Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Dans À la vie, À la mort, Marcia Pilote nous ouvre son cœur et son âme, en toute sincérité sur le sujet de la mort et surtout de la vie.

29 avril 2017 12 h 43 min 0 commentaire
Views: 24

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

À la vie, À la mort

À la vie, À la mort

En librairie depuis le 12 avril dernier, le livre À la vie, À la mort est le témoignage sincère et réfléchi de Marcia Pilote sur la mort, mais surtout la vie de son âme sœur Anne-Marie.

Résumé

Marcia n’a jamais eu peur de vivre, mais a toujours eu tellement peur de mourir. Anne-Marie, son amie de toujours, a décidé, à la suite d’une récidive de cancer, de ne pas subir de traitements et de vivre les derniers mois de sa vie dans la joie et la sérénité. Marcia a alors su qu’elle était en train de recevoir le plus beau cadeau qui soit : être aux premières loges pour en arriver à voir la mort sous un autre angle. L’angle de la VIE. Depuis, elle ignore si elle sait mieux comment mourir, mais chose certaine, elle sait vivre, encore plus. 

Le livre débute avec une citation de Guy Corneau «La question n’est pas de se demander s’il y a une vie après la mort, mais de tout faire pour qu’il y ait une vie avant la mort.» Quelle belle façon de résumer les choses!

J’étais ambivalente à lire ce bouquin, car d’un côté, la mort, j’essaie d’y penser le moins souvent possible, c’est un sujet qui me déprime. Mais en même temps, je savais que Marcia Pilote m’amènerait à réfléchir, à me questionner, à m’émouvoir, à me brasser en dedans… et c’est exactement ça qu’elle a fait.

Dans son livre, Marcia Pilote nous présente Anne-Marie, sa grande amie, qu’elle a accompagnée vers la mort quand cette dernière a choisi d’affronter un cancer sans chimiothérapie. Elle nous raconte comment elle a vécu ces moments avec son amie, mais aussi comment elle a grandi humainement à ses côtés, comment elle a changé sa vision de la vie et comment elle ne sera plus jamais la même personne dorénavant.

Marcia Pilote, nous parle bien candidement, comme à une amie. Elle rend hommage à Anne-Marie qui a su si bien accepter et vivre les derniers moments de sa vie avec sérénité. «Une femme de cinquante-deux ans en fin de vie avec une telle sérénité et une telle luminosité…»  Aussi, elle nous partage ses réflexions face à la mort, au deuil, mais aussi sur l’amitié et surtout face à la vie.

Elle a voulu nous faire connaître Anne-Marie pour que l’on sache qu’elle existe, et pour qu’elle puisse nous inspirer à faire ce qu’il y a de plus difficile au monde :  apprendre à se détacher et à accepter la fin. «Il faut apprendre à laisser partir, pas à quitter, mais à laisser partir les gens, les choses, les situations »

À côtoyer Marcia et Anne-Marie, dans ce livre, on apprend à «Être présente au moment»  à «être vraiment toute là»… comme si toujours, c’était la dernière fois que l’on vivait ce moment. Vivre à fond son moment présent. «S’il vous restait 2 ans à vivre sur cette terre comment souhaiteriez-vous les vivre ? » Voilà une question bien simple qui mérite qu’on y réfléchisse longuement et qui peut remettre en question la façon que l’on vit présentement.

Il faut apprendre le lâcher-prise, voilà une autre chose sur laquelle, elle met l’emphase. «S’il y a une chose sur laquelle on n’a aucun contrôle, c’est bien la mort… Pourquoi sommes-nous incapables de parler de la mort, de notre mort? Parce qu’on n’est pas habitués à baisser les bras devant une situation. On a appris à tout contrôler…mais face à la mort, on ne peut rien faire

«Faut-il attendre de savoir qu’on va mourir pour savoir vivre si bien ? Si on apprend à savoir mourir, est-ce que nous saurons mieux vivre ?» Voilà une autre belle question qu’elle nous amène Marcia dans son livre et qu’elle se pose elle-même.

Bref, ce livre est un bon complément au documentaire La mort m’a dit qui a été réalisé par Marcia, avec son amie Anne-Marie en fin de vie. C’est aussi un très bon livre d’accompagnement pour ceux qui veulent faire un cheminement face au sujet de la mort, du deuil, mais surtout pour ceux qui veulent apprendre à vivre pleinement, maintenant, sans avoir peur de la mort.  Voir la mort sous l’angle de la vie !!! Quelle idée originale !

Marcia Pilote

Marcia Pilote

Marcia Pilote œuvre dans le milieu des médias à titre d’animatrice, de conceptrice et de recherchiste. Elle donne des conférences et, depuis peu, sa chaîne MARCIA COMME JE L’AIME rallie les femmes du Québec sur le Web. En 2016, elle a produit le film documentaire La mort m’a dit, racontant les derniers mois de vie de son amie Anne-Marie.

Date de parution : avril 2017
Nombre de pages : 240 pages
Prix 22,95 $

 

Édition Libre Expression

http://www.editions-libreexpression.com/

 

 

 

 

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top