Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Une pluie de rire avec la comédie « le Placard » au Théâtre Petit Champlain

21 juillet 2017 1 h 08 min 0 commentaire
Views: 178

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Les comédiens de la pièce "Le Placard"

Les comédiens de la pièce “Le Placard”

Vous avez ri avec le Dîner de cons, attendez-vous à rire encore à gorge déployée dans la comédie de Francis Veber « Le Placard » avec le bouquet de comédiens talentueux choisi pour la mise en scène réaliste et surréaliste de Nicolas Létourneau. (Fous rires garantis)

Tout d’abord Hugues Frenette qui se glisse dans la peau du sympathique et attendrissant personnage François Pignon répend la fausse rumeur qu’il est homosexuel dans le but de conserver son emploi dans une entreprise de confection de préservatifs masculins.

Chacun des personnages a une fonction bien précise dans l’entreprise. Le voisin de Pignon, Bertrand Alain, a eu la lumineuse idée d’envoyer une photo transformée de Pignon en homosexuel et prend ensuite son pied à écouter toutes les histoires invraisemblables de Pignon transformé en homme cool au lieu du comptable beige qu’il était.

Patric Saucier dans le rôle de Félix Santini est fabuleux. De grosse brute, et de gars qui n ‘aime que le football et haï les homosexuels, on le verra se transformer graduellement en homme tendre et il nous fera rire aux larmes par son dîner où l’on sent le malaise, il saura nous attendrir aussi par sa vulnérabilité.

Les collègues au bureau "Le placard"

Les collègues au bureau “Le placard”

Guillaume, interprété par Charles-Étienne Beaulne s’est payé la tête de Santini dont il veut changer sa mentalité et le rendre moins homophobe. Ira-t-il trop loin dans son plan ?

Les deux filles de bureau, la chef comptable (dont le patron Jack Robitaille voudrait bien finir par avoir des faveurs) et une secrétaire, font du « méméring » sur tout et rien et voudrait bien en savoir plus sur Pignon. Alexandrine Warren (Mademoiselle Bertrand) et Ariane (Joëlle Bourdon) toutes les deux impeccables de gentillesse et d’hypocrisie.

Cette comédie qui s’installe graduellement en première partie, arrive à maturité en deuxième partie et nous fait vraiment rire par tout ce qui arrive et la finale s’avère très surprenante.

Décor

Le décor se fait sur 2 étages, le haut représentant la maison de Pignon et son voisin très présent. Le bas, se divise en section comme dans un bureau. Les filles, le bureau de Pignon, la salle de café, et les nombreux corridors et bureaux que l’on peut deviner.

Musique

La musique est présente, belle et ajoute une couleur aux nombreux segments de la pièce.

Réflexion

Une pièce pour se détendre, pour rire, qui fait du bien et en même temps on peut se poser des questions sur l’homosexualité, est-ce encore tabou ? L’atmosphère des bureaux, est-ce encore cela ? Des coupures de postes, des clans, des rejets, est-ce que tout ça existe encore ?

Bravo pour cette pièce à saveur d’été et aux comédiens qui ont su transformer 1 h 40 de notre temps en sourire et en rire.

Qui est François Pignon ?

Hugues Frenette dans le rôle de François Pignon

Hugues Frenette dans le rôle de François Pignon

François Pignon est apparu pour la première fois à l’écran en 1973 dans un film non pas de Veber mais d’Edouard Molinaro, L’emmerdeur, où il était incarné par Jacques Brel.

Caractéristiques : Timide, modeste, très naïf et d’une grande gentillesse (un peu trop grande, parfois…). Mine apathique, gaffeur invétéré, inégalable. Pignon est ce qu’on appelle une personne beige avec son côté morne et triste.

Pignon arrive dans une situation qui le dépasse et il parvient toujours à s’en sortir en toute inconscience. On ne peut faire autrement que de s’attacher à ce personnage malgré nous. Hugues Frenette, nous le rend attachant et en fait presqu’un héros.

Théâtre Voix d’accès

Comédie de Francis Veber
Mise en scène de Nicolas Létourneau
Distribution :

Bertrand Alain (le voisin)

Charles-Étienne Beaulne (Guillaume)

Joëlle Bourdon (Ariane)

Hugues Frenette (François Pignon)

Jack Robitaille (le patron)

Patric Saucier (Santini)

Hugues Frenette (Pignon) et Bertrand Alain (Le voisin)

Hugues Frenette (Pignon) et Bertrand Alain (Le voisin)

Alexandrine Warren (Mademoiselle Bertrand)

Présenté du mercredi au samedi au théâtre Petit Champlain

www.theatrepetitchamplain.com
19 au 22 juillet 2017 | 20 h
26 au 29 juillet 2017 | 20 h
2 au 5 août 2017 | 20 h
9 au 12 août 2017 | 20 h
16 au 19 août 2017 | 20 h
23 au 26 août 2017 | 20 h

Galerie photos : https://www.flickr.com/photos/infoculturephotos/albums/72157686445716686

Crédit photos : Réjeanne Bouchard

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top