Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Le cœur en braille de Michel Boujenah, un film touchant, rempli d’humanité et de tendresse, à voir en famille!

9 mars 2017 7 h 26 min 0 commentaire
Views: 33

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

Le coeur en braille

Le coeur en braille

Sorti en décembre dernier en France, voilà maintenant que le 3e long métrage de Michel Boujenah Le cœur en braille arrive enfin au Québec, le 10 mars prochain. Le film a été présenté en compétition officielle et en ouverture du 20e Festival international du film pour enfants (FIFEM) le 26 février dernier.

Le cœur en braille écrit par Michel Boujenah et Alfred Lot est une adaptation du roman éponyme de Pascal Ruter édité par les Éditions Didier Jeunesse et il met en vedette Jean-Stan Du Pac et Alix Vallot avec la participation de Charles Berling et Pascal Elbé.

Résumé

Marie est une adolescente passionnée de violoncelle et très douée à l’école. Victor (Jean-Stan Du Pac) est un garçon sympathique, dynamique, mais qui connaît quelques difficultés scolaires. Ignorant que Marie (Alix Vallot) est en train de perdre la vue, Victor tombe amoureux d’elle. Et petit à petit, à sa grande surprise, Marie se met à l’aider… Lorsque Marie lui révèle son secret, un pacte est conclu entre les deux adolescents : Victor l’aide à cacher son état afin qu’elle puisse passer le concours d’entrée au conservatoire. Une amitié indéfectible va naître de ce duo improbable, prêt à tout pour faire front face au reste du monde.

Alix Vallot et Jean-Stan Du Pac

Alix Vallot et Jean-Stan Du Pac

Le succès de ce film repose sur les épaules d’Alix Vallot et de Jean-Stan Du Pac qui interprètent les deux jeunes de 12 ans. La première est atteinte d’une maladie qui va lui faire perdre la vue rapidement et l’autre est follement amoureux d’elle, mais se sent trop nul pour l’approcher.  Dès les premières minutes du film, le public est conquis par ces deux adorables jeunes adolescents. En peu de mots et en quelques scènes, on comprend que la jeune fille, ne veut pas être prise en pitié et être envoyée à l’institut des aveugles trop vite, alors elle anticipe au lieu de subir. Elle apprend déjà à compter les pas, pour le moment où elle n’y verra plus. Et elle manipule le jeune Victor pour qu’il devienne son jeune complice. Alix Vallot est très crédible dans son rôle de jeune fille aux allures fragiles, mais à la ténacité et détermination du tonnerre.

Jean-Stan Du Pac, pour sa part, donne une belle vulnérabilité à son personnage de Victor, ainsi qu’une maturité impressionnante. Tout un acteur que ce jeune homme! On l’adore tout de suite. On aime voir ces deux jeunes ensemble, voir éclore leur amour l’un pour l’autre, mais surtout les voir s’entraider, envers et contre tous…

Alix Vallot

Alix Vallot

Mais la relation qui m’a le plus touché dans ce film, c’est celle de Victor et son père (joué avec beaucoup de sensibilité par Pascal Elbé). Au début, cette relation est très fragile. Ils se parlent peu, et ne se comprennent pas…Ils ont entre eux un deuil qui n’a pas été fait, celui de la mère qui est décédée il y a plusieurs années, mais dont le père n’accepte toujours pas. Le fils, lui, se sent abandonné par elle et croit que toutes les femmes feront de même. Au fil du temps, ces deux-là feront leur deuil et le fils deviendra même un peu le père de son père pour l’aider à traverser ce moment pénible.  Par la suite, le père sera plus apte à aider son fils à vivre son premier amour.

Ce film séduira autant les grands que les enfants, alors pourquoi ne pas aller le voir en famille. C’est un film qui fait rêver, qui touche, qui fait du bien.

Le film est distribué au Canada par AZ Films et prendra l’affiche au Québec le 10 mars. 

Distribution

Marie   ALI X VAILLOT

Victor  JEAN STAN DU PAC

Père de Marie CHARLES BERLING

Père de Victor  PASCAL ELBÉ

Haicam ANTOINE KHORSAND

Etienne ILLAN LEVI

Marcel NOA H LEVI

Azra VINCENT TALOCHE

Mère de Marie AUDE RUYTER

 

UN FILM DE MICHEL BOUJENAH

SCÉNARIO DE MICHEL BOUJENAH et ALFRED LOT

ADAPTÉ DU ROMAN « LE COEUR EN BRAILLE » ÉCRIT PAR PASCAL RUTER

PUBLIÉ PAR LES EDITIONS DIDIER JEUNESSE

PRODUIT PAR  ARIEL ZEITOUN et SIDONIE DUMAS

PRODUCTEUR ASSOCIÉ  HOPEWELL PRODUCTIONS – FRANÇOIS LAROUDIE

COPRODUIT PAR  SYLVAIN GOLDBERG, SERGE DE POUCQUES, NADIA KHAMLICHI

GILLES WATERKEYN

COMPOSITEUR DE LA MUSIQUE ORIGINALE PHILIPPE JAKKO

DIRECTEURS DE PRODUCTION CLÉMENT SENTILHES, LAURENT HANON

DIRECTEUR DE LA PHOTOGRAPHIE VINCENT VAN GELDER (SBC)

CHEF DÉCORATRICE NOËLLE VAN PARYS

CHEF OPERATEUR DU SON DIRK BOMBEY

CHEF MONTEUSE AMANDINE STELLETTA

1ER ASSISTANTE RÉALISATEUR  FREDDY VERHOEVEN

SCRIPTE CATHY MLAKAR

CHEF COSTUMIÈRE CATHERINE MARCHAND

CHEF MAQUILLEUSE  EMMANUELLE VELGHE

CHEF COIFFEUSE DANIÈLE PARMENTIER

CRÉATRICE COIFFURE  ISABELLE LUZET

CADREUR / STEADYCAMEUR MANU ALBERTS

RESPONSABLE POST-PRODUCTION AURELIEN ADJEDJ

 

Crédit photo : Courtoisie AZ Films

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top