Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

SOCAN – Créateurs et éditeurs de musique honorés au 27e Gala de la SOCAN à Montréal

12 septembre 2016 21 h 58 min 0 commentaire
Views: 130
Gala de la Socan

Gala de la Socan

Quelques-uns des récipiendaires du Gala de la SOCAN 2015 à Montréal (de gauche à droite, rangée du haut):  Safia Nolin (Prix Révélation), Alain Chartrand (Prix Hommage),  Ariane Moffatt (Auteure-compositrice de l’année), Richard Séguin (Prix Excellence), Luc Fortin, Ministre de la Culture et des Communications et Stéphane Venne (Prix Empreinte culturelle); (de gauche à droite, rangée du bas): Eric Baptiste, chef de la direction de la SOCAN, Geneviève Côté, chef des affaires du Québec pour la SOCAN et Luc Plamondon (deux Classiques de la SOCAN)  (Crédit photo: Frédérique Ménard-Aubin – SOCAN)

Quatre-vingts artistes et artisans honorés dont Stéphane Venne, Ariane Moffatt, Cœur de Pirate, Grimes, Jean Leloup, Alain Chartrand, Richard Séguin, Éric Lapointe et Les Colocs.

Le 27e Gala de la SOCAN de Montréal avait lieu ce soir au légendaire Métropolis, où des invités de marque de l’écosystème musical étaient réunis pour rendre hommage aux carrières et aux réussites des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique francophones.

Le PRIX EMPREINTE CULTURELLE a été remis à l’auteur-compositeur Stéphane Venne pour son immortelle chanson Le début d’un temps nouveau. Ensemble, Klô Pelgag, Pierre Kwenders et Loud Lary Ajust (Prix musique urbaine) ont offert une réinterprétation audacieuse de ce classique de la chanson d’ici, aux quelque 400 personnes présentes.

Ariane Moffatt a reçu le prestigieux prix AUTEURE-COMPOSITRICE DE L’ANNÉE en plus de voir sa chanson Debout récolter le prix CHANSON POPULAIRE. Les prouesses à l’international de deux extraordinaires auteures, compositrices et interprètes, Cœur de Pirate et Grimes, ont été récompensées par le PRIX INTERNATIONAL. Cœur de Pirate a également reçu un prix CHANSON POPULAIRE pour Oublie-moi (Carry On).

Le PRIX EXCELLENCE a été présenté à Richard Séguin, un artiste québécois emblématique dont la carrière dure depuis plus de 40 ans. Afin de rendre hommage à ses contributions prodigieuses à notre musique, un medley de ses plus belles chansons a été interprété par Patrice Michaud (lui-même récompensé du prix CHANSON POPULAIRE pour Je cours après Marie), Elisapie Isaac, Luce Dufault, Coral Egan et Pierre Flynn.

Le PRIX HOMMAGE a quant à lui été décerné à Alain Chartrand, fondateur de Coup de cœur francophone. Directeur général et artistique de ce festival annuel qui célèbrera en novembre sa 30e édition, il dirige avec passion et authenticité cet événement majeur en chanson francophone, reconnu à travers tout le pays pour sa vitalité, son audace et la qualité de sa programmation.

Le tout premier prix d’ÉDITEUR DE L’ANNÉE a été remis à Ho-Tune, et son fondateur Denis Wolff, afin de saluer sa contribution significative à la communauté créative. Quant à Safia Nolin, son retentissant début de carrière a été souligné par le PRIX RÉVÉLATION, un honneur plus que mérité.

Parmi les autres moments forts du gala, soulignons l’hommage à Dédé Fortin et aux Colocs par Guy Bélanger (harmonica) accompagné de l’animateur du gala Stéphane Archambault, Jonathan Painchaud, Philippe Brach, 2Frères et Alexe Gaudreault. 2 Frères et Alexe Gaudreault sont par ailleurs repartis avec un prix CHANSON POPULAIRE respectivement pour Nous autres et Placebo. Les chansons Dédé, La rue Principale, Juste une p’tite nuite, Passe-moé la puck et Julie, consacrées CLASSIQUES DE LA SOCAN, ont émues toutes les personnes présentes au gala qui était mis en scène par le membre SOCAN Yann Perreau.

« Nos auteurs, compositeurs et éditeurs de musique font preuve de grand talent, d’audace et, pour plusieurs d’entre eux, d’une longévité remarquable », a déclaré le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste. « Le gala de ce soir a su les mettre en valeur et les célébrer à la hauteur du rôle crucial qu’ils jouent, autant dans la définition de notre culture que dans l’impact économique indéniable de leurs œuvres musicales. C’est avec bonheur et fierté que nous saluons leurs réussites et les félicitons pour leurs Prix SOCAN. »

Le gala a également été l’occasion de souligner la contribution exceptionnelle des compositeurs et éditeurs de musique pour le petit et le grand écran à cette industrie et à l’économie en général. Ainsi, parmi les lauréats de la soirée, comptait Rudy Toussaint et ses éditeurs Éditions Marie Claire, Oleet Intermède Music qui sont repartis avec deux trophées, ainsi qu’Edouardo Noya Schreus qui a reçu le prix MUSIQUE DE FILM pour Mommy de Xavier Dolan.

Les auteurs, compositeurs et éditeurs de onze titres consacrés CLASSIQUES DE LA SOCAN — des œuvres musicales totalisant au moins 25?000 passages radiophoniques — ont ainsi été récompensés. Parmi celles-ci : des titres de « l’indomptable » rocker Éric Lapointe, du regretté Dédé Fortin et ses illustres Colocs, de Luc Plamondon et de Nelson Minville. Certains de ces CLASSIQUES interprétés par des invités qui ont su surprendre l’auditoire : Fanny Bloom a chanté Terre promise, Matt Holubowski s’est approprié N’importe quoi et King Melrose a « rocké » Marie Stone, trois classiques d’Éric Lapointe.

Alfa Rococo a revu Piaf chanterait du rock (Luc Plamondon/Germain Gauthier) qu’a popularisé la chanteuse Marie CarmenRoch Voisine a bercé l’assistance avec Ma mère chantait toujours de Luc Plamondon et François Cousineau, alors que Jérôme Couture reprenait Les bras de Satan, le grand succès de l’auteur-compositeur-interprète Nelson Minville, qui recevait également un prix Chanson populaire pour Là dans ma tête, co-écrite avec Marc Dupré et Gautier Marinof.

À PROPOS DE LA SOCAN
La SOCAN est une organisation appartenant à ses membres qui représente les droits d’exécution de plus de quatre millions de créateurs et d’éditeurs de musique au pays et à travers le monde. La SOCAN est fière de jouer un rôle d’avant-garde pour assurer le bien-être à long terme de ses plus de 135?000 membres canadiens et de l’écosystème musical canadien dans son ensemble. La SOCAN perçoit des droits de licences de plus de 130?000 entreprises au pays et distribue ces redevances à ses membres ainsi qu’aux sociétés d’auteurs affiliées internationales. La SOCAN distribue également à ses membres les redevances qu’elle reçoit des organisations affiliées internationales pour l’utilisation de leur musique à travers le monde.

  www.socan.ca

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top