Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

LE FESTIVAL D’OPÉRA DE QUÉBEC : UNE 7e ÉDITION VARIÉE ET AUDACIEUSE !

6 août 2017 13 h 03 min 0 commentaire
Views: 42

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Lise Breton

Tags:

Des artistes de la production Louis Riel Photo @Lise Breton

Des artistes de la production Louis Riel Photo @Lise Breton

Pierre A. Goulet, président du conseil ainsi que M. Grégoire Legendre, directeur général et artistique sont heureux de dresser un bilan positif de la 7e édition du Festival d’opéra de Québec qui se tenait du 24 juillet au 5 août.

Grâce à la collaboration, pour une deuxième année consécutive, du partenaire majeur du Festival, BMO Groupe financier, et de grands acteurs culturels dont l’Orchestre symphonique de Québec, Les Violons du Roy, la Sinfonia de Lanaudière, Jeunesses Musicales Canada, Tempêtes et Passions et le Chœur de l’Opéra de Québec, la ville de Québec a vibré pendant deux semaines au rythme de l’art lyrique. Un record de 300 artistes incluant trois orchestres ont foulé les planches dans des lieux de diffusion exceptionnels tels que le Grand Théâtre de Québec, le Palais Montcalm, le Théâtre La Bordée, la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, la cour du Vieux-Séminaire de Québec, la Cathédrale Holy Trinity, La Maison Jaune ainsi que les nombreux lieux publics qui ont accueilli la brigade lyrique. Le Festival a été aussi l’occasion de découvrir beaucoup de jeunes talents et d’engager un grand nombre de jeunes artisans.

 

Le Gala sous les étoiles : rempli à pleine capacité malgré la température

Le Festival a été lancé le 24 juillet par un concert sous les étoiles consacré aux grands airs d’opéras. Cet événement à guichets fermés mettait en vedette huit de nos meilleurs artistes lyriques québécois : Lyne Fortin, Magali Simard-Galdès, Julie Boulianne, Antoine Bélanger, Antonio Figueroa, Éric Thériault, Christopher Dunham et Jean-François Lapointe, sous la direction de Stéphane Laforest et accompagnés de la Sinfonia de Lanaudière. Malgré une température automnale, les huit chanteurs ont offert une soirée unique sous le signe de l’émotion et ont réchauffés les cœurs par leurs voix magnifiques.

 

Louis Riel : Une proposition audacieuse, une qualité remarquable

En partenariat avec Radio-Canada Québec, le Festival d’opéra a présenté comme production principale le Louis Riel de Harry Somers au Grand Théâtre de Québec lors de trois représentations les 30 juillet, 1er et 3 août.

 

D’un niveau d’excellence vocale, musicale et scénique exceptionnel, ce spectacle a été applaudi par les critiques et a reçu une ovation de la part du public à chaque représentation. La performance titanesque du baryton Russell Braun dans le rôle-titre ainsi que celles d’Alain Coulombe, Allyson McHardy et Simone Osborne et la mise en scène inspirée du metteur en scène canadien Peter Hinton, occasion de rapprochement avec plusieurs nations autochtones de diverses origines : Inuits, Hurons-Wendat, Cris, Micmacs et Métis des autres provinces, font de cette production un événement phare dans l’histoire du Festival avec une centaine d’artistes sur scène. Les conférences que l’éminent anthropologue québécois Serge Bouchard a prononcées tous les soirs devant un public captivé et attentif, ont contribué au succès artistique de cette ambitieuse production.

 


Extraits de presse – Louis Riel

 

L’opéra Louis Riel gagne une nouvelle dimension

« Le rôle de Riel est écrasant et c’est peu dire que Russell Braun nous fait découvrir toute son ampleur. […] Excellent plateau, au sein duquel se distingue la soprano Simone Osborne dans son solo de Marguerite Riel, abandonnée au début de l’Acte III. Et mention spéciale pour les costumes. »                                                                                                                                          Christophe Huss, Le Devoir

« L’Orchestre symphonique de Québec, sous la direction du chef Jacques Lacombe, s’est acquitté de cette partition exigeante avec agilité et rigueur. Les solistes ont déclamé ou chanté a cappella avec virtuosité – particulièrement Russell Braun, en Louis Riel. » Josianne Desloges, Le Soleil

 

Une grande leçon d’histoire

« Louis Riel est une œuvre imposante et fascinante. […] le niveau de jeu, l’intensité et la scénographie rendent cette proposition fort intéressante. » Yves Leclerc, Journal de Québec

 

« Dans cette scène cruciale où abondent les mélismes vocaux d’une grande difficulté d’exécution, et tout au long de la représentation, le baryton Russell Braun s’approprie le rôle-titre avec maestria. »

Louis Bilodeau, L’Avant-Scène Opéra (France)

 

Louis Riel, œuvre majeure à l’affiche du Festival d’opéra de Québec

« La mise en scène de Peter Hinton mêle costumes et accessoires historiques dans un décor contemporain qui laisse place à la poésie et à la danse. » Caroline Décoste, Huffington Post Québec

 

Salut Final Don Giovanni au Théâtre La Bordée Photo @Lise Breton

Salut Final Don Giovanni au Théâtre La Bordée Photo @Lise Breton

Don giovanni : superbe collaboration avec les Jeunesses musicales canada

Première collaboration entre le Festival et les Jeunesses Musicales Canada, Don Giovanni de Mozart a été un succès autant public que critique. Ce chef-d’œuvre, présenté par de jeunes chanteurs d’exception sélectionnés par des auditions pan-canadiennes, était mis en scène de façon originale et brillante par Oriol Tomas et présenté les 29, 31 juillet et 2 août au Théâtre La Bordée. Ce spectacle fera l’objet d’une tournée au Québec, dans les Maritimes et en Ontario à l’automne et au printemps prochains, tournée offerte par les Jeunesses Musicales Canada.

 

Anthony Roth Costanzo et les violons du roy : magique !

Sous la direction de leur nouveau directeur musical Jonathan Cohen, Les Violons du Roy accueillaient cette année le contre-ténor américain Anthony Roth Costanzo. Ce chanteur d’exception, grand gagnant du concours Operalia Plácido Domingo à Beijing en 2012, a ravi le public par sa voix envoûtante et son naturel confondant. L’événement a eu lieu le 5 août en coproduction entre le Palais Montcalm – Maison de la musique et le Festival d’opéra de Québec.

 

Mascarade à venise : la plus belle production jeunesse!

Pour une quatrième année consécutive, la compositrice Nathalie Magnan a cette fois concocté son plus bel opéra jeunesse, Mascarade à Venise, qui amenait le jeune public dans la Venise du XVIIIe siècle. Présenté à cinq reprises du 25 au 29 juillet à la Maison Jaune, cet opéra a conquis un public de tous âges et leur a permis d’apprécier le talent d’une dizaine de chanteurs âgés entre 11 et 20 ans. Ces derniers étaient accompagnés par un trio de musiciens professionnels, dans une mise en scène ludique et touchante de Richard Paquet.

 

Tempêtes et Passions : deux fois plutôt qu’une

L’organisme Tempêtes et Passions a participé à deux événements du Festival cette année : Viennoiseries musicales et Shakespeare à l’opéra. Ce dernier événement,  apéro-concert de l’édition 2017 et présenté du 24 au 27 juillet à la Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, a été l’occasion d’entendre de magnifiques extraits d’opéras inspirés par les œuvres du grand dramaturge anglais. Ces extraits, animés et commentés avec passion par le musicologue Georges Nicholson, ont été interprétés avec brio par les artistes lyriques de Tempêtes et Passions.

 

Donné à guichets fermés, le concert Viennoiseries musicales a pour sa part permis de charmer autant les oreilles, par l’écoute savoureuse d’extraits d’opérettes viennoises, que l’estomac par la dégustation de desserts autrichiens, fournis par le café-boulangerie Paillard. Ce concert mettait en vedette huit chanteurs de la région de Québec accompagnés par la pianiste Anne-Marie Bernard et mis en scène par le comédien Bertrand Alain.

 

Quartom / Acte III : HUmour et belles voix au menu

Le quatuor vocal montréalais Quartom a littéralement conquis les spectateurs présents dans la Cathédrale Holy Trinity le 4 août dernier par leur voix harmonieuses et leur humour intelligent. Composé d’extraits d’opéras harmonisés pour voix d’hommes a cappella et mis en scène par le comédien Benoît Brière, ce concert affichait complet.

 

La brigade lyrique : la proximité avec le public

Encore cette année, le succès de la brigade lyrique ne s’est pas démenti avec 17 représentations à travers les principaux lieux publics et parcs de Québec et où le public était nombreux pour les applaudir. La brigade, composée cette année de la soprano Audrey Larose Zicat, des mezzos Marie-Andrée Mathieu et Élizabeth Veilleux, du ténor Louis-Charles Gagnon et du baryton-basse Marc-André Caron, était accompagnée par les pianistes Jean-François Mailloux et Claude Soucy. La brigade lyrique est présentée en collaboration avec la mesure Première Ovation.

 

Faits saillants – Festival d’opéra de Québec du 24 juillet au 5 août 2017

 

  • Plus de 300 artistes incluant 3 orchestres (Orchestre symphonique de Québec, Les Violons du Roy et la Sinfonia de Lanaudière) et le Chœur de l’Opéra ainsi que 113 artisans;

 

  • 9 activités différentes pour un total de 37 représentations;

 

  • 7 lieux de diffusion (Salle Louis-Fréchette, Salle Raoul-Jobin, Théâtre La Bordée, Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, cour du Vieux Séminaire, la Cathédrale Holy Trinity, La Maison Jaune);

 

  • Un grand rayonnement dans l’ensemble de la région : 17 lieux publics qui ont accueilli la brigade lyrique.
  • Crédit photos @Lise Breton

 

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top