Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

On fête la St-Patrick avec Rosheen à la Ninkasi

17 mars 2017 22 h 29 min 0 commentaire
Views: 100

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Lancement  de  Crossroads Ahead - Rosheen

Lancement de Crossroads Ahead – Rosheen

Le joyau de la musique celtique de la ville de Québec, le groupe Rosheen fête ses 20 ans et a profité de la St-Patrick pour lancer son nouvel album Crossroads Ahead dans une salle pleine à craquer de gens qui avaient le goût de découvrir le nouvel album et de fêter.

Pour souligner la St-Patrick, la Ninkasi offrait sa « lager blonde ou verte pour ceux qui le voulaient. Il y avait même des gens revêtus de vert, portant des lunettes lumineuses vertes, un chapeau et boucle pour la circonstance et même des cheveux illuminés. Il n’y a pas à dire, l’esprit était à la fête.

Les musiciens

Lynn Vallières: voix, bodhran (tambour irlandais)

Grégoire Painchaud: violon, piano, mandoline, jig

Michel Hénault: guitares

Barry Nameth: batterie et percussions

François Matte: flûtes irlandaises, tin whistles

Daniel Marcoux: basse électrique, contrebasse)

Comme l’a dit Lynn Vallières, la chanteuse du groupe, sortir un album, c’est comme un accouchement, ça fait très mal, mais c’est un événement heureux.

Rosheen à la Ninkasi

Rosheen à la Ninkasi

Le lancement-spectacle a débuté à 19 h 30 au lieu de 19 h probablement pour réussir à placer les gens qui n’arrêtait pas de rentrer et leur servir une bonne bière verte.  La première pièce « Busy Busy » a mit la table avec cette belle musique festive qui donne le goût de danser et de taper des mains. Le groupe a enchainé avec l’entrainante « Hit The Road » en nous faisant chanter et répéter certaines paroles. Puis, Lyne nous a chanté une histoire d’immigration, l’histoire de « Molly/Irish Reunion ».

On nous a expliqué l’origine de certaines chansons pour se donner un beat au travail pour carder la laine, les histoires entre les chansons étaient intéressantes, le problème c’est lorsqu’on est loin de la scène, les gens placotent entre les chansons et on en perd des bouts, mais j’imagine que c’est ça aussi la St-Patrick, des gens qui ont le goût de se retrouver de prendre une bonne bière et de fêter. Peu importe, on a bien aimé aussi les autres chansons de la soirée: « Fields of Gold, Mavourneen, Johnny Be Fair ».

À propos de Rosheen

Depuis sa création en 1997, Rosheen a charmé le public du Québec, des maritimes, de l’ouest canadien, des États-Unis et même du Danemark!

Rosheen, c’est six musiciens aguerris, six amis, qui partagent le même culte de la fête celtique. Ils manient de main de maître les balades envoûtantes, les reels endiablés, les pièces traditionnelles et ses compositions originales !

La sonorité unique de Rosheen est assurée par la diversité des instruments: violon, mandoline, flûtes irlandaises, guitares, contrebasse et basse, percussions multiples et la voix cristalline de la chanteuse.

Rosheen : Un must pour sa diversité. À découvrir pour sa musique irlandaise et écossaise incomparable.

www.rosheen.net/site/FrFramePrincipal.html

www.facebook.com/RosheenCelt/?fref=ts

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top