Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Vincent Vallières – Le Temps des vivants

17 mars 2017 16 h 44 min 0 commentaire
Views: 142

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Vincent Vallières

Vincent Vallières

Lancement mardi 21 mars à 17 h au Club Soda

Déjà le premier extrait Bad Luck a fait une entrée remarquée sur les radios du Québec (top 20 et réaction forte de la semaine) Cette musique entrainante au rythme contagieux nous envahi comme un vers d’oreille. J’aime bien aussi « Le pays du Nord » plus atmosphérique qui insuffle une dimension poétique au texte.

Est-ce que Le Temps des vivants, 7 e disque en carrière de Vincent Vallières continuera à charmer autant que Fabriquer l’aube, album certifié or, avec lequel Vincent avait fait une tournée de deux ans sur les routes du Québec. On n’en doute pas puisqu’unanimement Vincent Vallières est salué pour son authenticité, sa force d’évocation et son humanité.

Pour ce 7e album, Vallières s’est entouré de nouveaux collaborateurs pour la réalisation de l’album : les multi-instrumentistes George Donoso III (The Dears) et François Plante (Yann Perreau). La chanteuse Amélie Mandeville joint sa voix à celle de Vincent Vallières sur la moitié des titres et Andre Papanicolaou, complice de longue date, complète la belle équipe. Avec eux, « Vallières explore certaines sonorités et quelques avenues moins arpentées, tant dans l’écriture que dans l’interprétation et ensemble, ils proposent un album pop contrasté musicalement, allant de pièces festives à d’autres, plus intimistes.  (Pour ceux qui aiment lire les paroles, vous  trouverez un livret avec l’album physique)

Explication de Vallières sur le choix du titre « Le temps des vivants »

Le titre Le temps des vivants est un clin d’œil au poème de Gilbert Langevin.

« J’ai emprunté le titre à ce poème très beau parce que je trouvais qu’en 2017, la résonance de ces mots-là évoquait plein de choses. Le désir collectif de vivre ensemble, d’être inclusif, de continuer à sortir, à rire, à voyager, à avoir des enfants. L’urgence de vivre, on la ressent plus que jamais. Je pense que Le temps des vivants qualifie bien ce que je perçois des gens qui m’entourent, ouverts et respectueux de l’autre. Ça m’interpelle sérieusement, avec tout ce qui se passe, le fait que l’on refuse de se laisser démonter et que globalement, on réussisse, envers et contre tout, à vivre ensemble. »

Sur étiquette Spectra Musique, Vincent Vallières évoque des titres porteuses d’histoires d’amour, d’amitié, de famille, de renouveau, d’illusions ou de doute. Il signe les paroles et la musique de l’ensemble des chansons, avec la collaboration de l’auteur-compositeur Philippe B. qui cosigne Au matin du lendemain et Pascale Richard qui a coécrit Fille en fleur. Quant à François Plante, il a composé avec Vincent la musique de Pays du nord et À hauteur d’homme.

4 juin au Tour de l’île de Montréal

Vincent Vallières sera sur la ligne de départ du Tour de l’Île de Montréal le 4 juin prochain pour donner en chanson un élan aux participants.

Spectacles (regardez sur son site pour les autres dates de sa tournée)

21 avril 2017 à Québec à l’Impérial

19 octobre à Montréal à La tulipe

Regardez sur son site pour les autres dates de sa tournée

www.vincentvallieres.com/

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top