissions comme Code F ont été insérées dans l’émission pour divertir la foule mais il y a également eu la prestation éclatée et funky de Brigitte Boisjoly soutenue par une chorale qui a fait sauter la baraque. Puis, la magnifique et très sentie «Imagine» interprétée de façon grandiose par la nouvelle gagnante de La Voix, Stéphanie St-Jean: cette fille a quelque chose d’exceptionnel et si elle garde le cap, elle saura nous en mettre plein la vue et l’ouïe dans l’avenir. Des chansons du répertoire francophone mondial auraient aussi été bienvenues en cette occasion.

Puis les présentateurs Patrice Écuyer et Paul Doucet ont été épatants avec leur numéro comique. En recevant son prix d’acteur pour l’émission O’, Guy Nadon nous a généreusement partagé ses réflexions sur le multiculturalisme avantageux dont est désormais fabriqué le Québec: «La famille s’élargit, dira-t-il», en ajoutant à quel point le défi de vivre et de travailler en français ici était une folle entreprise. On apprenait aussi que Pierre Bruneau et Guylaine Tremblay gagnaient leur 18e trophée, peut-être dans l’avenir devrait-on penser donner la chance à d’autres artistes qui le mérite.

Dave Morissette aux sports a été honoré en tant qu’animateur et s’est empressé de faire un long discours plein d’humour non sans avoir raté une marche vers le podium. Au bénéfice du public, l’ancien joueur de hockey aurait peut-être avantage à prendre des cours de français.

26358070470_f64c8c5961_m

Pierre Bruneau – Photo : Marc Young

Dans les ratés du Gala, l’hommage aux disparus a été un véritable fiasco. Derrière l’interprétation de «Je redeviens le vent» par Jean-Louis Cormier, sur grand écran, le diaporama débuté avec une photo d’Angélil, puis de Jean Lapierre, de Rita Lafontaine et quelques autres a vite été abandonné pour faire défiler des vidéos pêle-mêle et redondants d’Angélil, Claude Michaud, Rita Lafontaine et Hugo St-Cyr dont on n’a jamais pu lire le nom d’ailleurs. La production a dormi au gaz en se concentrant uniquement sur quelques artistes alors que d’autres sont disparus depuis un an. Je pense à mon ami Guy Godin décédé en août 2015 qui a fait les beaux jours de TVA/Télé-Métropole avec C’était le bon temps et L’Or du temps entre autres. Ou encore Steve Fiset, grande vedette de l’époque qui a fait les beaux jours du téléroman Les Bergers!

Bref, il n’y a pas eu de grandes surprises sinon le trophée d’appréciation du public à Martin Matte qui lui-même était incrédule. Faut dire que Les Beaux malaises est une émission à TVA et que la majorité des honneurs sont allés à des artisans de TVA.

Voici donc les gagnants:

La 31e édition du Gala Artis, animée par Guy Jodoin et diffusée en direct du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts à Montréal, vient tout juste de prendre fin. Voici donc la liste des gagnants des 16 catégories:

ANIMATEUR / ANIMATRICE DE BULLETINS DE NOUVELLES (5 nominations)

Gagnant : Pierre Bruneau (TVA Nouvelles )
Nommés : Céline Galipeau (Le Téléjournal ) – Pascale Nadeau
(Le Téléjournal ) – Patrice Roy (En direct avec Patrice Roy, Le Téléjournal ) – Sophie Thibault
(TVA Nouvelles )

26631388745_88cdee4822_m

Stéphanie St-Jean – Photo: Marc Young

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS D’AFFAIRES PUBLIQUES (5 nominations)
Gagnant : Denis Lévesque (Denis Lévesque, Le Québec parle)
Nommés : Mario Dumont (Mario Dumont) – Anne-Marie Dussault (24/60) – Paul Larocque (J.E.) – Charles Tisseyre (Découverte)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE SERVICES (5 nominations)
Gagnant : Gino Chouinard (Salut, Bonjour!)
Nommés : Marie-Claude Barrette (Deux filles le matin) – Pierre Craig (La Facture) – Marina Orsini (Marina Orsini) – André Robitaille (Entrée principale)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE VARIÉTÉS OU DE DIVERTISSEMENT (5 nominations)
Gagnant : Éric Salvail (Ce soir tout est permis, Les recettes pompettes)
Nommés : France Beaudoin (En direct de l’univers) – Normand Brathwaite (Belle et Bum, Piment Fort) –
Charles Lafortune (La Voix) – Jean-Philippe Wauthier (Les dieux de la danse)

ANIMATEUR / ANIMATRICE DE MAGAZINES CULTURELS ET TALK-SHOWS (5 nominations)
Gagnant : Éric Salvail (En mode Salvail)
Nommés : Julie Bélanger (Ça finit bien la semaine) – Guy A. Lepage (Tout le monde en parle) – Pénélope McQuade (Pénélope McQuade) – André Robitaille (Les enfants de la télé)

26631384135_4320079eb2_m

Guy Nadon – Photo: Marc Young

RÔLE MASCULIN / COMÉDIES QUÉBÉCOISES (5 nominations)
Gagnant : Martin Matte (Les beaux malaises)
Nommés : Antoine Bertrand (Boomerang) – Daniel Brière (Les Parent) – Martin Petit (Les pêcheurs) – Sugar Sammy (Ces gars-là)

RÔLE FÉMININ / COMÉDIES QUÉBÉCOISES (5 nominations)
Gagnante : Julie Le Breton (Les beaux malaises)
Nommées : Anne Dorval (Les Parent) – Katherine Levac (Like-moi, Le nouveau show) – Sylvie Moreau (Madame Lebrun, lol :-)) – Catherine-Anne Toupin (Boomerang)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE JEUX (5 nominations)
Gagnant : Guy Jodoin (Le Tricheur)
Nommés : Jean-François Baril (La Guerre des clans) – Alexandre Barrette (Atomes crochus, Taxi payant) –Patrice L’Écuyer (Silence, on joue!, Des squelettes dans le placard) – Julie Snyder
(Le Banquier)

ANIMATEUR / ANIMATRICE D’ÉMISSIONS DE SPORT (5 nominations)
Gagnant : Dave Morissette (Dave Morissette en direct, Destination Coupe Stanley)
Nommés : Alain Crête (Le hockey des Canadiens) – Pierre Houde (Le hockey des Canadiens, Le Grand Prix de Formule 1) – Stéphane Langdeau (L’Antichambre) – Chantal Machabée (Sports 30, Hockey 360)

26631380875_7f039da1bd_m

Denis Lévesque- Photo: Marc Young

RÔLE MASCULIN / TÉLÉSÉRIES QUÉBÉCOISES (5 nominations)
Gagnant : Sylvain Marcel (Pour Sarah, Marche à l’ombre, Mensonges)
Nommés : Éric Bruneau (Mensonges) – Vincent Leclerc (Les Pays d’en haut), Maxime Le Flaguais (Les Pays d’en haut, Le Rêve de Champlain) – Luc Picard (Les jeunes loups)

RÔLE FÉMININ / TÉLÉSÉRIES QUÉBÉCOISES (5 nominations)
Gagnante : Marianne Fortier (Pour Sarah)
Nommées : Mélissa Désormeaux-Poulin (Ruptures, Mensonges) – Hélène Florent (Pour Sarah) – Sarah-Jeanne Labrosse (Les Pays d’en haut) – Fanny Mallette (Mensonges)

RÔLE MASCULIN / TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS (5 nominations)
Gagnant : Guy Nadon (O’)
Nommés : Paul Doucet (Unité 9) – Luc Guérin (Unité 9) – Patrick Labbé (Yamaska) –
François Papineau (Unité 9)

RÔLE FÉMININ / TÉLÉROMANS QUÉBÉCOIS (5 nominations)
Gagnante : Guylaine Tremblay (Unité 9)
Nommées : Marie-Thérèse Fortin (Mémoires vives) – Chantal Fontaine (Yamaska) – Ève Landry (Unité 9) –
Sophie Lorain (Au secours de Béatrice)

26604760516_750cd2dfe9_m

Sarah-Jeanne Labrosse – Photo: Marc Young

 

ARTISTE D’ÉMISSIONS JEUNESSE (5 nominations)
Gagnante : Sarah-Jeanne Labrosse (L’appart du 5e, Le chalet)
Nommés : Yan England (L’appart du 5e) – Camille Felton (Subito texto) – Mariana Mazza (Code F) – Karelle Tremblay (Jérémie)

PERSONNALITÉ MASCULINE
Gagnant : Martin Matte
Nommés : Gino Chouinard – Charles Lafortune – Guy A. Lepage – Éric Salvail

PERSONNALITÉ FÉMININE
Gagnante : Guylaine Tremblay
Nommées : Sarah-Jeanne Labrosse – Julie Le Breton – Sophie Lorain – Julie Snyder

 

PHOTOS: Marc Young

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top