Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

JULIEN SAGOT | BLEU JANE

5 mars 2017 8 h 11 min 0 commentaire
Views: 61

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Sagot - Bleu Jane

Sagot – Bleu Jane

UN PEU PLUS DE DEUX ANNÉES APRÈS LA SORTIE DE SON APPLAUDI VALSE 333, L’AUTEUR, COMPOSITEUR ET INTERPRÈTE SIGNE BLEU JANE, UN IMMENSE TROISIÈME LONG JEU À PARAÎTRE LE 31 MARS, ET À ÊTRE CÉLÉBRÉ LE 6 AVRIL. 

C’est avec le rythme effréné d’une batterie distordue et les échos organiques d’un chaos d’électroniques qu’il vous happe d’abord, l’adroit manipulateur de sons. Une introduction étrange qu’il donne à l’ouverture de cet attendu long jeu, une piste saturée aussitôt faite ballade excentrique et chaude intitulée « Les racines au ciel », six minutes que l’on pourrait croire à la fois des secondes et des heures tant elle vous prennent, portées par cette voix et ces mots vastes. Et puis de là, plus jamais il ne vous laisse. De la luisante et désincarnée « Bleu corail électrique » jusqu’à l’éphémère et cavernicole « Fraise paradis », du groove hypnotique d’ « Ombres portées » à l’abstraction tintante d’« Autour des oeuvres de Exing Saong », de la pulsative et sensuelle « Les sentiers de terre » — dévoilée il y a quelques jours — au cinéma mélodique entiché de l’homonyme « Bleu Jane »; le nouveau Sagot s’écoute et s’écoule d’un trait.

Coréalisation habile de Sagot et du réalisateur, arrangeur et ingénieur du son Antoine Binette Mercier — celui-là même qui cosignait avec Sagot Valse 333 —, Bleu Jane se déploie avec largesse et sans limites là où son prédécesseur ouvrait la voie, dans un ailleurs qui n’appartient qu’à son créateur.

Cordes, claviers, voix, percussions, électroniques; l’album met entre autres à contribution les musiciens et interprètes d’élite que sont Fabienne Lucet, instrumentiste de renomée internationale, Mishka Stein (Patrick Watson), Robbie Kuster (Patrick Watson), François Lafontaine (Karkwa) et Frannie Holder (Dear Criminals).

À paraître le vendredi 31 mars sous l’étiquette Simone Records et à être célébré en formule 5 à 7 au O Patro Vys le jeudi 6 avril prochain, Bleu Jane — magnifiquement illustrée par l’artiste visuelle Julie Robinson — se veut une oeuvre virtuose, mais sans vanité, immense, mais à portée.

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top