Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Après l’hiver, le printemps de Sophie-Luce Morin, la séparation expliquée aux enfants de manière simple, efficace et divertissante!

29 avril 2017 6 h 30 min 0 commentaire
Views: 58

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Shirley Noel

Tags:

Après l'hiver, le printemps

Après l’hiver, le printemps


Après l’hiver, le printemps
de Sophie-Luce Morin, aux éditions du Phoenix est son douxième ouvrage. Un petit livre pour les 6 à 8 ans avec pour thème la séparation qui est expliquée aux enfants de manière simple, efficace et divertissante!

Résumé

La maison est vide depuis que Marina voyage pour son travail. De son côté, Romain est triste et travaille lui aussi comme un forcené, abandonnant à leur sort Lolita, la petite chatte siamoise, et James, son petit frère. Une querelle n’attend pas l’autre, entre Marina et
Romain. Comment cette histoire finira-t-elle ? Lolita ne perd jamais son optimisme, malgré tout. Parviendra-t-elle à convaincre son frère que l’hiver ne dure jamais éternellement?

Il n’est pas facile d’aborder des sujets tel que le deuil, la famille reconstituée, la séparation, et encore moins, quand ces thèmes doivent être expliqués aux enfants. Sopie-Luce Morin semble avoir le don pour raconter les choses simplement avec des mots que les enfants comprennent, car son douzième ouvrage jeunesse Après l’hiver, le printemps, aborde la séparation familiale de manière un peu ludique, en mettant en scène Lolita la chatte comme narratrice et James le chiot, son petit frère.

L’auteure prête des émotions et des réflexions humaines à ces deux animaux, ce qui fait qu’on ne peut s’empêcher de s’attacher à eux et les enfants peuvent facilement s’identifier à eux, dès les premières pages. Et les superbes illustrations de ces personnages remplies de tendresse et d’affection (comme on peut le voir sur la page couverture en autres) de Nadia Berghella qui les accompagnent, font en sorte de pouvoir mettre une image dans la tête de l’enfant pour ajouter à l’expérience de la lecture.

Écrit en grosses lettres, avec des mots simples et faciles à lire, l’enfant peut soit se faire lire l’histoire, ou encore le lire lui-même dépendamment de ses capacités de lecture. Mais, je crois qu’il peut être fort intéressant de lire ce livre avec son enfant, pour amener la discussion sur ce sujet délicat de la famille, les chicanes de couple parfois, l’ambiance familiale, la séparation pour le travail, ou la séparation définitive lorsque le couple ne fonctionne plus. Aider l’enfant à se déculpabiliser lorsque cela survient et le rassurer sur son avenir avec ses parents, voilà un peu ce que ce petit livre apportera à ceux qui le liront, en plus d’être un bon divertissement pour l’enfant qui aime des histoires avec des animaux comme personnages.

Sophie-Luce Morin

Sophie-Luce Morin

Sophie-Luce Morin est née à Hauterive le jour même de son anniversaire, sous le signe du Tigre, ascendant Sceptique. Toute son enfance s’est déroulée sans heurt, ses parents ayant agi avec elle comme si elle était normale.
Depuis plusieurs années déjà, elle se consacre à l’écriture d’une succession de niaiseries qui se déclinent en divers genres : albums, poésies, romans, scénarios, verbiage universitaire, procès-verbaux insipides, rapports annuels soporifiques et demandes de subvention.
Plus sérieusement, Sophie-Luce adore les pâtes, ses enfants (souvent), le velouté de courge musquée, les carrés aux dattes, le brie fondu aux canneberges, son héros (presque tout le temps), les carottes trempées dans le baba ganouj, ses amis (la plupart du temps), les fleurs et tout ce qui est bleu et pas nécessairement comestible, l’ordre de ses préférences étant aléatoire et soumis à quelques principes biologiques obscurs qu’elle-même parvient mal à décrypter.
Plus sérieusement encore, Sophie-Luce Morin est titulaire d’une maîtrise en études littéraires et poursuit des études universitaires en psychologie à l’Université du Québec à Montréal.

Nadia Berghella

Son portfolio fourmille de personnages créés au fil de ses onze années d’expérience dans le domaine de l’illustration.Artiste vive et spontanée, c’est par des traits souples et fluides qu’elle demeure accessible à tous. S’imprégnant à chaque fois de son sujet, elle donne vie à ses dessins tout en nuance et en finesse.De l’univers des enfants à celui des grands… elle danse entre pinceaux, pastels, et pixels. Le médium utilisé varie selon les goûts et les sujets. Elle aime, l’aquarelle, la gouache en pastille, l’acrylique, le pastel gras et sec. La texture et les couleurs vives font partie d’elle-même.Nadia se passionne autant qu’au premier jour ! Elle continue d’élargir ses horizons, et aime collaborer avec des gens dynamiques… et inspirants.

Thèmes abordés :        Famille, travail, séparation

Auteur :           Sophie-Luce Morin

Illustration :     Nadia Berghella

Date de parution :       Mars 2017

Collection : Oiseau-mouche

Format :           Roman de poche, 93 pages

Public cible :   6 ans et plus

Prix :    8.95 $

Éditions du Phoenix

http://www.editionsduphoenix.com/

http://sophieluce.com/

Fiche technique (pdf)

Guide pédagogique (pdf)

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top