Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Ouverture de la Galerie Lounge TD

29 juin 2016 9 h 36 min 0 commentaire
Views: 40

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Info-Culture

Tags:

Oeuvre de Carl-Antonyn Dufault.

Oeuvre de Carl-Antonyn Dufault.

Le Festival International de Jazz de Montréal est heureux de célébrer aujourd’hui l’ouverture de la Galerie Lounge TD, qui s’installe, pendant la durée du Festival, dans la salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Dans le cadre de cette 37e édition du Festival, la Galerie Lounge TD souligne son 20e anniversaire en ouvrant sa programmation sur l’avenir et en présentant l’exposition Montréal Couleurs séparées de l’artiste montréalais Carl-Antonyn Dufault. Elle exposera également Félicité, une sérigraphie tirée de l’œuvre créée pour l’édition de cette année par l’artiste en résidence du Festival, Yves Archambault. De plus, la Galerie s’installera sur le site extérieur du Festival à la Place Heineken, située à l’angle des rues Sainte-Catherine et De Bleury, avec des œuvres originales d’Yves Archambault. La Galerie Lounge TD sera ouverte au public pour toute la durée du Festival, du 29 juin au 9 juillet 2016.

Déjà 20 ans !

C’est en 1996 que la Galerie du Festival se taillait pour la première fois une place sur le site, avec pour mission d’intégrer les arts visuels à la riche programmation du Festival International de Jazz de Montréal à l’initiative de son fondateur, Alain Simard. Depuis, elle n’a cessé d’enrichir sa collection en acquérant, année après année, les œuvres picturales de plusieurs grands peintres et de musiciens ayant fait de la peinture leur deuxième champ créatif — Marcel Barbeau, Alfred Pellan, Miles Davis, Lhasa de Sela, Frédéric Back, Tony Bennett, Jean-Paul Riopelle, Miyuki Tanobe, Zïlon… — et dont des sérigraphies à tirage limité tirées de ces œuvres sont offertes aux festivaliers, ainsi que, bien entendu, des sérigraphies signées et des œuvres originales d’Yves Archambault, affichiste en résidence au Festival. La pionnière est devenue incontournable, faisant le bonheur des festivaliers toujours curieux de venir à la rencontre des œuvres dévoilées expressément pour l’événement.

Afin de souligner son anniversaire, la Galerie du Festival fait cette année le pont entre son histoire et l’avenir qui s’ouvre à elle.

D’abord, elle renoue avec la tradition en offrant à nouveau une vitrine aux œuvres d’Yves Archambault au cœur du site extérieur, dans une ambiance de fête ! Les sérigraphies signées et numérotées inspirées des affiches du Festival viendront côtoyer les activités extérieures gratuites et les œuvres originales de l’artiste à l’origine de la signature visuelle de l’événement.

Et puis, afin de tracer la voie pour les années à venir, une toute nouvelle formule est proposée cette année pour l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts. Pour la première fois de son histoire, la Galerie du Festival a lancé un appel aux artistes québécois pour venir exposer dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal. Cette année, ce sont donc les œuvres du très talentueux Carl-Antonyn Dufault, jeune photographe montréalais, qui ont été sélectionnées à l’unanimité pour l’exposition de cette 37e édition, aux côtés de la collection permanente.

Carl-Antonyn Dufault

Originaire du Centre-du-Québec et diplômé en architecture à l’Université de Montréal, Carl-Antonyn Dufault propose un travail où s’entremêlent architecture, photographie et arts visuels. Ses œuvres suggèrent des contrastes déstabilisants offrant de nouvelles perspectives sur l’environnement bâti qui nous entoure.

L’exposition Montréal Couleurs séparées présente une vingtaine de tableaux dont la thématique porte sur l’impact des journées et des saisons sur le caractère de la ville. On y découvre une série de photomontages qui démontre que, parfois, l’identité d’un lieu est davantage marquée lorsqu’elle se confronte au temps.

En plus de ces tableaux, Carl-Antonyn Dufault dévoilera deux œuvres exclusives à l’événement, signées et numérotées, avec pour sujet principal le Quartier des spectacles et ses festivaliers. Une belle occasion de faire l’acquisition d’une pièce de collection, qui met à l’honneur le talent d’un artiste d’ici et la magie du Festival !

Yves Archambault

Affichiste et illustrateur, Yves Archambault crée depuis 29 ans les affiches du Festival. C’est lui qui, en 1992, adonné vie au chat bleu « Ste-Cat », devenu depuis le fidèle compagnon et porte-bonheur de l’événement. Chaque année, ses affiches sont interprétées et reproduites en sérigraphies signées et numérotées, et font le bonheur des festivaliers collectionneurs. Cette année, l’artiste nous offre Félicité, une œuvre originale inspirée de l’affiche officielle conçue spécialement pour la sérigraphie et qui vient s’ajouter à toutes celles qui ont déjà marqué l’histoire du Festival, comme Crossroads, Vingt-ans, Le griot, Le messager, Duo lunaire, Vénus et Chronos.

La Galerie déménage

Du 29 juin au 9 juillet, la Galerie Lounge TD, située au 2e étage de la Maison du Festival, déménage pour laisser place à la salle de presse. On la retrouvera dans la Salle d’exposition de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts, ainsi qu’à la Place Heineken, située à l’angle des rues Sainte-Catherine et De Bleury. Il sera comme toujours possible d’y faire l’acquisition d’une œuvre d’art qui pourra s’avérer, au fil du temps, un excellent investissement. De plus, c’est aussi un précieux soutien au Festival puisque les éventuels surplus de la Galerie sont consacrés au financement des activités gratuites de l’événement.

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top