Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Entrevue avec Jean-Carl Boucher, Laurent-Christophe de Ruelle, Pier-Luc Funk et Simon Pigeon, du film 1987, dans le cadre de la Journée du cinéma canadien 150 !

20 avril 2017 7 h 28 min 0 commentaire
Views: 61

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

Laurent-Christophe de Ruelle, Simon Pigeon, Pier-Luc Funk, Jean-Carl Boucher

Laurent-Christophe de Ruelle, Simon Pigeon, Pier-Luc Funk, Jean-Carl Boucher

Mercredi le 19 avril dernier, dans le cadre de la Journée du cinéma canadien 150 présentée par REEL Canada, et Québec Cinéma, le public pouvait visionner gratuitement le film 1987, réalisé par Ricardo Trogi et tourné à Québec, au Musée de la civilisation à Québec. La projection avait lieu à 19 h 30 et a été suivie d’une séance de questions et réponses avec les quatre comédiens principaux du film : Jean-Carl Boucher, Laurent-Christophe de Ruelle, Pier-Luc Funk et Simon Pigeon.

Sortie en salle en 2014, cette comédie dramatique a séduit, diverti et touché les Québécois, obtenant un succès populaire extraordinaire. C’était donc une occasion en or de voir ou revoir ce film qui a su charmer le public d’ici et célébrer le cinéma d’ici.

Avant la projection, les quatre comédiens ont répondu à mes questions, en plus de se laisser prendre en photo avec les gens venus voir le film.

Est-ce que vous voyez encore, depuis la fin du tournage et de la promotion du film?

Laurent-Christophe de Ruelle «Oui, on se voit encore. Nous étions amis avant de jouer de ce film et on continue de l’être, même si on se voit moins, car on a tous d’autres projets. Une journée comme celle-ci est bien agréable pour nous, car elle permet de se revoir. Comme on est tous très occupés, de revenir ici pour une journée, où on peut déconner ensemble, et s’amuser dans cette belle ville qu’est Québec, on l’apprécie beaucoup! »

Est-ce que les gens vous parlent encore du film, à l’occasion?

Simon Pigeon «Oui, les gens nous en parlent encore du film. Ils ont aimé. Cela les a marqués, alors quand ils nous voient, ils nous en parlent. Le seul parmi nous que les gens ne reconnaissent pas sur la rue c’est Laurent. Son look a passablement changé (cheveux longs, barbe) et il a perdu du poids…Donc, il passe souvent inaperçu. Mais aujourd’hui, on voudrait que les gens le reconnaissent et l’apprécient » 

Anecdote : Lorsque les 4 comédiens ont été présentés sur la scène, juste avant le début de la projection, Laurent est entré sur scène, mais les 3 autres gars sont restés derrière le rideau, quelques secondes, histoire que Laurent se fasse remarquer et applaudir seul. On entendait les gars rigoler derrière le rideau. On sent bien la camaraderie entre eux et ils font constamment des blagues. Une entrevue avec les 4 comédiens en même temps, je vous le dis cela n’a pas été reposant… Tout a été une franche rigolade avec eux!

Y aura-t-il une suite à 1987?

Jean-Carl Boucher « C’est confirmé, il y aura une suite à 1987. L’histoire se passe en 1991, et à part moi, aucun des 3 autres comédiens ne sont dans le film, pour la seule raison que dans la vie de Ricardo à cette époque, lui et ses amis se sont perdus de vue et comme c’est sa vie et les événements réels qui lui sont arrivés, cela n’aurait pas été représentatif qu’ils soient là. Ricardo aurait aimé les intégrer au film, car il sait qu’on forme une belle gang autant à l’écran qu’en dehors. Pour ce qui est du tournage, cela aura lieu cet été et il y a une partie du tournage qui aura lieu à Montréal et l’autre partie en Italie.  »

Pour ce troisième volet, Ricardo Trogi racontera son voyage en ­Europe, plus précisément en Italie, sa terre ancestrale,  à l’âge de 21 ans

Quels sont vos accomplissements depuis 1987 et vos projets en cours?

Simon Pigeon « J’ai fait partie du film Prank, et j’ai une nomination pour un prix Iris, pour mon personnage dans le film, lors du prochain Gala des artisans Québec Cinéma, qui sera présenté en décembre prochain. Aussi, je suis de la distribution de la série de Sébastien Diaz, terreur 404»

Trois passionnés de littérature fantastique et de cinéma d’horreur, les auteurs Samuel Archibald et William S. Messier et le réalisateur Sébastien Diaz unissent leur talent pour créer une série d’histoires d’épouvante branchées sur les technologies du quotidien: TERREUR 404. Elle comprendra 8 épisodes de 8 à 12 minutes qui sont proposés dans le volet gratuit d’ICI TOU.TV.

Pier-Luc Funk «De mon côté, on va tourner Med, la 4e saison, ensuite, le chalet va sûrement revenir. Avec mémoire vive, on termine cet été. Ensuite, il y a une série télé que j’ai écrite avec Jean-Carl, qui est en pré-développement. Et à travers ça, je continue de jouer dans la LNI et la LIM en spectacle. »

Laurent-Christophe de Ruelle «De mon côté, c’est plus tranquille, je vais jouer dans la prochaine saison Les simone, qui est réalisé par Ricardo Trogi. Petit scoop, on va voir mes fesses… Ricardo a toujours voulu les voir… (blagues)… ìl a sûrement lu le scénario et pensé tout de suite à moi comme personne pouvant être game de jouer ce personnage (rires!). »

Un grand film d’ici pour rendre hommage à la cinématographie de chez nous

La Journée du cinéma canadien 150 a permet de faire rayonner, le 19 avril dernier, les histoires racontées par le biais de notre cinéma via différentes présentations de films qui se sont tenues d’un océan à l’autre. Cette année, l’événement a pris une envergure inégalée, et ce, grâce à l’important soutien de Patrimoine Canada et à l’association de REEL CANADA et de Québec Cinéma.

La mise en valeur de notre septième art par la Journée du cinéma canadien 150

Pour célébrer notre septième art, REEL Canada a été fier de présenter la Journée du cinéma canadien 150, un festival d’une journée qui braque les projecteurs sur le cinéma canadien. Près de 1 700 activités se sont tenues à travers le Canada pour mettre en valeur nos artistes, artisans et productions. Ce projet signature, qui s’insère dans les célébrations tenues en l’honneur du 150e anniversaire du Canada, est un condensé de culture qui offre une accessibilité accrue aux œuvres et aux talents d’ici. Le volet francophone de cette grande fête est soutenu par la porte-parole Sophie Nélisse.

https://canadianfilmday.ca/fr/

https://www.mcq.org/fr/activite?id=594604

Crédit photo : Shirley Noel

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top