Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Lancement de l’album Chansons jalouses de Jean-Pierre Ferland : un hommage à ses pairs pour l’amour des mots et de la musique

2 décembre 2016 21 h 13 min 0 commentaire
Views: 346

 

C’est lundi dernier à l’Auberge Saint-Gabriel qu’avait lieu le lancement du nouvel album de Jean-Pierre Ferland ” Chansons jalouses”. C’est entouré d’amis, d’artistes, de membres de sa famille ainsi que des représentants des médias que l’auteur-compositeur-interprète de 82 ans a célébré cet événement en grand.

Jean-Pierre Ferland ©Bianca Favasuli

Jean-Pierre Ferland
©Bianca Favasuli

C’est sous un tonnerre d’applaudissements que l’artiste au charme indéniable a traversé la salle pour s’installer parmi tous les gens pour écouter les bons mots que le producteur et agent d’artistes, Paul Dupont-Hébert, de la maison de disques Tandem.mu avait à lui offrir. Il a ensuite monté quelques marches d’un escalier pour s’adresser à la foule présente.

Visiblement heureux et touché par cet accueil chaleureux, notre grand poète de la chanson québécoise a pris un moment pour remercier tous ceux qui s’étaient déplacés pour vivre ce moment festif en sa compagnie. C’est un très bon raconteur, ce Jean-Pierre ! Il s’est bien amusé en racontant en détails ses premières expériences en tant que chanteur : ” J’adore chanter, mais j’ai jamais été sûr de mon talent de chanteur. Comme auteur-compositeur, je le savais que j’étais bien, mais comme chanteur, j’avais de la difficulté. ” Il a pris le temps d’expliquer qu’il avait été refusé dans la chorale de son école parce qu’il chantait mal. Par la suite, des amis lui ont dit qu’il faisait de jolies chansons, mais qu’il ne chantait pas très bien et ils lui ont suggéré de prendre des cours. C’est à ce moment-là, qu’il a décidé de suivre des cours de chants. C’est en changeant d’intonation qu’il se met à imiter son professeur de l’époque: ” Je me suis trouvé un professeur de chant. Il était un peu français sur les bords. Alors, il me tourne le dos et il me dit : ” Allez chantez ! Allez chantez avec votre coeur, avec votre estomac, avec votre voix.” L`aspirant chanteur s’est donc installé derrière lui et il a tout donné. Quand il a eu terminé sa prestation, le professeur n’a eu aucune réaction. Jean-Pierre croyait l’avoir impressionné. Il poursuit: ” À la fin, il ne bouge pas. Il ne me regarde pas. Moi, je pensais qu’il était ébloui. Je lui dis : je chante fort, hein ? Il répond pour chanter fort, vous chantez fort ! J’ai dit, je chante haut aussi. Il dit pour chanter haut, vous chantez haut, mais c’est laid ! Toute ma vie, j’ai été complexé, jusqu’à temps que je fasse ce disque-là. Et je l’ai écouté cent fois et je m’ai aimé !

 

 

Étant donné que Jean-Pierre ne chante jamais les chansons des autres, il fallait, bien sûr,que la personne qui l’accompagnerait dans cette aventure inconnue soit en mesure de lui donner confiance pour rendre ce projet à terme. C’est à André LeClair qu’il a confié la réalisation et les arrangements de cet album auquel il tenait tant. André qui en plus d’être réalisateur, est aussi le chef d’orchestre de Jean-Pierre sur ses spectacles. Il a été possible de discuter avec le réalisateur qui est aussi son gendre pour en savoir un peu plus sur le processus de création de cet album de chansons adorées par Jean-Pierre:

 

André LeClerc ©Bianca Favasuli

André LeClerc
©Bianca Favasuli

C’est au studio d’André LeClerc, Le Plan A, que les dix titres du répertoire des grands classiques québécois et français de l’album “Chansons jalouses ” ont été enregistrés. Il y toujours des chansons qui touchent plus que d’autres. : À la question, quelle est la chanson qui t’a le plus ému ? André se confie : ” Selon moi, en tant que réalisateur, la chanson qui m’a le plus ému… Il y en a deux ” Si Dieu Existe” que je trouve très touchante. C’est une interprétation exceptionnelle que Jean-Pierre a faite. J’étais pas sûr de faire cette chanson-là au départ parce que je la trouvais tellement faite par tout le monde. Jean-Pierre me l’a chantée 30 secondes à côté de moi. J’ai fait, c’est écoeurant ! Ce qu’il m’a donné, c’est exactement ce que j’ai entendu dans son salon. Il avait raison de vouloir la faire.” L’autre chanson qui l’a beaucoup ému et qui le rend très fier, c’est “Ordinaire” de Robert Charlebois et de Mouffe : ” C’est un défi qu’il a relevé d’une main de maître, qu’il a fait sans prétention et qu’il a fait selon moi aussi bonne que l’originale. Je le sens ” groundé ” quand il chante. C’est ça que je voulais. Je voulais un Jean-Pierre Ferland authentique !C’était vraiment émouvant d’entendre ce réalisateur passionné expliquer la façon dont s’est passé leur collaboration. Ça se sent et ça se voit qu’il ressent une grande fierté d’avoir fait partie de cette magnifique aventure : ” Jean-Pierre, il sait tellement ce qu’il veut ! Moi, je suis là pour servir la chanson, pour servir l’artiste et Jean- Pierre, il est de même aussi. On s’est tellement bien entendu. On est là pour s’aider. Je l’ai mis en confiance tout de suite. Ç’a pris une séance.” En repensant à la phrase que Jean-Pierre a lancé lors de son allocution au tout début au sujet de sa voix sur son nouvel album : ” Je l’ai écouté cent fois et je m’ai aimé ! ” On ne peut qu’être tous touchés par ces mots sincères d’un artiste qui n’a jamais fait l’exercice de chanter les chansons des autres et qui est enfin arrivé à aimer cette voix qui est la sienne.

Cette homme à la voix rassurante qui sur cet album salue ses pairs que l’on pense à Robert Charlebois et à Mouffe ( Ordinaire), Felix Leclerc ( Bozo ), Diane Tell ( Si j’étais Un Homme ), Claude Dubois ( Si Dieu Existe ), Eric Lapointe et Roger Tabra ( Mon Ange ), Gilles Vigneault ( J’ai Pour Toi Un Lac ), Jacques Brel ( La Chanson Des Vieux Amants ), Michel Rivard ( Tout Simplement Jaloux ), Aragon mis en musique par Léo Ferré ( Est-Ce Ainsi Que Les Hommes Vivent ? ) et il a aussi rajouté à cette liste de chansons impressionnantes une composition de son cru ayant pour titre “La Musique “.
Ce sont des chansons que l’on a eu l’occasion d’entendre à maintes reprises, bien sûr, mais revisitées avec la touche personnelle d’André LeClerc et rajoutez à cela la voix de Jean-Pierre qui se donne tantôt tout en émotion sur “Ordinaire” ( Robert Charlebois et Mouffe) ou sur cette autre pièce de Gilles Vigneault “J’ai Pour Toi Un Lac ” en concluant dans un chuchotement qui donne l’impression que l’on est là, tout près de lui, ça donne des moments de musique tout simplement magiques, touchants ! Il a emprunté les titres de tous ces grands artistes de la francophonie en réussissant à demeurer authentique, vrai.

Jean-Pierre Ferland ©Bianca Favasuli

Jean-Pierre Ferland
©Bianca Favasuli

C’est un Jean-Pierre rayonnant visiblement ému qui a pris le temps de se confier à notre journaliste avec toute la générosité qu’on lui connaît. Plusieurs personnes ont pris le temps de répondre à la question : quelle chanson est votre coup de coeur sur l’album Chansons jalouses ? La réponse qui revennait le plus souvent c’est la chanson de Diane Tell ” Si J’étais Un Homme “. C’est avec un plaisir évident que Jean-Pierre s’est lancé dans les explications quant à la manière dont il avait visualisé la chanson. Pour cette partie de la conversation, c’était maintenant avec l’auteur de plusieurs de nos plus grandes chansons québécoises que la discussion s’est poursuivie : ” Je connais Diane Tell depuis des années, et puis je voulais faire cette chanson-là que j’adore d’elle. Elle est bien écrite. Elle est bien faite. Je dis, je peux pas chanter si j’étais un homme. J’ai dit là c’est elle qui me parlait, moi je vais lui parler dans cette chanson-là. Donc, je vais dire : ” Moi, si j’étais ton homme “. Ça prenait Jean-Pierre Ferland pour penser à ça ! Le résultat est vraiment convaincant ! Il s’est ensuite mis à fouiller dans ses poches pour en ressortir deux lettres. La fierté se lisait sur son visage quand il a confié de qui ces lettres provenaient : ” J’ai reçu une lettre de Diane Tell. L’autre lettre, c’est un mot de Gilles Vigneault. Et il s’est exclamé : ” Ça, c’est le succès ! “. Vous dire à quel point l’émotion était palpable, lors de cet bref instant de l’entrevue.

Sa compagne et muse, Julie Anne Saumur, qui a suivi son homme tout au long de la création est très fière de son nouvel album : ” Ça fait longtemps que ça mijote dans sa tête, les chanson jalouses. Là, ça lui tentait de le faire. Il était un peu nerveux, parce qu’il n’avait jamais fait ça chanter les chansons des autres. Il avait comme peur un peu. Il disait comment je vais faire pour faire ça ? Surtout ” Mon Ange” d’Éric Lapointe, même moi, j’étais inquiète, je me disais comment il va rendre ça ? Et il l’a faite à sa manière. Toute les chansons de l’album sont faites à sa manière. On dirait que c’est l’album de Jean-Pierre ferland ! On dirait que c’est ses chansons à lui. Ça, c’est ce que je pense. Tout l’album est extraordinaire ! Julie Anne mariera sa voix à celle de son Jean-Pierre lors d’une série de trois spectacles qui seront présentés au Club Tropical à Hallandale en Floride en janvier, prochain.

 

Brigitte M et son conjoint Pierre Marchand ©Bianca Favasuli

Brigitte M et son conjoint Pierre Marchand
©Bianca Favasuli

 

 

 

Brigitte M était accompagnée de son conjoint, Pierre Marchand. Elle n’avait que de bons mots pour celui avec lequel elle avait été choriste sur la chanson ” Chanson Pour Félix ” sur l’album Duos Félix. ” C’est tout un gentleman ! Un artiste avec une vraie sensibilité d’artiste ! Elle est présentement en pleine effervescence de la préparation du spectacle de Noël ”  Noël Symphonique ” auquel elle participera et qui sera présenté à deux reprises ce samedi le 3 décembre à La Maison Symphonique de Montréal. Ce spectacle qui s’annonce grandiose mettra en vedette Bruno Pelletier, Nadja, Paul Daraîche, Mickaël et Patsy Gallant. Ils seront accompagnés par les musiciens de Simphonia de Lanaudière. La chorale des petits chanteurs de Laval se joindra également à eux.

Francine Grimaldi était vraiment heureuse d’être présente : ” Jean-Pierre est celui qui fait les plus belles chansons d’amour pour les femmes : ” Pour moi, il n’y a pas de plus belles chansons d’amour. Ses mélodies, il a le sens de la mélodie. Il y a quelque chose de suave dans sa voix. Il est sexy ! Je suis contente de le retrouver ! “.

 

 

 

 

 

 

Pierre Séguin ©Bianca Favasuli

Pierre Séguin
©Bianca Favasuli

Pour Pierre Séguin qui est directeur artistique, réalisateur, concepteur et metteur en scène pour la télé, la relation avec Jean-Pierre date des années 80.  On peut lire dans ses yeux toute l’admiration qu’il éprouve pour celui qu’il qualifie de pilier de la culture québécoise : “J’ai toujours suivi Jean-Pierre. Jean-Pierre m’a toujours suivi. Je l’invite sur différerent plateau. ” Il s’est remémoré des souvenirs de l’époque des années 70 où il a eu la chance de le voir performer sur scène pour la toute première fois : ” Quand on se rappelle le show de la St-Jean de 1976 ” 1 Fois 5 ” c’est resté comme dans la mémoire des gens. ” Pierre se rappelle très bien de ce moment. Il nomme chacun des artistes qui étaient sur le show ” 1 Fois 5 ” auquel il a assisté :  ” Charlebois, Léveillé, Vignault, Deschamps et Ferland. Ce sont les 5 qui ont fait un show mémorable !  C’est très intéressant de l’écouter se remémorer tous les détails de ces spectacles qui on assurément marqué sa jeunesse :  ” En 1975, il y eu ce qu’on a appelé le show des femmes. C’était Jean-Pierre Ferland tout seul avec 18 ou 19 filles, France Castel, Véronique Béliveau, dont Ginette Reno. Il se faisait chanter la pomme ! Tout le monde lui chantait le livre de ses chansons et lui, il chantait un peu aussi. Et c’est là que Ginette Reno a chanté ” Un Peu Plus Haut Un Peu Plus Loin “. Au fil de la conversation avec Pierre, il explique que Jean-Pierre est un caméléon : ” Il est avec des gens de 50 ans, il a 50 ans. Quand il est avec des gens de 25 ans , il a 25 ans.Il trouve les bons mots et les bonnes affaires à dire. C’est un caméléon. Il prend la couleur et il l’absorbe et il la retransmet. C’est vraiment exceptionnel ! Je l’ai vu dans différent groupe, il est toujours en “jokes” . ” Pierre a toujours tout plein de projets, il travaille d’ailleurs sur un projet avec Jean-Pierre.

 

 

 

Johanne Lefebvre et Pascal Dufour ©Bianca Favasuli

Johanne Lefebvre et Pascal Dufour
©Bianca Favasuli

L’auteure-compositrice- interprète, Johanne Lefebvre de La Voix III, qui planche présentement sur son album de compositions originales y est allée d’une anecdote datant de 1996 : Elle avait été encouragée par son oncle qui savait où habitait Jean-Pierre à aller sonner chez lui pour lui demander de lui écrire des chansons : ” Il m’a dit : Jojo, on s’en va chez Jean-Pierre Ferland, je me rappelle il est où. Il va t’écrire une toune ! On n’avait pas internet à l’époque. Il fallait se déplacer pour rencontrer les gens. ” Après avoir cogné plusieurs fois à la porte, c’est finalement Jean-Pierre qui répond à la porte :” Bonjour, qu’est-ce que je peux faire pour vous ? Après avoir écouté son oncle vanter les talents de chanteuse de sa nièce , Jean-Pierre lui demande : ” Pourquoi elle ne se présente pas au Festival de la chanson de Granby ? Parce qu’à Granby, elle pourrait rencontrer des gens de l’industrie. Je me suis présentée à Granby et j’ai gagné ! ” Elle a eu l’occasion d’avoir son moment à elle pour lui rappeler cette histoire : ” Ce soir quand je l’ai rencontré physiquement, je lui ai tout raconté ça et là, je suis venue les larmes aux yeux. Je l’aime d’amour ! Pascal Dufour a aussi vécu un moment marquant de sa vie a un lien direct avec la représentation du dernier spectacle de Jean-Pierre, il raconte : ” J’ai changé de vie en fait en 2007. Le 13 janvier de l’année 2007, c’est le dernier spectacle de Jean-Pierre Ferland officiel au Centre Bell et c’est ma première date avec ma blonde et j’ai écrit une chanson. ” Le titre de la chanson est ” Jean-Pierre Ferland : ” Je l’ai jamais sortie encore. C’est une chanson qui est sortie comme ça pour moi pour me faire du bien et pour ma blonde. Je ne sais pas peut-être qu’un jour je la sortirai. ” Pascal est toujours en spectacle sur la route. On a appris récemment qu’il fera partie de la distribution du nouveau spectacle le Britishow.

 

 

 

Il régnait beaucoup d’amour lors de ce lancement et comme dans toutes les grandes fêtes de famille les  souvenirs fusaient de toute part. Et ce sera exactement comme ça que cela se passera lorsque les gens feront l’écoute des Chansons jalouses de Jean-Pierre. Des chansons qui nous suivent depuis si longtemps et qui représentent  souvent un moment de la vie passée !

L’album de Jean-Pierre Ferland Chansons jalouses est disponible en magasin

Voici le lien pour faire l’achat sur iTunes :

https://itunes.apple.com/ca/album/chansons-jalouses/id1174055888?ign-mpt=uo%3D4“>

Jean-Pierre sera en spectacle au Club Tropical à Hallandale en Floride le 15,16 et 17 janvier 2017

Voici le lien du Réseau Ovation pour faire l`achat de billets :

https://www.ovation.qc.ca/liste.asp?Nom=Jean-Pierre+Ferland&Lang=FR

Jean-Pierre Ferland :

Tandem.mu : http://tandem.mu/artistes/artistes.php?a=28

André LeClerc

Site inetrnet officiel : http://andreleclairmusique.com/67v2rjbi1mu86x569zb72pz6z8ldlh

Facebook : https://www.facebook.com/andre.leclair.73?fref=ts

Julie Anne Saumur :

Facebook : https://www.facebook.com/julie.annecomplet?fref=ts
Pierre Séguin

Facebook : https://www.facebook.com/pierre.seguin1?fref=ts

Brigitte M.

Site internet officiel :http://brigittem.ca/

Facebook : https://www.facebook.com/brigittemmusique/?fref=ts

Johanne Lefebvre

Facebook : https://www.facebook.com/johanne.interprete?fref=ts

Pascal Dufour :

Site internet officiel : http://www.pascaldufour.com/

Facebook : https://www.facebook.com/pascal.dufour.31?fref=ts

 

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top