Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Encore une fois, si vous permettez à la salle Albert-Rousseau, c’est 90 minutes de tendresse et de complicité entre la sublime Guylaine Tremblay et l’émouvant Henri Chassé.

28 février 2017 7 h 56 min 0 commentaire
Views: 132

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

Encore une fois, si vous permettez

Encore une fois, si vous permettez

Après un réel succès chez Duceppe à Montréal, voici enfin que la pièce Encore une fois, si vous permettez s’est arrêtée à la salle Albert Rousseau, dans le cadre de sa tournée québécoise de 33 dates.  Guylaine Tremblay chausse les souliers de Nana avec aisance et émotions.

Résumé

 « J’avais envie de la revoir, de l’entendre à nouveau. Pour le plaisir. Pour rire et pleurer. Encore une fois, si vous permettez. » Par ces mots du personnage du narrateur, voilà la demande que formule l’auteur Michel Tremblay. Revoir et entendre à nouveau Nana, sa mère, sa première et intarissable source d’inspiration. Mère et fils se retrouvent ainsi, le temps de cinq tableaux, au fil de dix années, avec leur complicité manifeste et leur affection rude, mais immuables. De fous rires en disputes, de l’amour de la vie à celui de la littérature et du théâtre, faites la connaissance de l’unique Nana, cette maman aimante, douée pour le dramatique, passée maître dans l’exagération et passionnée de romans et de téléthéâtres.

Cette pièce largement autobiographique, écrite trente ans après Les Belles-Soeurs, par Michel Tremblay et interprété par Rita Lafontaine il y a 18 ans, nous présente cette femme toute simple, que fut la mère de l’auteur, celle qui lui a permis de développer son imaginaire fertile, qui lui a appris à jouer le drame et qui, derrière ses airs bougons, lui a transmis un amour indélébile. C’est du moins ce que j’en retiens de cette soirée où le rire et les larmes se sont succédé, où les monologues de Nana, pour le moins farfelus parfois, mais toujours émouvants, ont su faire révéler en sous-texte les inquiétudes d’une mère pour son fils, l’amour trop grand pour son bébé.

Guylaine Tremblay

Guylaine Tremblay

On a beau voir Guylaine Tremblay dans des rôles marquants comme Annie et ses hommes et Unité 9, c’est au théâtre, dans le rôle de Nana, qu’elle joue son plus grand rôle à vie. Elle est tout simplement géniale! Elle EST Nana! Et pourtant, elle ne ressemble en rien à ce personnage joué avant elle par d’autres actrices exceptionnelles. Non, elle a fait sienne ce personnage plus grand que nature qu’on ne peut qu’aimer profondément.

Pour lui donner la réplique, Henri Chassé, qui interprète l’enfant narrateur, à 10 ans, 15 ans et 18 ans, sait se faire discret et complice de Guylaine pour nous donner des moments savoureux d’émotion, de tendresse et de franche rigolade aussi. Il sait laisser toute la place à sa Nana lors de ses monologues. Mais il sait aussi interagir, donner la réplique et montrer sa gratitude et son amour à cette mère peu orthodoxe dans ses propos.

Naturellement le texte puissant de Michel Tremblay est le troisième personnage qui fait la force de cette pièce. On a beau l’avoir déjà entendu, l’avoir maintes fois lu, il sonne toujours nouveau et beau à nos oreilles. Une relation mère-fils des plus émouvantes.

Guylaine Tremblay et Henri Chassé

Guylaine Tremblay et Henri Chassé

Au niveau de la mise en scène, Michel Poirier y va avec sobriété. Autant Nana est volubile, qu’elle arpente sa cuisine en gesticulant pour accentuer ses monologues, autant son fils demeure assis, sans bouger, à l’écouter parler. Dans ce huis clos, on retrouve seulement cette table et ces deux chaises sur ce plancher à carreaux. Et c’est tout, pas besoin d’autres choses. Les mots et les émotions sont les seuls autres accessoires nécessaires.

Pour cette première à Québec, on pouvait voir entre autres, le maire Régis Labeaume ainsi que Robert Lepage, dans cette salle comble. Entre chacun des cinq tableaux de la pièce, les gens ont applaudi chaudement. Et à la toute fin, avant même la tombée du rideau, les cris de jubilations ont fusé, des bravos, des applaudissements, et des gens debout ont acclamé ces deux acteurs pendant de longues minutes.

Encore une fois, si vous permettez, reviendra en supplémentaire le 2 octobre 2017 à Québec à la salle Albert-Rousseau

 texte de Michel Tremblay

Mise en scène de Michel Poirier
Décor : Olivier Landreville
Costumes : Mérédith Caron
Éclairages : Lucie Bazzo
Musique : Christian Thomas
Accessoires : Normand Blais

Assistance et direction de plateau : Geneviève Lagacé

Distribution des rôles

Guylaine Tremblay : Nana
Henri Chassé : Le Narrateur

La pièce Encore une fois, si vous permettez fera une tournée québécoise de 33 dates l’an prochain. Voici celles qui sont encore disponibles.

28 février 2017           Sherbrooke      Salle Maurice-O’Bready

3 mars 2017    Ste-Marie         Salle Mechatigan

4 mars 2017    Thetford Mines           Salle Dussault

7 mars 2017    Trois-Rivières  Salle J.-Antonio-Thompson

10 mars 2017  Laval   Salle André-Mathieu

11 mars 2017  Valleyfield      Salle Albert-Dumouchel

18 mars 2017  Terrebonne      Théâtre du Vieux-Terrebonne

19 mars 2017  Terrebonne      Théâtre du Vieux-Terrebonne

22 mars 2017  Granby            Le Palace

24 mars 2017  Gatineau          Salle Odyssée

25 mars 2017  Gatineau          Salle Odyssée

30 mars 2017  Longueuil        Théâtre de la Ville

31 mars 2017  Longueuil        Théâtre de la Ville

1er avril 2017  Longueuil        Théâtre de la Ville

15 septembre 2017     Ste-Geneviève Salle Pauline-Julien

16 septembre 2017 *  Ste-Geneviève *          Salle Pauline-Julien

22 septembre 2017     Beloeil Diffusion la Coulisse

2 octobre 2017            Québec            Albert-Rousseau

4 octobre 2017            Orléans            Centre des Arts Shenkman

5 octobre 2017            Orléans            Centre des Arts Shenkman

7 octobre 2017            St-Hyacinthe   Salle Juliette-Lassonde

8 octobre 2017            St-Léonard      Salle Saputo

14 octobre 2017          St-Eustache     Le Zénith

15 octobre 2017          Brossard          L’étoile Banque Nationale

20 octobre 2017          Ste-Agathe       Le Patriote

21 octobre 2017          Mont-Laurier   Muni-Spec

28 octobre 2018          Châteauguay   Château Scènes

1er novembre 2017 *  Roberval *

2 novembre 2017 *     Jonquière *     La Rubrique

8 novembre 2017 *     Gaspé *

10 novembre 2017      Rimouski         Théâtre Desjardins

11 novembre 2017      Rivière-du-Loup

12 novembre 2017      Montmagny

http://duceppe.com/piece/encore-une-fois-si-vous-permettez/

http://sallealbertrousseau.com/

crédit photos : courtoisie (duceppe)

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top