Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Une explosion de couleurs pour clôturer la 49e édition du Festival International de la Chanson de Granby

27 août 2017 1 h 48 min 0 commentaire
Views: 81

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Marie-Josée Boucher

Tags:

Une explosion de petits papiers

Une explosion de petits papiers

Le spectacle De Leclerc à Leloup avec à son bord les interprètes Ludovick Bourgeois, Stefie Shock, Valérie Carpentier, VioleTT Pi, Les Deuxluxes, Sylvie DesGroseilliers, Mehdi Cayenne, Loud, Soran, Mathieu Lippé, Bernhari, Maxime Desrosiers, ILAM, Antoine Lachance et Simon Daniel fut un grand succès même par ce temps frisquet.

 

L’hommage à Jean Leloup était une production originale du Festival sous la direction musicale de Yanni Aumont avec le magicien des mots Mathieu Lippé à l’animation. Pierre Fortier, le directeur artistique de cet attendu hommage, a sélectionné minutieusement chanson après chanson les artistes qui revisiteraient les succès de Leloup, lauréat de Granby en 1983.

Le choix du directeur artistique fut des plus judicieux, on n’a qu’à penser à Medhi Cayenne avec son énergie débordante chanter et se déhancher sur « Alger ou l’entrainante «

Mathieu Lippé et Simon Daniel

Mathieu Lippé et Simon Daniel

Isabelle » ainsi que la populaire « je joue de la guitare » sautillant tout souriant en communiquant autant avec ses musiciens qu’avec le public, on reconnaissait la folie de Leloup en lui. Également l’entrée sur scène de Stefie Shock avec lunette de soleil, pendant un cours instant, j’avais imaginé que c’était Leloup.

D’autres artistes ont su donner une couleur particulière aux chansons, comme Simon Daniel qui a chanté « Les bateaux » accompagné d’une chorale. Soran, avec son « groove » différent sur « Paradis City » et que dire de la saveur Gospell sur l’incontournable « I lost my baby » de Sylvie DesGroseilliers avec sa voix puissante qui a reçu des applaudissements bien mérités.

Bien sûr, il y avait des artistes pour faire plaisir à tout le monde comme le beau Ludovick Bourgeois, gagnant de La Voix, dont les jeunes filles raffolent, Ilam qui a chanté « Fourmis » et qui a su tenir la dernière note très longtemps, Valérie Carpentier « Voyager » aussi en duo avec Mathieu Lippé sur la très belle chanson « Ballade à Toronto » VioleTT Pi avec son style plus rocker « Edgar » une chanson de boisson, Les Deuxluxes qui hurlent sur « cookie » et nous démontrent leur côté rocker sur « Rockn’roll pauvreté ».

Maxime Desrosiers nous a convaincu que « L’amour est sans pitié », Mathieu Lippé avec sa façon particulière de raconter les chansons comme une histoire ressentie et en

coupant les mots, nous ouvre la voie vers de nouveaux horizons. Avec son rôle d’animateur, ce poète dans l’âme a su trouver les mots justes pour chacun des invités et aussi, a su garder notre esprit éveillé en nous faisant participer à quelques occasions à terminer ses mots.

 Antoine Lachance « La vie est laide, Les flamants roses », Loud et DJ Shashu « Johnny Go », Berhnari sur « Paradis perdu » et la très attendu « 1990 » où la chorale et tous les interprètes sont venus le rejoindre sur scène pour une finale éclatée ou les canons ont laissé échapper des centaines de petits papiers de couleurs.

Ludovick Bourgeois

Ludovick Bourgeois

Le spectacle s’est terminé par un immense feu d’artifices qui a duré au moins 15 minutes sur la musique de Leloup.

Une soirée mémorable !

Premier spectacle :  

Prestation du lauréat du grand concours et des lauréats du Petit Festival

 

Catégorie 6-9 ans

Maïsan Jos (9 ans) de St-Hyacinthe a interprété « l’oiseau »

Catégorie 10-13 ans

Berenice Forest de Montréal « Le moulin de mon coeur »

William Coallier de Ste-Catherine «  Ce n’était qu’un rêve »

Estelle Fortin-Lafrance de Verchères «  S .O.S. d’un terrien en détresse »

 

Lauréat 2017 du Festival Internation de la Chanson de Granby

Pierre Fortier - Les lauréats-Antoine Lachance

Pierre Fortier – Les lauréats-Antoine Lachance

Pierre Guitard  du Nouveau-Brunswick  a interprété deux chansons dont « Gisèle »

Un salut spécial à deux artistes qui nous ont quitté depuis notre édition 2016 :
– Christian Simard (Morse Code)

- Luc Cousineau

Pierre Fortier nous a raconté en résumé la vie de ses deux hommes et Antoine Lachance et Valérie Carpentier ont chanté « Qu’est-ce que t’as compris » et « Vivre en amour » pour leur dire un dernier au revoir.

Galerie photos FICG 2017 @Lise Breton https://www.flickr.com/photos/48796411@N07/albums/72157688045259575

Crédit photos : Lise Breton

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top