Le Festival Next Wave à Montréal: des créations Montréalaises en théâtre musical et un grand spectacle anniversaire

Les interprètes du spectacle anniversaire du CETM
Les interprètes du spectacle anniversaire du CETM

Pour fêter ses 10 ans d’existence, le CETM (Centre Éducatif pour le Théâtre à Montréal) présente sa 8e édition du Festival Next Wave qui a lieu du 14 au 17 septembre prochain. Deux créations originales y sont présentées et une soirée anniversaire bénéfice réunissant 15 artistes du milieu (voir l’horaire du festival et informations au bas de la page). Après le décès l’an dernier de Stephen Pietrantoni, fondateur du CETM, Dayane Ntibarikure a pris la relève et promet un festival Next Wave digne de sa passion pour le théâtre musical. On connaît Dayane dans le milieu par ses multiples rôles, dont celui de Dolores Van Cartier dans la comédie musicale Sister Act en 2014. Pour mieux comprendre ce que nous réserve le festival Next Wave, j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec elle, voici notre échange.

Jimmy Gaudreau-Guay (Donny) et Mike Melino (Skip) dans «Sixties Follies»
Jimmy Gaudreau-Guay (Donny) et Mike Melino (Skip) dans «Sixties Follies»

Qu’est-ce que le festival Next Wave que vous préparez?
Dayane: C’est le festival du nouveau théâtre musical du Canada, le seul en son genre dans tout le pays.  On y présente des pièces de théâtre musical originales, soit des créations d’ici ou d’ailleurs.  Cette année, on a deux créations d’auteurs Montréalais. C’est pas au Next Wave que tu vas voir «RENT» ou «Mary Poppins» par exemple, mais c’est ici que le spectateur va découvrir des choses qu’il n’a jamais vu, ce sont toujours des créations mondiales. Cette année est la huitième édition sur les neuf dernières années parce que l’an dernier le fondateur du CETM, Stephen Pietrantoni, est décédé. J’ai repris le flambeau du CETM cette année et j’ai poursuivi l’idée originale du Next Wave pour donner une plateforme aux créateurs de théâtre musical.  En prime, c’est aussi un festival qui présente des pièces en français, en anglais et parfois dans les deux langues.

Jonathan Patterson ( Jessie ) et Sean Colby ( Mason) dans «A Song of Fiction»
Jonathan Patterson ( Jessie ) et Sean Colby ( Mason) dans «A Song of Fiction»

Quelles sont les productions de cette année?
Dayane: Les deux pièces de cette année sont très différentes. La première, «Sixties Follies», est complètement bilingue et contient plusieurs chansons des années 60 et deux chansons originales chantées par 13 comédiens sur scène.  La meilleure façon de décrire ce spectacle c’est comme un «Grease» Québécois. Si vous avez aimé «Grease», vous allez adorer «Sixties Follies».  La deuxième pièce, «A Song of Fiction», est une histoire dans une histoire.  Ce sont deux artistes qui écrivent une pièce de théâtre musical.  Interprété par 4 acteurs, deux jouent les auteurs et les deux autres jouent la pièce qui est écrite par les auteurs en même temps.  Présentée en anglais, elle est écrite par Trevor Barrette, un jeune créateur Montréalais de 24 ans qui a déjà a son actif trois succès au Fringe Festival, «Captain Aurora». «Captain Aurora 2» et «To Be».  Sa nouvelle production est présentée en première au Next Wave.

Vance de Waele, Pierre Lenoir, Marc Ducusin et Marc-André Poulin dans «Blame Canada» pour le spectacle anniversaire
Vance de Waele, Pierre Lenoir, Marc Ducusin et Marc-André Poulin dans «Blame Canada» pour le spectacle anniversaire

Que nous réserve le spectacle spécial de clôture?
Dayane: Pour souligner le 10e anniversaire du CETM qui organise le Next Wave, on a organisé une soirée anniversaire bénéfice. On va faire plusieurs chansons qui ont marqué les 10 dernières années des productions du CETM.  Comme on fait toujours des pièces originales, ce sera des découvertes pour le public. Les 15 artistes qui sont dans le spectacle sont des anciens interprètes de ces productions en plus d’artistes invités. Il y aura des tirages, un encan silencieux, des surprises, c’est vraiment un spectacle à ne pas manquer.  Un orchestre de 4 musiciens accompagne tout ce monde.

Qui est le CETM et que fait-il le restant de l’année?
Dayane: Le «Centre éducatif pour le théâtre à Montréal» est un organisme à but non lucratif qui se spécialise en théâtre musical.  Notre but premier est de supporter les artistes de la relève à sortir leur création et à renconter le public.  On fait des ateliers pour le public et on fait aussi des ateliers de perfectionnement pour les artistes.  Par exemple, on fait un programme de mentorat prochainement pour les écrivains en théâtre musical.  Les 1 et 2 octobre prochain, on participe aussi aux «Journées de la culture» en présentant des activités dans notre studio. On va présenter une introduction au théâtre musical à travers la réalité virtuelle.

Cathy Burns, Dayane Ntibarikure et Lisa Forget
Cathy Burns, Dayane Ntibarikure et Lisa Forget

Après l’entrevue avec Dayane, j’ai rencontré plusieurs artistes qui font partie du spectacle anniversaire et qui sont avec le CETM depuis longtemps. Des artistes de grands talents qui sont généralement peu connus mais qui gagnent à l’être. Voici un portrait de deux de ces artistes qui m’ont permis de mieux connaître le CETM:

Lisa Forget a commencé sa collaboration avec le CETM parce qu’elle a joué Fantine dans la première version de «Les Misérables» avec Êve Montpetit qui lui a présenté le fondateur du CETM, Stephen Pietrantoni. Ce dernier cherchait des interprètes bilingues pour un grand gala de théâtre musical en 2008 au Théâtre Gesù.  Après ce spectacle, le CETM obtient les droits de faire la comédie musicale «Trailer Park» dans les deux langues en créant la version francophone «Ma femme, ma blonde et ma roulotte», et Lisa est choisie pour jouer le rôle de Jeannie. La production est un grand succès à l’Espace Libre en 2010.  Quand elle se remémore ce temps, ses yeux s’illuminent de plaisir.  Le spectacle fonctionne tellement qu’il est présenté à New York en 2011 (en anglais et en français à guichet fermé) comme événement spécial au New York Musical Theatre Festival.  Petite anecdote, quand elle revient de New York, l’équipe est tellement surexcitée, qu’on rembarque sa valise avec les costumes du spectacle. À ce jour, ses vêtements sont toujours dans une pile de costumes de théâtre en quelque part, mais tout le plaisir qu’elle en a retiré compense largement.

Cathy Burns a rencontré le fondateur du CETM (Stephen Pietrantoni) dans une production du Lyric Theatre en 1997, avec la comédie musicale «Company» dans laquelle elle jouait sa femme, Jenny.  Un concours d’interprète de théâtre musical, «Le Spotlight», a été un des premiers projets du CETM et Cathy s’est retrouvée à juger les auditions.  Elle a ensuite été une artiste invitée pour les spectacles du «Spotlight». Puis en 2011, Stephen l’a invité à jouer dans [Title of Show] dans le cadre du festival Next Wave. Ce qui était amusant, c’est que Stephen, qui avait dirigé ce spectale, présentait toujours son équipe d’interprête comme étant son «dream cast» (équipe de rêve), ce qui faisait bien rire Cathy d’être ainsi louangée avant même d’avoir chanté une seule note. On sent que l’époque avec Stephen lui manque aussi, elle en parle comme s’il était un père fier de sa grande famille du théâtre musical. Mais comme elle dit, le CETM continue avec l’arrivée de Dayane à la direction, car l’énergie est toujours là et le théâtre musical dans les deux langues continue de vivre à Montréal.

Lee Clapp ( Max ) et David Noel ( Aaron) dans «A Song of Fiction»
Lee Clapp ( Max ) et David Noel ( Aaron) dans «A Song of Fiction»

Le festival est donc un rendez-vous à ne pas manquer, vous pourrez ainsi saluer tous ces artistes du théâtre musical d’aujourd’hui et de demain. Voici l’horaire du festival et la façon d’y assister. Bon festival!

«Sixties Follies» 14-15-16 septembre à 19h, Salle Paul-Buissonneau, 25$ (22.50$ artistes/étudiants)

«A Song of Fiction» 14-15-16 septembre à 21h, Salle Paul-Buissonneau, 20$ (18$ artistes/étudiants)

«Soirée 10e Acte/Act 10» 17 septembre à 19:30, Salle Paul-Buissonneau 60$, chaque billet inclus: le spectacle, un reçu de contribution à une charité, des tirages dont la chance de gagner un certificat cadeau Via Rail d’une valeur de 500 $, un encan silencieux et plus encore!

Passe-Duo pour l’accès aux deux spectacles (excluant la soirée-bénéfice): 40$ (37.50$ artistes/étudiants)

Lieu: Salle Paul-Buissonneau, Centre Culturel Calixa-Lavallée, 3819 Calixa-Lavallée (Parc Lafontaine)
Billetterie et information: info@cetm.ca ou par téléphone au 514-504-9339

Liens:
CETM  http://www.cetm.ca
«Sixties Follies» http://info-culture.biz/2016/06/06/la-comedie-musicale-sixty-follies-une-histoire-de-surf-des-annees-60-pour-bien-demarrer-lete

Crédit photo: Miss Lady Andi (pour les photos de «A Song of Fiction») et Daniel Ouimet