Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Festival 24 h d’Opéra McGill présente 7 opéras

6 mars 2017 10 h 20 min 0 commentaire
Views: 28

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Info-Culture

Tags:

opera mcgillOpéra McGill conclue cette 60e saison spectaculairement festive le 10 et 11 mars avec une palette de régals opératiques pour tous les âges et tous les goûts! Le Festival Lisl Wirth boîte noire en folie présente deux soirées et une journée complète d’opéra dans diverses salles à Montréal. Le programme pour cet événement de grande envergure, choisi par Patrick Hansen – qui en est maintenant à sa 10e saison en tant que directeur artistique d’Opéra McGill – traverse plus de 325 ans d’histoire de l’opéra. Faisant partie du Festival Montréal en Lumière, le Festival Lisl Wirth boîte noire en folie saura assurément satisfaire les néophytes, les curieux et les mordus d’opéra!

Le vendredi 10 mars à 19 h 30 à la Salle Redpath
Dido & Æneas de Henry Purcell Ce monument de l’opéra baroque raconte l’amour de Dido, reine de Carthage, pour le héros troyen Æneas, ainsi que son désespoir lorsqu’il l’abandonne. Composé vers 1688, il s’agit d’un des plus anciens opéras anglais, et certainement l’un des plus aimés. Stephen Hargreaves dirige l’orchestre baroque de McGill, et la mise en scène est de Jessica Derventzis.
75 minutes, sans entracte; 15 $/10 $

Le samedi 11 mars à 11 h au Studio d’opéra Wirth
The Impresario de W.A. Mozart Composée en 1786, cette comédie en un acte de Mozart est un pur joyau. Chantée en anglais et en allemand, l’opérette est transposée en 2017 par Patrick Hansen, qui dirige. Avec une partition à la fois grotesque et belle, cette parodie de la vanité des « divas » de l’opéra est encore aujourd’hui complètement irrésistible. Jack Olszewski est le pianiste et directeur musical.
45 minutes; 10 $ incluant le café et un bagel avant l’opéra.

Le samedi 11 mars à 13 h à la Salle Pollack
Sid the Serpent Who Wanted to Sing de Malcolm Fox Composé en 1977, l’opéra du compositeur britannique Malcolm Fox met en vedette Sid, un serpent de cirque qui veut apprendre à chanter. Accompagné de ses amis, Sid voyage de par le monde en essayant divers styles de chant partout où il va – du grand opéra de Rome, au music-hall de Londres, en allant jusqu’à rocker à New York – trouvant éventuellement son propre style. Patrick Hansen est le pianiste et directeur musical de cet opéra coloré et interactif pour toute la famille.
45 minutes; 10 $/5 $/20 $ laissez-passer familial (4)

Le samedi 11 mars à 15 h 30 à la Chapelle Historique du Bon-Pasteur
Le portrait de Manon par Jules Massenet et L’heure espagnole de Maurice Ravel Deux opéras-comiques français d’un acte, le tout dans un seul et bel après-midi rempli de romance. Le portrait de Manon de Massenet, créé en 1894, célèbre le triomphe d’un jeune amour et du destin. Après avoir vu cet opéra chanté dans de magnifiques costumes d’époque, le public se dirige ensuite vers la galerie d’art de la Chapelle pour une interprétation moderne de L’heure espagnole (1911) de Ravel, qui met en scène un rendez-vous amoureux compliqué dans une horlogerie. Olivier Godin est le directeur musical avec le metteur en scène Jonathan Patterson.
2 heures avec un entracte; 25 $/15 $ incluant un verre de vin

Le samedi 11 mars à 20 h au Théâtre Paradoxe
A kékszakállú herceg vá (Le Château de Barbe-Bleue) de Béla Bartók et East o’the Sun, West o’the Moon de James Garner Le Festival boîte noire en folie culmine au Théâtre Paradoxe avec un programme double des plus contrastant, présenté dans un espace de style cabaret. L’opéra en un acte de Béla Bartók (1911) – magnifiquement lugubre – ne présente que deux rôles chantés : la nouvelle femme de Barbe-Bleue, Judith, qui, arrivant au château de son mari pour la première fois, ouvre avec appréhension une série de sept portes qui mènent à des mystères plus horrifiants les uns que les autres. Le directeur musical Stephen Hargreaves créer sa réduction d’orchestre pour quatuor à cordes, piano, et quintette de bois, mettant en vedette des musiciens de l’Orchestre de chambre de McGill. Chanté dans le hongrois original; Patrick Hansen dirige.

Finalement, Opéra McGill est fier de présenter la première Nord-Américaine de East O’ The Sun, West O’The Moon de James Garner (né en 1992), qui sera présent. Conte charmant et aventureux (qui met en scène un ours polaire chantant), cette histoire palpitante d’amour et de bravoure est inspirée d’un conte de fées norvégien. Direction artistique par Stephen Hargreaves avec mise en scène par Patrick Hansen.
2 heures avec un entracte; 25 $/15 $, bar ouvert toute la soirée

BILLETTERIE
555, rue Sherbrooke Ouest | Sur place ou par téléphone, du lundi au vendredi, de midi à 18h | 514-398-4547
Pour acheter les billets en ligne ou pour plus d’information : www.mcgill.ca/music

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top