Le deuxième épisode du roman jeunesse Les 6 doigts de la main de Sophie Laroche, aux éditions de Mortagne, arrive en librairie

Les 6 doigts de la main, épisode 2
Les 6 doigts de la main, épisode 2

En ce début du mois d’août, le deuxième épisode du roman jeunesse Les 6 doigts de la main de Sophie Laroche, aux éditions de Mortagne, arrive en librairie. Cette histoire d’amitié pour cette jeune bande de 15 ans qui découvre la sexualité et l’amour s’adresse aux jeunes de 14 et plus, et est présentée de manière simple, honnête et sans sombrer dans le romantique, ni la vulgarité. C’est une bonne prémisse pour en apprendre sur les premières relations, mais aussi sur nos choix, nos limites et le respect de l’autre, qui saura sûrement plaire aux adolescents.

Résumé

ALIE, LÉA, MARIE-ZOÉ (Mazo pour les intimes), SOLAL BEVERLY ET LOUIS. Six amis unis comme les doigts de la main, inséparables. Six amis qui se disent toujours tout. Vraiment tout ?…

Épisode 2 :

Alie rêve à sa « première fois », espérant être tombée sur le bon garçon, attendant le bon moment. Léa vient en aide à deux jeunes qui ont fui la guerre en Syrie et s’en fait des amis. Ne risque-t-elle pas d’être dépassée par cette histoire ? Mazo découvre l’amour, et tous les questionnements qui l’accompagnent. Solal et Soline forment le couple idéal… en apparence ! Pourquoi l’adolescent ne réussit-il pas à s’impliquer vraiment ? Beverly veut se défaire de son image parfaite. La nouvelle Bev’ fera-t-elle l’unanimité ? Louis est prêt à tout pour changer d’école et retrouver ses amis. Même à s’humilier au passage !

 À l’âge où les histoires de cœur se transforment en histoires d’amour, où l’on échange des baisers (en étant moins debout qu’allongés), les six doigts de la main vont devoir trouver du temps pour tout se dire et garder la bande unie.

Même si ce deuxième épisode de cette trilogie, se déroule en France, à Boulogne-sur-Mer, les jeunes Québécois se sentiront tout aussi concernés, car ce que vivent ces jeunes est similaire à ce que nos jeunes vivent ici. De plus, le texte a été adapté pour le Québec, afin de ne pas y avoir d’expression française ou langage parlé qui pourrait détonner avec le nôtre. Pour nous rendre la compréhension plus facile du système d’éducation et du contexte social là-bas, Sophie Laroche nous fournit un encadré récapitulatif en début de volume de l’équivalence scolaire entre la France et le Québec. Puis, elle nous explique dans une page ou deux la situation des migrants (réfugiés de la Syrie) qui passent par le France pour tenter de joindre l’Angleterre.

 Donc, ce livre de plus de 350 pages se lit très rapidement et même si je suis un parent, plutôt qu’une adolescente, j’ai été happée par cette histoire. Le fait d’avoir 6 personnages bien différents qui apprennent à découvrir la vie, l’amour, et à forger leur personnalité d’adulte, cela est très captivant, car il n’y a jamais de temps mort. Chaque chapitre est narré par un des personnages et c’est ainsi que l’on suit chacune de leur histoire en parallèle.

Sans raconter les histoires pour donner la chance aux jeunes de découvrir ce deuxième tome qui m’a plu encore plus que le premier, je dirais seulement qu’en plus de vivre leurs premiers émois sexuels, leurs premiers amours, ces jeunes vont aussi apprendre à grandir, s’épanouir, et ils seront aussi confrontés à la réalité de ces migrants Syriens qui est complètement différente de la leur.

Sophie Laroche
Sophie Laroche

Sophie Laroche est vraiment douée pour s’adresser aux adolescents, leur décrire de manière simple, intéressante et sans jugement. Elle a créé des personnages attachants, qui ne sont pas parfaits, qui font des erreurs et apprennent de leurs erreurs. Elle les met dans des situations crédibles, et aborde des sujets complexes, même tabous parfois. Entre autres, elle aborde la sexualité sous plusieurs facettes, telles que la contraception, la première fois, les positions sexuelles, la fellation, la découverte de son corps, et le respect des autres dans la sexualité. On voit aussi un peu la différence de perception de la sexualité chez les garçons que chez les filles. Elle aborde ces sujets, sans détour, de manière simple et délicate, sans entrer trop dans les statistiques, le scientifique, ou trop graphique.

L’épisode 3 et conclusion de la trilogie sera disponible à l’hiver 2018.

Sophie Laroche a grandi au bord de la mer, à Wimereux, dans le Pas-de-Calais. Elle est mère de 3 enfants. Après des années de journalisme, elle se consacre à l’écriture. Elle partage sa vie entre l’écriture, la rédaction d’articles comme pigiste pour un magazine féminin et les rencontres dans les écoles. Auteure pour la jeunesse, elle a plus d’une vingtaine de romans à son actif. Aux éditions De Mortagne, en plus de ce premier épisode des 6 doigts de la main, Sophie Laroche a publié une série de livres Camille et cie et quelques romans dans la collection Tabou dont Le Carnet de Grauku.

Nombre de pages 360 pages

Prix : 16.95$

Date de parution : 9 aout 2017

 Les éditions De Mortagne

https://editionsdemortagne.com/

http://sophielaroche.hautetfort.com/

 

Voici mon appréciation du premier épisode : http://info-culture.biz/2017/02/21/le-premier-episode-du-roman-jeunesse-les-6-doigts-de-la-main-de-sophie-laroche/#.WYWv5tThDvY