Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Yvan Pedneault brûle les planches du Capitole pour 2 soirs

29 avril 2017 1 h 13 min 0 commentaire
Views: 421

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Yvan Pedneault s'accompagnant à la guitare

Yvan Pedneault s’accompagnant à la guitare

Sexy, charmeur, énergique et performant autant par ses déhanchements que par sa voix au large spectre, Yvan Pedneault grand finaliste de La Voix 2016, nous a agréablement surpris avec son choix de chansons et il nous a fait triper toute la soirée.

En plus de présenter plusieurs chansons de son tout premier album, qu’il sortira le 12 mai, incluant la pièce “La dernière fois” écrite par son coach Marc Dupré, Yvan a interprété des succès incontournables des années 70 et 80, ainsi qu’une sélection personnelle de chansons du groupe QUEEN, en hommage à son légendaire chanteur Freddy Mercury.

Le spectacle a débuté avec Yvan au milieu d’un éclairage digne des grandes stars nous interprétant« La dernière fois ». Il a poursuivi avec « The Best Day Of My Life, et Unis à nos voix », mêlant ainsi durant la soirée des chansons en anglais et en français.

Avec ses interprétations qui ont marqué le Québec, Yvan Pedneault a su combler les  nostalgiques du bon vieux rock qui bouge, mais il nous a étonné avec des chansons qu’il écoutait dans le camion de son père comme ce medley country : «  Mille après Mille, Six heure moins quart, Perçes les nuages ». Un registre qu’on lui connaissait moins, mais qu’il chante à merveille.

Yvan Pedneault et son band

Yvan Pedneault et son band

Un autre medley très apprécié, fut les trames sonores des films. « Merci à ses sœurs qui écoutaient plusieurs films de danse, ça permis à Yvan d’en apprécier la musique et de nous rendre nostalgique d’une certaine époque. Dès la première chanson, on s’est tous levé pour suivre le rythme de : « Unchained Melody, pretty Woman, Do You Love Me, Can ‘t Buy Me Love, The Power of Love, Footloose ». C’est sur cette ovation, que la première partie se terminait.

Au retour, Yvan a attaqué les grosses pointures avec de la musique entrainante. Nous avons entendu entre autre : « J’te gâte all Dresses, We Will Rock You, don ‘t stop Me Now, Somebody To Love, We are te Champion. Pas besoin de vous dire qu’Yvan et son band se sont mérités une longue ovation.

Yvan en a profité pour remercier plusieurs personnes, Simon Gauthier et Garry à l’éclairage, Nicolas Dion à la sonorisation, Mme Brigitte St-Aubin à la production.

Yvan était bien entouré par une bande de feu comme il les appelle ; quatre musiciens talentueux et complices. Olivier Campeau à la batterie, Philippe Godin à la basse, Hubert Mathieu à la guitare et Philippe Turcotte au clavier et aussi directeur musical. Le bassiste et le guitariste se déhanchaient à l’occasion tout comme le faisait Yvan Pedneault qui habitait la scène et s’y sentait très à l’aise.

En rappel

Yvan Pedneaut et son beau sourire

Yvan Pedneaut et son beau sourire

There for You, Bohemian Rahapsody, etc.

 Une soirée qui nous a procuré de la joie et fait oublier le mauvais temps qui persiste.                                                                                     

À propos dYvan Pedneault

Depuis 10 ans, Yvan a fait partie de la distribution de Notre-Dame-de-Paris, autant en anglais qu’en français, en plus de performer dans la revue musicale Queen Extravaganza.

Gâtez-vous, écoutez quelques extraits.

https://www.youtube.com/watch?v=zyANO_SS2sM  (Somebody To Love)

https://www.youtube.com/watch?v=0gFTe35mUso (We are the Champion)

https://www.youtube.com/watch?v=m4c44qHrPSE (“La dernière fois”)

http://www.lecapitole.com/fr/

Encore au Capitole le 29 avril à 20 h

Sortie d’album : 12 mai

Galerie photos

http://www.petermarcoux.com/yvan-pedneault/

Crédit photos : Peter Marcoux

Print Friendly
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top