Affichez votre publicité ici ! info@info-culture.biz

Plus de 100 000 visiteurs au MNBAQ pour Philippe Halsman et les tableaux des abbés Desjardins

28 août 2017 10 h 50 min 0 commentaire
Views: 19

Partager cet article

  •  
    GOOGLE +
  • TwitterTwitter
  • FacebookFacebook
  • DeliciousDelicious
  • DiggDigg
  • StumbleuponStumble
  • RedditReddit

Auteur:

Lise Breton

Tags:

Philippe Halsman Dali's Mustache Photo @Lise Breton

Philippe Halsman Dali’s Mustache Photo @Lise Breton

Plus de 100 000 personnes ont visité les expositions estivales du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), Philippe Halsman. Étonnez-moi! et Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins. Il ne reste qu’une semaine soit jusqu’au 4 septembre 2017 pour apprécier l’exposition qui retrace le fascinant parcours du photographe Philippe Halsman, présentée en primeur nord-américaine à Québec, ainsi que celle de l’épopée incroyable des tableaux des abbés Desjardins avant qu’ils retraversent l’Atlantique vers Rennes, en France. Passez par le MNBAQ!

Halsman, un photographe unique

 

Réalisée par le Musée de l’Elysée à partir des archives de la famille Halsman, l’exposition met pour la première fois en lumière l’ensemble de la carrière de l’artiste américain depuis ses débuts à Paris dans les années 1930, jusqu’à l’immense succès de son studio new-yorkais, entre 1940 et 1970. En plus de photographier nombre de célébrités, les Marilyn Monroe, Rita Hayworth, Duke Ellington, Richard Nixon et Albert Einstein pour ne nommer que ceux-là, Halsman n’aura de cesse, toute sa vie, d’expérimenter et de repousser les limites de son médium. Il collabore notamment, pendant plus de 30 ans, avec Salvador Dalí et invente la jumpology, qui consiste à photographier ses modèles en train de sauter, développant ainsi une véritable approche psychologique du portrait.

 

Des chefs-d’œuvre incontournables

 

Pour célébrer le bicentenaire de l’arrivée, à Québec, de près de 120 tableaux réalisés entre le 17e et le 18e siècle et saisis pendant la Révolution française, le MNBAQ propose un parcours unique, où les visiteurs pourront apprécier près de 70 œuvres monumentales, dont 32 en provenance d’une douzaine d’églises et de chapelles du Québec. L’exposition retrace l’extraordinaire épopée de ces œuvres créées par de grands noms de la peinture française, dont certains travaillaient pour les rois de France. C’est l’homme d’Église, Philippe-Jean-Louis Desjardins, qui acquiert les tableaux à Paris et les expédie à Québec en 1817 et en 1820. C’est son frère, Louis-Joseph, aumônier des Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec qui procède à l’opération de redistribution des œuvres dans les paroisses en pleine expansion. On assiste, dès lors, à la naissance de la peinture canadienne et, de fait, à la mise sur pied des premières collections d’œuvres d’art au Québec. Ces tableaux sont de vibrants témoignages de l’histoire de la France et celle du Québec, ou quand l’histoire de l’art raconte aussi la grande histoire…

Philippe Halsman. Étonnez-moi!

Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins Photo @Lise Breton

Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins Photo @Lise Breton

Le fabuleux destin des tableaux des abbés Desjardins

Pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ

Jusqu’au 4 septembre 2017

Crédit photo @Lise Breton

Galerie photos @Lise Breton https://www.flickr.com/photos/48796411@N07/albums/72157683932739994

 

RENSEIGNEMENTS : 418 643-2150 ou

1 866 220-2150 /mnbaq.org

Print Friendly, PDF & Email
LinkedIn

Faites-nous part de vos commentaires!

Vous devez être connecté pour nous faire part de vos commentaires sur cet article.

Suivre

Top