Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Le spectacle «80’s Flashback» au Casino de Montréal: l’énergie des années 80 est de retour!

22 avril 2017 21 h 23 min 0 commentaire
Views: 1 003

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Daniel Ouimet

Tags:

80's Flashback du Casino de Montréal

80’s Flashback du Casino de Montréal

Hier soir, j’étais à la Première du nouveau spectacle «80’s Flashback» au Cabaret du Casino de Montréal, et l’énergie qui s’en dégage est aussi réelle que celle des années 80. Cette décennie est probablement celle qui a connu le plus de succès éternels, car au moins la moitié des chansons de la liste imposante sont encore jouées ou reprises de nos jours.  Les cinq chanteurs, accompagnés d’un orchestre de 4 musiciens et de 9 danseurs, présentent des numéros éclatants et solides.  Même s’il y a un brin de nostalgie, l’emphase est mise sur l’effet “wow” pour nous en mettre plein la vue.  Des succès de Prince, Madonna, Bryan Adams, Cyndi Lauper, Culture Club, Whitney Houston, George Michael, et bien d’autres, vont se mêler aux chansons de Gerry Boulet et Robert Charlebois. La quarantaine de chansons n’a oublié personne, sauf peut-être l’absence des succès de Michael Jackson.  Ce tourbillon des années 80 vous emportera et vous soulèvera de vos sièges à plusieurs reprises. C’est un spectacle à ne pas manquer d’ici au 6 mai 2017.

Serge Fortin

Serge Fortin

Les cinq chanteurs ont des voix très différentes les uns des autres, ce qui permet de couvrir tout le spectre vocal des années 80.  Pour Nancy Fortin, tout semble facile à chanter avec sa voix chaude et puissante. On la remarque à chacune de ses apparitions sur scène car elle donne du caractère à ses chansons et elle a un charisme fou sur scène.  Elle jongle avec les nuances dans «Time after Time», puis elle défonce le plafond d’énergie avec «How Will I Know».  Mais c’est son interprétation dans «The Greatest Love of All» qui réussit à nous donner des frissons et devient le showstopper du spectacle. Elle est intense et impressionnante autant par sa voix que sa présence sur scène.  On l’avait aussi remarqué au dernier spectacle du casino en novembre dernier, souhaitons la revoir encore.

Qui dit années 80, dit aussi période rock. Le chanteur-guitariste Serge Fortin est vraiment l’interprète de choix pour toutes les chansons de ce genre. Sa voix un peu rauque et énergique lorsqu’il s’accompagne à la guitare, donne du caractère à ses numéros. C’est d’ailleurs lui qui ouvre le spectacle avec «The Final Countdown» et «Born in the USA», donnant le ton à la soirée.  À chaque fois qu’il pousse sa voix, il est juste et puissant, avec une belle profondeur.  On le remarque particulièrement pour son interprétation des chansons de Gerry Boulet, son «Mony Mony» et ses chansons de Bryan Adams qui font lever la salle.

Yanick Lanthier dans «Wake Me Up Before You Go Go»

Yanick Lanthier dans «Wake Me Up Before You Go Go»

Yanick Lanthier est le caméléon du groupe. Il interprète des chansons de tous styles de chanteurs comme Boy George, George Michael, Robert Charlebois (arborant le chandail du Canadien), et plusieurs autres. À chaque fois, il ne se contente pas de chanter mais il se met dans la peau du chanteur grâce à la polyvalence de sa voix ronde et à l’aise dans tous les registres. De plus, il est excellent danseur, au point qu’il est difficile de le distinguer de la troupe dans ses numéros si ce n’était qu’il est le seul danseur à porter un micro. On lui a d’ailleurs réservé le numéro de clôture, «Footloose», éclatant et dynamique en tout point.  Avec ce dernier numéro, il a mis la barre haute pour la comédie musicale du même nom qui arrive en juin à Montréal.

La voix légèrement nasale de Katty Bessette lui permet de faire d’autres genres, comme «Sweet Dreams» et les chansons de Madonna, qui sont parmi les plus beaux numéros visuels, mettant en valeur les atouts des danseurs avec des costumes vraiment sexy. Avec sa voix de belting (voix de poitrine), elle fait aussi une bonne rockeuse dans «Illégal». Son numéro «Walking on Sunshine» dynamise l’atmosphère.

«Purple Rain»

«Purple Rain»

Le spécialiste du falsetto (voix de tête d’homme) et des aigus est David Latulippe. Ça lui permet d’interpréter magnifiquement les chansons de Prince, dont le «Purple Rain» qui est très sensuel grâce à une chorégraphie d’un couple de danseurs. Ses aigus puissants et juste lui servent aussi dans «Don’t You Forget About Me» et ses autres chansons.

Durant les 1h35 de spectacle (sans entracte) que dure le spectacle, vous y trouverez votre compte.  Les mises en scène de plusieurs numéros vous épateront, dont «Eye of the Tiger», l’aspect cinématique des chansons de «Flashdance», et les éclairages de «Shout».  D’autres numéros comme «Physical» vous feront rire en vous rappelant certains vidéos des années 80.  Ajouter à ces chanteurs des chorégaphies par des danseurs tous aussi bons que beaux, une salle de spectacle pleine de nouvelles technologies (100 projecteurs robotisés, système de son 3D, écrans DEL de projection) et dont la sonorisation est vraiment exceptionnelle, un orchestre rock aux sonorités des années 80, et vous avez le secret d’un bon spectacle.  Je recommande de voir le spectacle «80’s Flashback» autant pour les amateurs des années 80 que pour ceux qui aiment les spectacle à grand déploiement.  Il y a la possibilité d’ajouter une option de souper sur place à ce spectacle et d’en faire une soirée bien remplie.

Yanick Lanthier

Yanick Lanthier

Présenté au Cabaret du Casino de Montréal (1 Avenue du Casino, Île Notre-Dame) du 21 avril 2017 au 6 mai 2017 à 20h30.
Billets pour le spectacle (69.50$ tout inclus) et le souper (45.95$ taxes et services inclus) sont disponibles à http://www.Admission.com ou au 514-790-1245.
18 ans et plus seulement.

Productions Groupe Bazz Inc.

Photos: Gabrielphoto.ca

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top