Brisa Roché, Nouveau clip et Ep : Lit Accent

Brisa Lit Accent
Brisa Roché est de retour avec un nouveau maxi, Lit Accent, qui sort le 05 mai sur son label Kwaidan Records, et prolonge l’aventure de son dernier album Invisible 1 paru l’année dernière.
Pour son nouveau single Lit Accent, somptueuse ballade puissante et solaire aux accents indie-pop New Yorkais, Brisa Roché a fait appel à des arrangements de cordes et de guitares de Nick Zinner (guitariste des Yeah Yeah Yeahs avec qui elle avait déjà co-écrit le très réussi « Whistle« ).
Si les couplets semblent épurés et langoureux, l’exaltation des refrains lumineux donnent au titre une touche imparable et libératrice qui pousse certains à parler de Lit Accent comme de la « chanson pop parfaite ».
Dans cet univers de contrastes et  ce mariage gracieux de folk, pop indie et R&B, Brisa s’amuse avec les formats, ?sa voix s’amplifie pour devenir « enchanteresse » et taquiner celles de Kate Bush et de Lana Del Rey.
Pour regarder et diffuser le clip Lit Accent,cliquez sur ce lien : https://youtu.be/VPB-5sjNGqE
Accent
Lit Accent est un disque charnière pour Brisa Roché, toujours partagée entre les Etats-Unis et la France, deux pays, deux cultures musicales. Avec son single éponyme, Brisa Roché livre une ballade intense où l’influence new yorkaise se fait sentir à chaque note. Avec Nick Zinner (guitariste des Yeah Yeah Yeahs), elle a réussi à capter l’essence de la pop pour la restituer dans une chanson à la fois épurée et sensuelle. Une promenade entre New York, la Californie et cette France qui l’aime tant.
On découvre sur le Ep, une puissante relecture par Kid Francescoli du titre Lit Accent chargée d’infrabasses, de cascades d’orchestrations, donne à Lit Accent des accents de power-hit électronique. Le producteur de Blow Up  (aux multi-millions de vues) délivre une re-composition subtile aux sonorités amples qui font vibrer le crépuscule avec émotion et élégance. Autre perle à retrouver sur le disque : Beau oui comme Bowie. Ce titre fut à l’origine composé par le Gainsbourg dandy que l’on connait pour Isabelle Adjani. Le mélange des genres entre David Bowie et Serge Gainsbourg chantée en français par une artiste américaine offre une mise en abîme intéressante tout en rendant hommage à deux grands hommes.
Ghost Cup est un titre inédit propulsé par des rythmiques souples et mordantes, marque de fabrique des productions de Blackjoy. Brisa y distille une performance lyrique, épurée de R’nB soutenue par une ligne de basse dont la pulsation maintient sensuellement la tension tout en se frayant un chemin à travers la piste de danse !
Après avoir publié quatre albums en France, Brisa Roché était revenue vivre dans son pays natal, la Californie, celle du Nord des montagnes où poussent les séquoias et où rodent les pumas. Et dans son home-studio perché sur ses hauteurs-là, elle a compulsé pendant deux ans les musiques que lui ont fait parvenir musiciens, collaborateurs  réguliers ou non, producteurs de Paris et du monde entier. L’album Invisible 1 a marqué son grand retour et ses retrouvailles avec le public français qui a découvert une face introvertie soutenue par des arrangements de cordes et de guitares, et l’autre plus disco et électronique avec aux manette Blackjoy. Lit Accent prolonge l’échappée belle en quatre nouveaux titres.
Comme la chanteuse d’un girls group, Brisa Roché nous invite à marcher avec elle ou à s’enfermer dans sa chambre. Dans cet univers-là, Brisa s’amuse sur des formats courts, sa voix s’amplifie et vient taquiner celles de Kate Bush et de Lana Del Rey. Cette production libérée de toutes contraintes, entre plusieurs continents, entre studios américains et français, de la Californie profonde à Paris, donne à voir une Brisa Roché nouvelle qui prouve une fois de plus son art de la métamorphose.
anzh_brisarochecc81invisibleone3--2