Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Le Périscope présente son second LabOuvert

28 avril 2017 7 h 02 min 0 commentaire
Views: 23

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Olivier Lépine

Olivier Lépine

‘Chapitres de la chute” mis en scène par Olivier Lépine, vendredi 5 mai

(début de la présentation à 17 h 30)

Formule festival 5 à 7? Studio Marc Doré, entrée libre

En novembre dernier, l’équipe du Théâtre Périscope faisait l’annonce d’une nouvelle initiative, les LabOuverts. Le public est invité, et ce gratuitement, à assister à des présentations publiques, aboutissement de plusieurs jours de création rendus possibles par l’offre de résidence du Périscope. Ce vendredi 5 mai en formule 5 à 7, tous sont conviés à assister à la première partie du travail de la compagnie Portrait-Robot et d’Olivier Lépine sur le texte colossal de Stefano Massini, Chapitres de la chute. Le Périscope annonçait, il y a quelques semaines, qu’un deuxième LabOuvert sur la seconde partie de leur travail serait présenté au cours de la saison 2017-2018.

Chapitres de la chute : Saga des Lehman Brothers, pièce fleuve en trois parties?

Chapitres de la chute de Stefano Massini retrace, de la naissance à la chute, l’histoire de l’empire Lehman Brothers et se développe sur plusieurs générations en mettant en scène près de deux siècles de capitalisme américain. « La force théâtrale et politique de Chapitres de la chute est de remettre l’humain au cœur de l’élaboration d’un système qui, aujourd’hui, nous apparaît dépourvu de visage. Il place celui-ci au milieu de la mer de chiffres », explique Olivier Lépine. Après dix jours de création et d’exploration de la première partie du texte (du 24 avril au 5 mai), l’équipe de Chapitres de la chute présentera au public le résultat de son travail pour une première fois.

Olivier Lépine

Finissant du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2005, Olivier?Lépine est fondateur de Portrait-Robot et cofondateur de tectoniK. Avec? cette dernière compagnie, qu’il codirigea jusqu’en 2011, il a orchestré,? entre autres, les mises en scène de Purifiés de Sarah Kane, de Symbioses? de Jocelyn Pelletier ainsi que de Vertiges, création multidisciplinaire pour ?lequel il fût finaliste aux Prix d’excellence des arts et de la culture pour la ?meilleure mise en scène. Il a aussi réalisé les mises en scène de Le K?Buster (7981 théâtre / nomination aux Prix d’excellence des arts et de la? culture pour meilleure co-mise en scène 2008), ! VivaPinoshit ! (Les?Exilés), Barbe Bleue (Les Écornifleuses) et Coronado (Des miettes dans la?caboche / meilleur spectacle de la relève, saison 2013-14, Première?Ovation) ainsi que celle du classique Roméo et Juliette présenté au Théâtre de la Bordée en 2011. Il fonde et dirige Portrait-Robot depuis 2013 compagnie avec laquelle il a présenté Femme non-rééducable / Anna P. puis son premier texte, Architecture du printemps, solo présenté en mars 2016 à Premier Acte. Olivier a également cofondé Les Chantiers / constructions artistiques présentés dans le Cadre du Carrefour international de théâtre. Depuis janvier 2011, il enseigne et fait le suivi artistique auprès des étudiants de la formation professionnelle à l’École de cirque de Québec.

Chapitres de la chute mis en scène par Olivier Lépine? ce vendredi 5 mai à 17 h (début de la présentation à 17 h 30)? Formule festival 5 à 7 ?Studio Marc Doré, entrée libre – contributions volontaires acceptées?

Texte : Stefano Massini / Traduction : Pietro Pizzuti?Mise en scène : Olivier Lépine?Équipe de création : Annabelle Pelletier Legros, Bruno Matte, Danielle Le Saux-Farmer, Jean- René Moisan, Josué Beaucage, Julie Lévesque, Maxime Perron, Mustapha Aramis, Olivier Lépine, Réjean Vallée et Vincent Champoux?Agent théâtral du texte : L’Arche Éditeur

LabOuvert : ou l’importance du lien entre le public et la création

Étape importante du travail des artistes, les Lab Ouverts sont l’occasion pour les compagnies de recueillir les impressions et commentaires du public en vue de pousser la création plus loin. Les résidences d’artistes au Périscope ne datent pas d’hier. Fidèle à sa mission d’être ouvert sur tous, tant vers le public que les artistes, le théâtre a toujours mis à la disposition des compagnies de la ville de Québec ses salles, son matériel et son équipe afin de les épauler dans la création de nouveaux spectacles. Avec les LabOuverts, la tangente tant à se définir. Marie-Hélène Gendreau, coordonnatrice artistique, l’explique ainsi : « Le Périscope est reconnu dans le milieu théâtral de Québec comme étant un lieu de prédilection pour oser des paroles, des approches différentes et renouveler les formes dramaturgiques. Le but des LabOuverts en formule 5 à 7 est de créer l’engouement autour d’un projet en construction et aussi de permettre aux artistes de rencontrer des spectateurs pour valider des parts de travail et ainsi guider la suite de leurs recherches ».

Les LabOuvert seront reconduits lors de la saison 2017-2018 avec la seconde partie du travail d’Olivier Lépine et de son équipe, ainsi qu’avec un marathon de 6 heures, Pisser debout sans lever sa jupe d’Olivier Arteau.

Les LabOuverts : une invitation à festoyer la création dans sa pulsion primitive et non achevée.

Le Théâtre Périscope, 2 rue Crémazie Est, Québec
Billetterie : 418 529-2183
theatreperiscope.qc.ca

Crédit photo : Isabelle Leblanc

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top