Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Le film français Chocolat, au cinéma dès le 11 novembre, un film à la fois divertissant, touchant et bouleversant sur la vie du premier clown noir de la scène française.

10 novembre 2016 7 h 35 min 0 commentaire
Views: 56

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

Chocolat

Chocolat

Le film français Chocolat mettant en vedette Omar Sy et James Thierrée (le petit-fils de Charlie Chaplin) prend l’affiche au Québec dès le 11 novembre prochain à Montréal, Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières, Laval et Sainte-Adèle. Un film à la fois divertissant, touchant et bouleversant sur la vie du premier clown noir de la scène française.

Résumé

Du cirque au théâtre, de l’anonymat à la gloire, l’incroyable destin du clown Chocolat (Omar Sy), premier artiste noir de la scène française. Le duo inédit qu’il forme avec Footit (James Thierrée), va rencontrer un immense succès populaire dans le Paris de la Belle époque avant que la célébrité, l’argent facile, le jeu et les discriminations n’usent leur amitié et la carrière de Chocolat. Le film retrace l’histoire de cet artiste hors du commun.

Scénarisé par Cyril Gely, ce film a été librement adapté par Roschdy Zem et Olivier Gorce à partir l’oeuvre Chocolat clown nègre écrite par Gérard Noiriel.

Je ne connaissais pas du tout l’existence de ce duo Footit et Chocolat et je dois dire que l’interprétation qu’en ont faite James Thierrée et Omar Sy est sublime. Ce sont des acteurs de très grand talent qui amènent chacun le meilleur d’eux-mêmes pour créer ces personnages plus grands que nature et pour montrer à l’écran cette amitié forte entre deux hommes.

Omar Sy et James Thierrée

Omar Sy et James Thierrée

En plus de raconter l’histoire de ce duo, leur rencontre, leur amitié, leur complicité, mais aussi leurs petites chicanes, ce film nous met en lumière ce qu’était la vie de cirque à cette époque, le travail acharné et les sacrifices que cela exigeait pour créer des numéros, de faire rire et de se renouveler jour après jour. C’est fascinant de voir tous ces bouts de spectacle de cirque, avec entre autres ce duo comique, mais aussi de voir quelques autres numéros et personnages excentriques du cirque de l’époque de la fin des années 1800.  Le réalisateur du film a eu une idée de génie d’inclure tous ces moments de cirque dans son film pour nous faire vraiment ressentir ce que le public de cette époque pouvait ressentir en allant au cirque.

Il est impressionnant aussi d’avoir une reconstitution historique des plus détaillées, de l’ambiance de cette époque à Paris, autant au niveau de la perception des gens face aux étrangers et le racisme qui était omniprésent, qu’au niveau des décors, ceux de la ville et le nouveau Cirque, que ceux de la campagne avec les cirques ambulants. On y voit bien la différence entre les deux genres de vie pour ces artistes. Il y a un souci du détail fabuleux chez Roschdy Zem pour les costumes, les accessoires, les coiffures, et les décors des chapiteaux et des images de la ville ou des paysages de la campagne. De voir ce film sur grand écran permet d’en apprécier encore plus cette reconstitution historique.

Mais bien honnêtement, c’est le jeu complice entre James Thiérrée (Footit) et Omar Sy (Chocolat) qui m’a le plus impressionné, au-delà de l’histoire racontée.  Les séquences de numéro de cirque avec ce duo, sont hilarantes. James Thiérrée, petit-fils de Charlie Chaplin, nous démontre tous ses talents d’acrobate, de mime et d’acteur. Et en plus, c’est à lui que le réalisateur a laissé carte blanche pour créer les numéros du duo qui sont d’une telle ingéniosité et drôle à la fois.

Footit et Chocolat

Footit et Chocolat

Et que dire d’Omar Sy qui transpire le charme avec son sourire désarmant. On lui pardonne tout, ses dépenses folles, son penchant pour la bouteille et le jeu, ainsi que ses multiples conquêtes. Issu d’une famille ayant vécu l’esclavage, Chocolat s’émancipe et profite de la vie pleinement, lorsqu’il en a l’opportunité. On voit également naitre en lui des ambitions de devenir un acteur sérieux, pas seulement un clown de service. On se réjouit de ses moments heureux. On pleure de le voir souffrir à cause de l’esprit étroit des blancs autour de lui. On a mal avec lui, lorsqu’il se fait huer quand il tente de jouer Othello. Bref, on est totalement envoûté par son personnage irrésistible.

À la fin du film, lors du générique, l’on peut voir à l’écran une partie du véritable film des frères Lumière. Ils ont fait une captation d’un numéro du duo que formait Chocolat avec Footit. Cela fait bizarre de voir ce petit vidéo qui est en tout point identique ou presque à ce que l’on voit dans le film, alors que les frères Podalydès (qui incarnent les frères Lumière) font une captation du même numéro.

Au final, ce film nous fait passer par une belle gamme d’émotions, en plus de nous instruire et nous amener une réflexion personnelle sur le racisme d’hier et aujourd’hui.

Chocolat est distribué par AZ Films en prendra l’affiche au Québec le 11 novembre.

 

LISTE ARTISTIQUE

CHOCOLAT : OMAR SY

FOOTIT : JAMES THIERRÉE

MARIE :  CLOTILDE HESME

OLLER :  OLIVIER GOURMET

DELVAUX :  FRÉDERIC PIERROT

MME DELVAUX :  NOÉMIE LVOVSKY

CAMILLE : ALICE DE LENCQUESAING

GEMIER : OLIVIER RABOURDIN

 

Liste technique

Produit par  ÉRIC & NICOLAS ALTMAYER

Réalisation  ROSCHDY ZEM

Scénario de  CYRIL GELY

Adaptation de ROSCHDY ZEM & OLIVIER GORCE

Librement adapté de l’oeuvre « chocolat clown nègre » de GÉRARD NOIRIEL

Image  THOMAS LETELLIER

Montage  MONICA COLEMAN

Musique originale GABRIEL YARED

Son  BRIGITTE TAILLANDIER

DIMITRI HAULET

VINCENT GUILLON

STÉPHANE THIEBAUT

Décors  JÉREMIE D. LIGNOL

Costumes  PASCALINE CHAVANNE

Casting  DAVID BERTRAND

Premier assistant réalisateur  MATHIEU SCHIFFMAN

Scripte SANDRINE BOURGOIN

Direction de production  PASCAL ROUSSEL

Direction de post-production PATRICIA COLOMBAT

Une coproduction  MANDARIN CINEMA GAUMONT KOROKORO M6 FILMS

Avec la participation de  CANAL+ CINE+ M6

FORMAT FILM DURÉE : 1h50

Vidéo des frères Lumière :

https://www.youtube.com/watch?v=XjHZ_z23BZY

Photos :  Julian Torres Gaumont

 

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top