Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Légende d’un peuple – Collectif II – Une poésie musicale qui fait vibrer les coeurs

4 février 2017 1 h 04 min 0 commentaire
Views: 515

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Légendes d'un peuple

Légendes d’un peuple

Mis en scène par Yann Perreau, ce nouveau spectacle des Légendes d’un peuple réunissait sur la scène du Théâtre Petit Champlain les artistes Alexandre Belliard, Jorane, Salomé Leclerc et Daran accompagné au piano par Jean-Martin Aussant.

Un spectacle poétique en toute intimité nous a été raconté et chanté par Alexandre et ses pairs sur l’histoire des francophones à travers les Amériques. Une belle façon de se remémorer notre histoire grâce aux personnages importants qui nous ont marqués, par leur courage, leur détermination ou leur grande ambition. Si tous les cours d’histoire pouvaient se faire en leur compagnie, il n’y aurait sûrement pas de décrochage scolaire.

La façon de raconter et d’introduire les multiples histoires et légendes par Alexandre Belliard nous tenaient en haleine et on découvrait ce spectacle comme un trésor qu’il nous dévoilait en chanson comme un conte de shérazade avec en plus les belles voix enchanteresses de Jorane, Salomé, Daran et lui-même chantant en solo, duo, ou en chœur pour un effet tout à fait magique.

 Ce spectacle a débuté par « Champlain » qui nous a offert un nouveau monde en Amérique, et Alexandre nous a parlé des gens qui se sont déracinés pour bâtir l’avenir du Québec et ainsi de suite en paroles et chansons pour une soirée qu’on aurait voulu prolongée pour la beauté des textes et de la musique.

Daran et Jorane

Daran et Jorane

Voici quelques-unes des chansons entendues ce soir : Marie Rollet, Radisson, Ni Dieu…Ni Maître, Où tu vas, j’irai, Les allumettières, Manifestare, Lettres à Judith – Exil aux Bermudes, Marie – les- ombres, Papineau, j’insiste de toi – Hommage aux femmes autochtones disparues, Le botaniste – frère Marie-Victorin, Je sais que tu sais, etc.

Un petit mot sur les musiciens

Avec le violoncelle ou la harpe de Jorane ainsi que sa voix angélique, nous étions facilement transportés dans un monde céleste. Salomé Leclerc nous a étonné par la polyvalence de sa voix, son dynamisme à la batterie et à la guitare, Daran toujours aussi irrésistible avec sa voix mâle et son jeu de guitare, Jean-Martin Aussant discret derrière son piano apportait une belle douceur à la soirée, tant qu’à Alexandre Belliard, sa passion était palpable, ses yeux pétillants, sa voix douce nous transportait à travers les légendes toutes plus intéressantes les unes que les autres. On en aurait pris encore des heures et des heures de ces contes et chansons.

Quelle bonne idée d’avoir renouvelé l’expérience scénique de Légendes d’un peuple, on s’était ennuyé de ces belles légendes. Rappelez-vous qu’en 2015, le spectacle était en nomination comme spectacle de l’année au Gala de l’ADISQ, puis depuis ce temps, Alexandre n’a pas chômé puisqu’il a sortie deux nouveaux albums (tomes IV et V de la série).

Alexandre Belliard

Alexandre Belliard

Merci à Alexandre Belliard pour son courage d’avoir mené à bout de bras ce projet salutaire, que ne cessent de vanter les professeurs, les historiens et les amateurs de chansons.

Merci de la part du groupe pour leur producteur (David), du metteur en scène (Yann Perreau), de la sonorisation (Phillipe Pelletier) de l’éclairage (Anne-Marie Rodrigue)

Le spectacle du 4 février est complet. Pour les autres dates, consulter leur site :

legendesdunpeuple.quebec/

crédit photos: Marie-Josée Boucher

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top