Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Marivaux pour débuter la nouvelle série « La LNI s’attaque aux classiques » à l’Espace libre

8 décembre 2016 17 h 33 min 0 commentaire
Views: 40

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Sophie Jama

Tags:

La LNI s’attaque aux classiques © Brice Garcin

La LNI s’attaque aux classiques © Brice Garcin

Pour le 40e anniversaire de sa création, la LNI renouvelle l’expérience entamée l’année dernière de s’attaquer aux grands auteurs classiques de l’histoire du théâtre mondial. Mais cette année, parmi ces classiques, il y aura aussi des auteurs bien vivants dont certains seront sûrement présents pour juger du talent de cette équipe choc, composée du directeur artistique de la LNI François-Étienne Paré, d’Alexandre Cadieux qui fournit les balises théoriques des auteurs au programme et de trois talentueux acteurs qui n’hésitent pas à se mettre en danger dans leurs improvisations risquées, Salomé Corbo, Florence Longpré et Réal Bossé.

Le travail d’acteur le plus acrobatique qui soit, voilà ce qu’est l’improvisation théâtrale, et le Québec mérite bien sa réputation de leader dans la discipline. C’est aussi sans doute grâce à l’impro que nous avons autant de grands acteurs sur les planches de nos théâtres tout au long de l’année. Et pour donner une touche classique au jeu improvisé, la LNI reprend une formule qui fut déjà un succès l’an dernier et qui consiste à s’imprégner du style et de la philosophie de certains classiques et de les mettre à l’épreuve de l’improvisation.

Pendant la première heure du spectacle, Alexandre Cadieux, assisté de François-Étienne Paré, explique aux trois acteurs l’œuvre et la philosophie de l’auteur classique au programme de la soirée, son contexte historique, ses thèmes, sa manière de construire ses pièces, et bien d’autres détails intéressants. Ce discours issu de ses solides connaissances et de ses analyses est entrecoupé de scénettes réalisées sans aucune préparation par les acteurs sur scène. Il s’agit pour les acteurs improvisateurs d’expérimenter par la pratique les éléments théoriques qui viennent de leur être présentés. Pour le public, c’est l’occasion non seulement de découvrir ou de redécouvrir un auteur mais aussi d’assister à des fragments joués de son style, avec toujours l’humour en plus.

La LNI s’attaque aux classiques © Brice Garcin

La LNI s’attaque aux classiques © Brice Garcin

Au bout d’une heure – temps qui paraît bien court – les acteurs sont censés tout savoir sur l’auteur de la soirée et disposent de 10 minutes d’entracte seulement pour imaginer, composer, mettre en scène, distribuer les différents rôles d’une pièce de théâtre inédite mais à la manière de… qu’ils interprètent ensuite sans répétition devant le public pour la dernière demi-heure du spectacle… Un sacré défi! C’est Marivaux qui était choisi pour ce premier volet de La LNI s’attaque aux artistes. Avec quelques costumes improvisés, des éclairages et des musiques décidés sur le champ, les trois acteurs ont réussi à produire une mini pièce bien dans le style de l’auteur du Jeu de l’amour et du hasard.

Du hasard, il y en avait dans cette performance. Mais du talent surtout, de la répartie, des idées à foison et de l’humour, toujours. Ce soir c’est à Goldoni que s’attaque la même équipe. Il sera suivi de Suzanne Lebeau (qui assistera, en personne à la performance le 9), puis Tennessee Williams, Georges Feydeau, Evelyne de la Chenelière (sera-t-elle là ?), Jean Racine, Marcel Dubé, pour se terminer par trois auteurs qui auront peut-être la curiosité de venir : Réjean Ducharme, Robert Lepage et Luc Plamondon les 19, 20 et 21 décembre…

La LNI s’attaque aux classiques, du 7 au 21 décembre 2016, à l’Espace Libre à Montréal

Production Le Théâtre de la Ligue Nationale d’Improvisation

Idéation François-Étienne Paré et Étienne St-Laurent

Animation et dramaturgie Alexandre Cadieux et François-Étienne Paré

Interprétation Réal Bossé, Salomé Corbo et Florence Longpré

Éclairage improvisé et régie Maxime Clermont-M.

Collaboration Étienne St-Laurent, Tania P. Viau et Aline Besson

Informations : http://www.espacelibre.qc.ca/spectacle/saison-2016-2017/la-lni-sattaque-aux-classiques

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top