Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Amadeus Live: Mozart à la Place des Arts

6 juin 2017 22 h 20 min 0 commentaire
Views: 23

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Augustin Charpentier

Tags:

Tom Hulce

Tom Hulce

Les 2 et 3 juin derniers, Amadeus, le long-métrage de Miloš Forman, était présenté en version orchestrale à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

C’est dans cet écrin que s’est élevée la musique de Wolfgang Amadeus Mozart, essentiellement, interprétée par cent-deux musiciens dirigés par le chef d’orchestre Jeffrey Schindler, auxquels s’ajoutaient la soixantaine de voix issues du choeur Saint-Laurent.

Amadeus passait au-dessus, sur un écran géant surplombant les passages des concertos, symphonies, opéras… présents dans le chef d’oeuvre du réalisateur américain d’origine tchécoslovaque qui retrace la vie et l’oeuvre du compositeur autrichien, de l’enfant prodige emmené par son père à faire le Grand Tour des cours européennes, à sa mort et au Requiem.
Le film biographique adopte le point de vue de la rivalité de Mozart (Tom Hulce), romancée, avec Antonio Salieri (F. Murray Abraham), compositeur de la cour sous l’empereur Joseph II.
Sorti en salle en 1984, Amadeus, tiré de la pièce éponyme de l’anglais Peter Shaffer, passa le rideau de fer pour remporter huit Oscars.

Place des Arts, l’orchestre s’accordait à la note près aux coupes opérées par le cinéma dans les différentes pièces musicales, déposant les instruments, les reprenant suivant les scènes du film avec une synchronicité au métronome.
Les moments les plus émouvants furent ceux où l’œil et l’oreille étaient le plus étroitement accordés, c’est-à-dire lorsque l’on voyait et entendait Mozart diriger ses opéras, L’Enlèvement au sérail, Les Noces de Figaro, Don Juan, La Flûte enchantée comme s’il dirigeait lui-même les musiciens en-dessous, sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier. Là, le compositeur se montrait de très près, et sa musique, au premier plan, se livrait.

Crédits photographiques: Attila Glatz Concert Productions

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top